Coupe du monde féminine - Les 5 points à retenir de la demi-finale entre la France et l'Angleterre
Malgré leur énorme envie, les Françaises n'ont pas réussi à battre les Anglaises.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'équipe de France féminine en demi-finale de la Coupe du monde face à l'Angleterre.

Pas de finale pour les Bleues

Après une superbe phase de poules, l'équipe de France a échoué en demi-finale - pour la 7e fois - de la Coupe du monde face à l'Angleterre. Si les Françaises auront encore l'opportunité d'aller chercher la troisième place du Mondial face aux Etats-Unis elles nourriront certainement des regrets aux termes de ce match âprement disputé face aux championnes du monde en titre. Au contact à la pause (3-3) après une pénalité de Shannon Izar (37e), elles n'ont pas réussi à percer la défense anglaise. À l'inverse, les Red Roses ont trouvé la faille à la 61e puis à la 81e. Elles retrouveront la Nouvelle-Zélande en finale.

Une touche défaillante

S'il y a un domaine où les Bleues ont failli, c'est en touche. Bien que bousculée en mêlée, la France a globalement réussi à lancer le jeu derrière, ce qui n'a pas été le cas en touche. Les Françaises ont en effet perdu 6 ballons sur leurs propres lancers (5/11), se privant ainsi d'opportunités de venir défier les Anglaises alors qu'elles ont dominé le premier acte. À l'inverse, ces dernières ont parfaitement exploité ses offrandes pour agresser le rideau bleu.

Des défenses agressives

Contrairement à l'autre demi-finale entre la Nouvelle-Zélande et les USA - soldée par la large victoire des Blacks Ferns (45-12) - ce match a été longtemps indécis. La faute à des conditions humides mais surtout à des défenses parfaitement en place qui n'ont laissé que peu d'espaces. Si Scarratt a plusieurs fois mis le feu à la défense tricolore, les Bleues ont tenu bon jusqu'à cette série de pick and go à l'heure de jeu. Mayans (21 plaquages) et Annery (20) ont découpé à tour de bras à l'instar de Packer et Bern (17).  

Un manque de justesse

Se méfiant des trois-quarts françaises et de leur rapidité en bout de ligne, les Anglaises avaient décidé de les agresser en montant rapidement pour notamment couper les extérieurs. Pour contrer cela, la France se devait donc de faire des passes rapides et assurées. Or, ça n'a pas été le cas durant une bonne partie de la rencontre. Après 20 minutes, la France comptait déjà 6 fautes de main quand l'Angleterre n'avait concédé qu'un en-avant. L'entrée en jeu de Jade Le Pesq a fait du bien en fin de partie, avec une justesse de passe derrière les avants, mais il était déjà trop tard. 

Une deuxième mi-temps à l'avantage des Anglaises

Indisciplinées (8 pénalités concédées contre seulement une pour les Bleues) et dominées (84 % de possession pour la France après 15 minutes) dans le premier acte, les championnes du monde en titre ont élevé leur niveau de jeu dans le second acte. Après une première alerte à la 48e où Audrey Forlani a sauvé la patrie, elles ont confisqué le cuir et marqué au moment critique de l'heure de jeu. A ce moment-là, la France ne faisait plus que défendre (87 % d'occupation pour l'Angleterre). Malgré tous les efforts de l'excellente Lénaïg Corson, les Françaises n'ont jamais vraiment réussi à inquiéter l'Angleterre et l'essai justement refusé à Annery à la 68e a condamné leurs espoirs de victoire. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les bleues savaient que pour battre les anglaises il fallait tout donner. Et c'est ce qu'elles ont fait.

Leur reprocher des lacunes que l'on connaissait n'est pas utile, surtout face aux championnes du monde, faut-il le souligner.

La réalité c'est que t'as des pros contre des amateurs, tout au plus des semi pro. Bah quand t'as pas les mêmes moyens à disposition, que ce soit infrastructures, encadrement voire temps de jeu/préparation, je trouve que c'est déjà beau d'avoir fait autant douter une équipe anglaise sûre d'elle, qui s'est cantonner à faire du top14 dégueulasse (jeu à zéro passes, une pour être sympa...) tant elles redoutaient les fulgurances de cette équipe de crevardes, tout comme la qualité individuelle de certaines filles, comme Corson, Forlani, N'diaye ou encore les arrières à qui il ne faut pas trop laisser d'espace sous peine de voire s’éloigner l’étiquette du short.

On savait qu'à part un miracle, les bleues finiraient par plier contre une équipe puissante, physique et parfaitement en place. La pluie a fini de ruiner les chances d'enflammer ce match.

Oui le jeu au pied, oui la finition, oui le manque d'adaptation. Mais que cette équipe nous a donné tout ce qu'elle pouvait.

Que Laporte donne de vraies moyens à ces nanas, plutôt que de faire de beaux discours bien vides ou des vidéos de merde pour France 2023. Action bordel !

Encore bravo les filles, et merci Marjo pour les cartons distribués avec toujours autant de joie et d’allégresse !

Finalement, on reste dans 1 certaine logique concernant LES Rugby's Français ! Ca s'envoie, on sent de nouvelles intentions mais, sur les moments clés, sur les bases on constate un déficit technique qui s'avère rédhibitoire pour basculer les grosses nations...C'est frustrant ce sentiment que les choses sont inexorables, que le scénario est implacable, que le sort en est jeté au fur et à mesure du déroulé du match...Les filles ont ceci de bien, rapport aux garçons que le chemin est peut-être un peu moins long pour parvenir à inverser le processus...J'allais qqs fois voir jouer les filles en A.Auclair l'an dernier, je pense que j'irais un peu plus souvent cette année...Le Rugby Féminin est malgré tout sur une bonne dynamique et ma foi, fort séduisant...Allez les Bleues, allez chercher le rang n°3, c'est pas si souvent ces dernières années que les EDF y parviennent !!!

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

Déçu pour elles par rapport à leur parcours. Toutefois elles ont attaqué la première mi-temps à cent à l'heure dominant à l'extrême mais sans marquer à cause de leur maladresse ou un manque de "vista". Quelques petits coups de pied par dessus auraient peut-être été bénéfiques. Je pense qu'elles n'avaient pas le bon mental au bon moment. Peut-être se sont elles mis un peu trop de pression d'où toutes ces maladresses et donc beaucoup de déchet mais aussi la défaillance en touche. Trop d' ingrédients pour perdre un match. C'est vrai comme disaient les commentateurs : Il pleuvait le ballon était glissant c'est vrai, mais pour les anglaises aussi. A les entendre on dirait que chez nous il ne pleut pas.

Tout d'abord je suis triste pour elles. Car elles auraient largement mérité d'aller en finale après les excellents matches précédent. Sauf qu'une coupe d'une monde se perd sur 1 match, et qu'il faut donc en louper aucun.
Hier, plus que la gagne des Anglaises que j'ai trouvé au dessus de nous, c'est surtout la défaite des Françaises que je retiens.
Elles ont perdu leur match toutes seules: trop de déchets, trop d'approximations et trop de ballons rendus.
Je pense qu'elles ont surtout voulu reproduire le jeu qu'elles ont mis en place durant les poules, et de le reproduire trop vite, en oubliant qui était en face d'elles. C'était quand même un gros morceau en face. Et il aurait fallu avant d'élargir, les fixer au centre.

Ensuite, N'diai, et je ne lui mets pas la défaite sur le dos, a loupé son match hier. Et je pense qu’inconsciemment, voir une leader pareil ne pas avancer et faire tomber le ballon n'a pas aider les autres à gérer le match.

J'aurais voulu voir le même match avec Ménager.

je n'ai pas trouver le match ENNUYEUX même avec 3 à 3 à la mi-temps.
énorme débauche d'énergie et un coup de moins bien en seconde mi-temps.
jeu au pied vraiment pas bon. Mais la mise en place défensive et l'engagement sur ce secteur ont été impressionnant, des deux côtés d'ailleurs.

Moi ça m'a plutôt fait penser au dernier Angleterre France.
On archi domine pendant une mi-temps mais on concrétise que dalle (putain cette pénaltouche à 5m de la ligne qui est récupérée par les Anglaises - le truc qui rend dingue).
Et on est puni au pied.
A la fin de la 1ère mi-temps, ça sentait très très mauvais.

Il faut aussi parler de notre jeu au pied totalement defaillant.... Mais c'est surtout mentallemet que certaines ont chier leur partie...

je suis pas tout à fait d'accord avec vos commentaires notamment sur la technique individuelle
sur les matches précédents les filles ont marché sur l'eau certes avec une opposition moindre, mais pour les avoir vu en tournoi mettre une branlée à l'angleterre à Twickenam ce n'est pas ça

N diaye vaut largement mieux que ce qu'elle a montré mais au_delà de Ndiaye, hier c'est toute la colonne vertébrale de l'équipe qui est passée au travers
2 -8-9-10-15 ont fait un match de merde, elles sont passées au travers mentalement et l'absence de Romane ménager s'est faite particulièrement ressentir de part son impact physique
sa remplacante a fait un tres bon match mais n'a pas l'impact physique de la jumelle, elle m'a fait penser dans le jeu à oudreago, tres tres mobile mais manque de densité au contact
c'est decevant parce que je trouve que ce sont les leaders de poste qui sont passées au travers

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Je vois pas trop en quoi Rivoalen et Amédée ont foiré leur match...

@Iyhel

transmission lentes et parfois meme degueulasses

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Tu peux mettre n'importe quelle 9 derrière un pack qui se fait bousculer dans les rucks, elle paraîtra toujours lente... Je trouve que compte tenu des conditions les balles sortaient pas si mal.

@Iyhel

ben là je suis pas d'accord avec toi, on a subit dans les rucks quand on était en défense mais en attaque on a pas été bousculé, on a d'ailleurs été plus souvent en position de gratter des ballons que les anglaises, nos soutiens en attaque etaient plutot efficaces, pas nos choix tactiques

  • ced
    100335 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Rivoalen a été tout juste au niveau, Amédée a fait un meilleur match que contre l'Irlande mais je la trouve fébrile et elle fait trop de travers

Une grosse lacune dans le jeu des Bleues: le pied, il n'y a pas eu un coup de pied pour déplacer le jeu, sauter la défense en ligne des Red Roses et tenter de leur mettre la pression. Je pense qu'elles sont restées confinées dans LE schéma envisagé, sans avoir de plan B, à instaurer,par exemple en fonction de la météo...

@MOULINETTE

C'est ça... Vouloir relancer c'est bien, mais quand ça signifie se mettre sous pression dans ses 22 en perdant 1kil de flotte pour avancer d'1m, le ratio n'est pas bon... Idem avec la défense haute des Anglaises qu'il aurait fallut calmer avec du pied pour repousser les lignes de hors-jeu... Mais l'appel du pied dévoile aussi une autre lacune de l'EdF : le manque criant de vitesse... Défense haute face à une attaque qui ne recule pas pour se lancer = des impacts sans pénétration et des ballons lents, quand ils ne sont pas grattés... Ok la météo, mais le problème aurait été le même par temps sec... Manque d'adaptation, donc... Y compris de l'encadrement, qui laisse Mignot en 2ème mi-temps, alors qu'elle a foiré 5 ou 6 lancers en 1ère... Ce qu'on a vu, c'est une bonne entame française suivie d'une lente et inexorable prise de pouvoir de l'Angleterre, entre pack plus explosif et 3/4 plus tranchantes... Chiant, comme match, ce côté impuissance...

@ginobigoudi

J'ai pas du tout eu ce même sentiment d'impuissance

vrai dommage pour les filles qui méritaient un meilleur résultat.
mon constat : Manque d'adaptation !
Elles ne se sont pas adaptées à la pluie et à la defense anglaise.
la grosse défaillance en touche a aussi été fort préjudiciable.
l'absence de Romane Menager s'est fait sentir dans le jeu courant. Annery a été monstrueuse en défense.
sinon celle qui a crevé l'écran à plusieurs reprise : Lénaïg CORSON !
Quel capacité à avancer !!!
Allez maintenant la 3eme place est à prendre

@Tomdiabolus

je ne comprends pas très bien le concept de "mériter un meilleur résultat". Elle manque d'adaptation, sont nulles en touche mais elles auraient mérité un meilleur résultat ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

C'est un concept inventé pour dire qu'on a logiquement perdu mais que comme c'est notre équipe, elle aurait dû gagner pour qu'on soit content. Que la logique sportive, l'équipe adverse et ses supporters ou le sens même du mot "mériter" aillent bien se faire mettre (bon pour le coup l'équipe adverse et ses supporters c'étaient des Rosbifs donc ce n'est pas trop grave).

  • ced
    100335 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

au niveau de l'adaptation c'est par leur faute, comme l'a dit Larthot avec une autre météo le match aurait été différent (ce mec respire le rugby)
réponse d'Agricole : une grande équipe sait s'adapter à la météo (c'est mieux)
pour en revenir à l'adaptation tu as entendu le discours de l’entraîneur à la mi-temps ? on est bien, on a su imposer notre jeu etc ... je me suis dit pourvu qu'il ne leur ait pas dis ça

  • AKA
    49589 points
  • il y a 3 ans
@ced

Le coup de la météo on nous l' a déjà fait en 2003, 1/2 finale contre les Anglais futurs champions du monde!

@AKA

ah oui, c'est vrai ! Laporte avait dit qu'il avait un plan imparable mais applicable uniquement par temps sec.

C'est comme en 40 : si les Allemands avaient attaqué là où on les attendait, on les aurait battu. Il ont préféré passer là où il n'y avait personne, dommage, on méritait mieux.

  • AKA
    49589 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

C' est vrai que c' était l' inénarrable Bernie qui était aux manettes!!!

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@ced

j ai pas vraiment compris ta dernière phrase. il leur a vraiment dit ça? qu on était bien et qu on imposait notre jeu?

@dusqual

Pas aux joueuses (enfin on espère), mais devant la caméra pour l'interview lorsque l'arbitre la mi-temps.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

ah ok je comprends mieux. bon n empeche son analyse est pas très correcte. les filles tenaient le ballon mais imposaient pas vraiment leur jeu. la preuve en conquete...

@Grand Sachem aux sages commentaires

c'était plus dans l'esprit de l'ensemble de la compétition. 😉
3 belles performances en phase de poule.
Et puis elles ont été proche de marquer un essai qui pouvait relancer le match.

Une équipe pleine de très bonne volonté qui nous propose un rugby plein d'ambition et de vaillance. Ça fait plaisir à voir. On renoue avec ce qu'est ce sport à la base.
Pour moi, la seule chose qui fait la différence sur ce match, c'est la justesse de la technique individuelle. Certes les anglaises ont su resserer le jeux (adaptation à ce qu'elles ont vécu en premiere mi temps) et être plus pragmatiques en secondes mi temps, mais notre système de jeux les a mit en danger au moins autant de fois qu'elles nous ont mit en danger. Mais il y a toujours une passe mal assurée, dans les chaussettes, trop en arrière, mal exécuté, une passe au contact qui ne s'impose pas, une sauté qui n'a pas lieu d'être, un cassage du bassin oublié pour libérer la balle dans le ruck, des touches mal exécutés, un jeux au pied hasardeux, des détails de technique individuelle quoi, des skills. Chose que les anglaises maîtrisent à l'image de Scarratt, et un ton encore au dessus d'après ce qu'on peut voir, les NZ.
En soit un peu comme chez les garçons.
Le problème c'est le choix à l'instant T et la bonne exécution du geste.
Petit Bémol sur N'diai, que je pensais indispensable pour apporter un peu de puissance dans une equipe très mobile qui cherche à se faire des passes. Mais beaucoup trop de dechet technique, ballons perdus incalculables, tombés au contact, mauvaises receptions sur les passes qui lui sont adressés. Il faut réussir à ne faire qu'un avec le ballon, celui-ci semble pour elle être un fardeau... mais bon on ne peux pas lui faire endosser le rôle de responsable de la defaite.
Pour moi, c'est tout ce qui manque a cette equipe, de la justesse technique! Car la défense est magnifique. Et ça se travail. Donc elles ont de beaux jours devant elles,si bien sur le nécessaire est fait pour améliorer leurs condition de rugbywoman de haut niveau 😉

@crazyrugby

Projet de jeu ambitieux,sauf que pour déposer le ballon en terre promise,où l'envoyer de temps en temps entre les "pagelles",il faut des joueuses(joueurs aussi) d'une haute technicité....malheureusement pour le moment personne à l'horizon,surtout sur les postes clés,cités plus haut.

@yandelug

C'est ce que je dis.

@crazyrugby

Pas seulement les skills... De la vitesse aussi.. Elles ont mal jaugé la défense haute des Anglaises et n'ont pas pris le recul nécessaire pour arriver lancées.. Chaque fois qu'elles l'ont fait (très peu), ça a posé des soucis à la défense blanche... 3m d'avancée au lieu d'1, c'est tout de suite plus de désordre et plus de chance d'accélérer le ballon et le jeu... Peu de croisées également, ce qui est toujours une arme efficace contre les défenses hautes... On revient encore au problème de vitesse...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@crazyrugby

la puissance aussi. les anglaises n ont pas quelques elements qui peuvent casser la défense dans l axe, c est quasiment toutes. et elles en ont joué, c est en partie pour ça que les francaises ont subi en 2e.

je noterais aussi et surtout le coaching qui a été plus que mauvais. les francaises avaient besoin de sang neuf et le staff aurait du dès la mi temps ou au moins la 50e faire rentrer des joueuses histoire de soulager l ensemble du groupe. drouin etait a coté de ses basques, il aurait du descendre amédée en 10 et rentrer une joueuse fraiche... bref ce qui m a vraiment frustré c est de faire rentrer ces joueuses quand c était trop tard. diallo a meme pas ete utilisee alors qu elle aurait pu faire 20 minutes.

pour moi la technique individuelle, c etait pas le probleme véritable. les anglaises savent mieux jouer sous la pluie que nous? c est pas une nouveauté. par contre perdre plus de la moitié des ballons en touche, c est pas de la technique individuelle, c est une mauvaise conquete.

en plus tactiquement c'etait pas terrible. une première mi temps plutôt interessante ou les francaises ont mis la main sur le ballon pour jamais le rendre mais sans utiliser le jeu de mouvement pour les bouger ce qui a rendu stérile une mi temps entière et une 2e ou on rend au pied? on les laisse lancer le jeu? punaise mais il leur a dit quoi a la mi temps? de les laisser gagner?

franchement je remets l'intégralité de la défaite sur le staff. pour moi les filles ont fait le taf ou en tous cas ce qu elles ont pu, même n'dyaye qui s'est battue, malgré quelques pertes de balles certainement liées a la pluie et a une défense anglaise de grande qualité.

@dusqual

De plus, au rugby, tu composes avec les forces en présence. Nous on a des gabarit pour faire un jeux de déplacement, c'est ce que l'on fait. La puissance si on en à moins, on peut en revenche jouer plus malin et plus technique.
Faut pas oublier que les anglaises sont pro aussi. Pas nous.

@dusqual

Quand je vois les lancers en 18 temps de mignot, je me dis que oui, c'est un pb de technique individuelle 😉

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@crazyrugby

d habitude elle a pas de soucis avec ça. là elle prend plusieurs brins sur la premiere demi heure, elle est plus à son niveau du coup. ils auraient du coacher plus tôt. surtout quand on voit ce qu on a perdu de munitions la dessus.
la technique individuelle, on l a vue sur des matches ou c'était sec.

  • amos
    6119 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

D'accord avec toi Dusqual... Mignot a pris cher dans les premieres 20 minutes, et faut se l'avouer elle n'est plus de premiere jeunesse. Avoir une capitaine historique et qui tient ses joueuses c'est bien, mais quand elle est à 2 doigts du protocole commotion ... faut pas déconner.
Il y a eu un véritable probleme de coatching (encore une fois)

et pour le temps il suffit de regarder le match contre l'irlande. La premiere mi-temps au sec a été une démonstration de rugby rapide et fluide. En seconde mi-temps c'était l'apocalypse, à cause de la pluie la france a été obligé de jouer la défense, son attaque n'étant plus opérationnelle à cause des ballons glissants.
Du moment où les conditions étaient humides on connaissait malheureusement l'issue du match. Le staff des filles n'a pas de plan de jeu pour jouer sous la pluie, c'est con pour une coupe du monde en irlande quand même...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@amos

ah merci. il me semblait aussi...

@dusqual

Y a pas que la puissance qui permet de franchir une ligne defensive, y a le jeux de passes aussi. C'est ce vers quoi penchent les filles. Les Blacks garçon aussi. Il leur manque juste la justesse, car c'est ce qui leur correspond.
Je verrais bien cette seconde ligne en 8, elle est incroyable.

@crazyrugby

Je partage ton avis. Et c'est pour cela que je suis déçu de leur défaite, et d'un autre côté après avoir vu le match, les françaises ne pouvaient pas le gagner (et ne devaient pas malheureusement) car les anglaises ont été au dessus, point barre. J'espère qu'elles arriveront à se remobiliser pour la petite finale face au USA (ce serait dommage de finir 4ème vu leur parcours jusqu'à maintenant)

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News