Coronavirus - Test d'effort et bilan cardiaque obligatoire avant la reprise ?
La reprise du sport devra se faire sous surveillance.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Laurent Uzan, cardiologue référent du Racing 92, Stade Français et Paris Saint-Germain donne son avis sur une reprise chez nos confrères du Midol.

La sortie de confinement est au milieu de tous les débats dans le sport. Au rugby, où les risques physiques sont plus grands, il faudra surveiller de près les joueurs avant une reprise. Tout d'abord sur le plan mental, mais également physique avec une absence de bonne préparation lors de ces dernières semaines. Pour le Midol, Laurent Uzan, cardiologue du Stade Français Paris, Racing 92 et Paris Saint-Germain, préconise une surveillance à la reprise.

Mais il faut rajouter à cela les risques cardiaques que peut entraîner une infection au Covid-19. En effet, une infection des voies respiratoires peut également toucher le coeur et engendrer une myocardite : "c'est-à-dire une inflammation du muscle cardiaque chez les personnes ayant fait une infection virale." Comme l'explique Laurent Uzan au Midol, les risques d'une myocardite sont "la survenue de tachycardie, de malaise, pouvant aller jusqu'à la mort"

Mais le cardiologue remet les choses dans son contexte. Un joueur de rugby professionnel a généralement un bilan de santé positif : "moins de 40 ans et plutôt en très bonne santé." C'est pour cela qu'il préconise un électrocardiogramme à la reprise ainsi qu'un test d'effort intense et une échographie. Si "le risque de faire une myocardite est un risque statistiquement faible", il faut tout de même prévenir avant de guérir pour les sportifs qui ont été atteints du virus. Une myocardite n'est pas infectieuse, elle ne peut pas être transmise par un coéquipier.

Au niveau du rugby amateur, la fin des championnats est une bonne chose selon Laurent Uzan qui conseille de bien réaliser la visite médicale chez son médecin traitant à la reprise "s'ils ressentaient une douleur dans la poitrine, des palpitations ou une sensation de malaise lors de leur reprise du footing ou d'un sport quelconque."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • adourAB
    5100 points
  • il y a 1 mois

Pourtant ils ont à coeur de reprendre les entrainements et les compétitions. Le fait qu’il n’y ait pas de descente cette saison, le coeur de supporters dont le mien sera moins exposé.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
News
News