[COMPTE RENDU] CHAMPIONS CUP.  À 14 contre 15, Castres arrache la victoire contre Exeter
CHAMPIONS CUP. À 14 contre 15, Castres arrache la victoire contre Exeter
Menés 14 à 0 au bout d'un quart d'heure et handicapé par l'expulsion de Vaipulu, les Castrais ont montré un gros mental pour venir à bout d'Exeter.

Les 5 minutes les plus marquantes

  • 7e. Une entame complètement ratée pour le CO. Le CO a mis un bon quart d’heure avant de rentrer dans ce match. Pris par la vitesse des Anglais, qui ont tout de suite enchaîné de longues séquences de large-large, les Castrais craquent dès la 7e minute lorsque l’ailier Santiago Cordero fait parler ses appuis. 7 minutes plus tard, les Anglais récidivent, en force cette fois, sur un ballon porté.

  • 17e. Vialelle sonne la révolte. : Menés 14 à 0 dans une compétition qui ne leur réussit pas historiquement, les Castrais auraient pu se démobiliser. Mais ils ont fait preuve d’un gros caractère pour revenir dans le match. Bien servi par un retour intérieur judicieux de Dumora, Florian Vialelle marque l’essai qui va sonner le retour des locaux.

  • 36e. Le mauvais geste de Vaipulu aurait pu coûter cher. Alors que le CO était parfaitement revenu dans le match et avait même repris l’avantage au score, Maama Vaipulu se fait expulser pour un plaquage très haut - et sans ballon - sur un anglais. Une sanction logique pour un geste inutile et dangereux.

  • 45e. L'exploit personnel de Mafi. Les Anglais ont égalisé en marquant un essai juste avant la pause. Mais les hommes de Christophe Urios sortent du vestiaire avec des intentions ©. Ils ne tardent pas à le prouver avec le superbe essai de Steve Mafi. Le seconde ligne tongien casse la ligne en puissance, puis crochète l’arrière anglais pour aller marquer un essai après une course de 40 mètres.

  • 79e. La grosse mêlée castraise.  Sur une mêlée à 5m de leur ligne, les avants du CO prennent le dessus sur leurs adversaires et réussissent à obtenir une pénalité. Une action qui symbolise le gros mental des Tarnais, qui n’ont rien lâché en défense à 14 contre 15.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Steve Mafi :Capable d’évoluer en deuxième comme en troisième ligne, le tongien a particulièrement brillé grâce à sa puissance et sa vélocité. En première période, il passe déjà tout près de marquer un essai - malheureusement, il oublie de servir ses coéquipiers malgré un énorme surnombre. Peu après la mi-temps, il va se rattraper avec un superbe essai en solo, conclu après une percée et une course de 45 mètres.

  • Santiago Cordero : On avait découvert Santiago Cordero et ses appuis de feu lors de la Coupe du monde 2015 avec les Pumas. Depuis, il a connu quelques blessures et on l’avait un peu perdu de vue depuis son transfert en Premiership. De retour à son meilleur niveau depuis quelques semaines, l’Argentin a marqué un bel essai en début de partie. Mais il a été moins en vu quand les Castrais ont commencé à étouffer leurs adversaires en défense.

  • Rory Kockott : Rentré à la 51e minute de jeu, Rory Kockott a apporté toute sa hargne à son équipe et s’est notamment mis en valeur en volant deux ballons dans les rucks, mettant fin à de longues périodes de possession des Anglais. Mathieu Babillot mérite également une mention pour son énorme activité en défense.

Les tweets :



Le Bilan :

Christophe Urios l’avait annoncé il y a quelques semaines : cette année, le CO ne venait pas en Champions Cup pour faire de la figuration. Après avoir glané un point de bonus défensif sur la pelouse de Gloucester, les champions de France restent dans la course à la qualification avec cette belle victoire contre vainqueurs du Premiership 2017. D’abord malmenés par la vitesse des Anglais, les Castrais ont su se rassurer là où ils excellent, sur les bases, avec notamment une grosse agressivité en défense et sur les rucks. Finalement, l’expulsion de Vaipulu leur a peut-être même apporté un supplément d’âme. C’est avec ces valeurs © que les partenaires de Mathieu Babillot devront aller défier le Munster en décembre prochain. Après leur victoire bonifiée face à Gloucester (36-22), les Irlandais dominent pour l’instant cette poule.

Castres vs Exeter 29-15 (MT : 19-19)

Évolution du score : 0-7 ; 0-14 ; 7-14 ; 10-14 ; 13-14 ; 16-14 ; 19-14 ; 19 ; 19 ; 26-19 ; 26 - 22 ; 29 - 22 ; 29 - 25.

Castres :

2E par Viallele (16e), Mafi (45e) ; 2T Dumora (17e), Le Bourhis (46e), 4P Dumora (19e, 31e), Le Bourhis (34e), 50e) ; 1D Dumora (26e)

Carton rouge pour Vaipulu (36e)

Exeter :

3E par Cordero (7e), Kvesic (13e), Steenson (38e), 2T Steenson (8e, 14e); 2P Steenson (48e, 61e).

Carton jaune pour Henry Slade (72e)

Les compositions :

[COMPOSITION] Champions Cup - Quel XV de départ pour Castres contre Exeter ?[COMPOSITION] Champions Cup - Quel XV de départ pour Castres contre Exeter ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'uriosité castraise dans toute sa niaque... Cette faculté à remontader, la marque des grosses équipes, quand même... En tout cas classées "dangereuses-endormeuses" par les adversaires... Question : Urios kiffe-t-il le munster ?...

Les castrais ne sont jamais aussi bons que quand ils sont en danger. A ce moment-là l'équipe se resserre, de plus en plus solidaire. Au-delà de leurs talents individuels (pas plus que dans d'autres équipes) il y a une hargne dans leur cohésion qui fait la différence et Cockott n'y est pas étranger. C'est une teigne ce type mais plein de talent. Le RCT a aussi de nombreux talents mais alors la cohésion ... On parle de "quand la mayonnaise prendra", mais c'est difficile de faire repartir une mayonnaise qui est retombée. Je ne peux que leur souhaiter bonne chance.

Exeter est invaincu en Premiership. C'est une performance de choix.
Malheureusement dans cette poule il y a le Munster, qui sera redoutable.
Mais qui sait ? Les Castrais sont habitués à ce rôle d'outsider en top14, ça ne leur réussit pas si mal...
On s'oriente vers un Babillot en 6 en EDF. Kockott, vu le jeu que prônera Brunel, serait à mon sens plus utile, pour gérer la fin de match qu'un Serin ou qu'un demi-Dupont. Tant qu'à faire, autant mettre tous les atouts possibles de son côté. Au contest, défensivement, et dans la gestion, y'a pas mieux.

@artillon

"Un Babillot en 6" ?.. Ça veut dire quoi exactement ?.. Associé à qui ?.. Pas vraiment coureur, pas trop technique, vision du jeu ras-des-rucks (et ce n'est pas méchant), pas survoleur de touches... Un bon joueur, gros caractère, qui abat du tronc et qui tchatche... Bref, un joueur comme Castres en a sorti pas mal... Quand à Kockott en EdF, il me semble que ça a été un débat au siècle dernier... Et puis c'est pas comme s'il y avait pléthore au poste, hein ?..

@ginobigoudi

Ce qui est marrant avec toi, c'est qu'aucun postulant en bleu ne trouve jamais grâce à tes yeux... Et puisque aucun d'entre eux ne mérite les Bleus, de Lopez à Babillot, on n'a qu'à tout bêtement se passer de joueurs... on peut aussi bien jouer avec personne. Ou bien déclarer forfait immédiatement.

  • dusqual
    25927 points
  • il y a 7 mois
@artillon

pour cockott, je te suis, il a sa place en edf, mais comme beaucoup et autant faire avec ceux qui sont en place. on va pas lui reprocher sa continuité...
pour le munster, je les trouve pas si forts que ça, en tous cas ils sont à portée du CO.

Bravo au CO qui n'a rien lâché malgré l'entame ratée puis le carton rouge (mérité) n'a jamais rien lâché.

Quelqu'un a dit à Vaipulu qu'il y a des caméras partout et un vidéo arbitrage ? S'cusez moi, mais faut vraiment être con quand même...

@Amis à Laporte

Belle victoire qui va compter comme a dis urios

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
News
Chroniques
News
News
News
News
Vidéos