Champions Cup - Les Saracens s'offrent une 3e étoile en asphyxiant le Leinster en finale
Les Saracens ont dominé le Leinster en finale de la Champions Cup.
En dominant le Leinster en finale de la Champions Cup samedi à Newcastle, les Saracens ont décroché leur troisième titre européen.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 28e - Le Leinser accélère (3-0). Kearney trouve l'intervalle et dépose quatre défenseurs. S'il est repris devant la ligne, on écarte rapidement au large. Plusieurs de temps de jeu après, c'est Healy qui marque en force au ras du ruck. L'essai est refusé car Kruis était sous le ballon.
  • 32e - Double sanction pour les Sarries (10-0). A la demi-heure, c'est a double peine pour les Saracens. Après le jaune d'Itoje, le Leinster choisit la mêlée. Un choix payant avec l'essai de Furlong.
  • 43e - La réponse anglaise (10-10). Dominés en termes de possession et d'occupation, les Sarries font preuve de réalisme. Sur une de leurs seules incurssions dans les 22m irlandais, il manque par Maitland bien servi par Farrell avec une passe sur un pas. 
  • 47e - Ringrose mange la feuille (10-10). En ce début de deuxième période, le Leinster est à l'attaque mais rate une superbe occasion en bout de ligne sur un mauvais choix de Ringrose qui préfère repiquer intérieur au lien d'écarter. Il y avait pourtant un surnombre.
  • 68e - Les Saracens font le break (10-20). En infligeant un 20 à 0 aux Irlandais, les Saracens ont creuser un bel écart. Ils ont profité du carton jaune de Fardy pour prendre le dessus sur le Leinster. Derrière une mêlée, Billy Vunipola a pris ses responsabilités et marqué en force.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Billy Vunipola : Auteur d'un essai décisif à la 68e, le troisième ligne a été un des artisans de la victoire des Saracens avec 65m parcourus ballon en main à la faveur de 16 courses ! Il s'est aussi envoyé avec 17 plaquages
  • Maro Itoje : Malgré son carton jaune, le troisième ligne a pesé sur la rencontre de par son travail défensif. Au plaquage et dans les rucks, il a été intraitable. Il a terminé la rencontre avec 23 plaquages.
  • Brad Barritt : Le capitaine a montré l'exemple en défense avec un total de 27 plaquages ! On l'a aussi vu défier le rideau défensif irlandais avec 16 courses pour 54m parcourus. Un match plein pour le centre.

Le bilan :

Cette finale ne restera pas dans les annales de la Coupe d'Europe en termes de points marqués. Mais quelle intensité ! Les deux meilleures attaques de la compétition ont eu toutes les peines du monde à marquer. Et pour cause, leur défense respective a été tout aussi excellente. Il a fallu aux deux camps déployer d'énormes efforts pour faire sauter le verrou adverse. Malgré ses lancements de jeu huilés, le Leinster n'a que très rarement pris les Sarries à défaut. Comme on pouvait s'y attendre dans un match de ce niveau avec des internationaux dans toutes les lignes, la moindre erreur a été payée cash. Les Saracens comme le Leinster ont marqué en supériorité numérique. 
Malgré leur domination dans le premier acte, Sexton et ses coéquipiers n'ont pas su répondre à la puissance et à la maîtrise anglaise. En terme d'organisation collective, les Saracens ont été supérieurs au Leinster. Une avancée inexorable que les Irlandais n'ont pas été en mesure de contrer en deuxième période. Ils ont peu à peu baissé pavillon. Pas de cinquième titre pour le Leinster. En revanche, les Saracens sont devenus le premier club anglais à remporter trois titres.

Les compositions :

Leinster :

Kearney - Larmour, Ringrose, Henshaw, Lowe - (o) Sexton (cap.), (m) L. McGrath - Conan, O'Brien, Fardy - Ryan, Toner - Furlong, Cronin, Healy

Saracens :

Goode - Williams, Lozowski, Barritt (cap.), Maitland - (o) Farrell, (m) Spencer - B. Vunipola, Wray, Itoje - Kruis, Skelton - Lamositele, George, M. Vunipola

La fiche de la rencontre :

Leinster vs Saracens 10-20 (MT : 10-10)
Evolution du score : 3-0 ; 10-0 ; 10-3 ; 10-10 ; 10-13 ; 10-20

Leinster : 
1E Furlong (32e) ; 1T Sexton (33e) ; 1P Sexton (4e)

Saracens : 
2E Maitland (43e), Vunipola (67e) ; 2T Farrell (43e, 68e) ; 2P Farrell (40e, 59e) 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pour a voir déjà vu les Saracens joués cette saison c'est surement leur match le plus triste mais le le plus tactique. Comme l' Angleterre durant le TN6, ils savent comment faire pour battre l'Irlande.
Ok des fautes anglaises oubliées mais que dire des fautes Irlandaises qui pourrissent le jeux en permanence et dans toutes les rencontres. Si les arbitres étaient moins laxiste sur ces hors jeux non sifflé on verrait plus de jeux et le système de jeux Irlandais serait mis à mal.

  • spir
    15544 points
  • il y a 2 mois

Saracens > Leinster >> ST > ASM ?

(f*ck, on est pas près de gagner l'H cup !)

  • Ahma
    74840 points
  • il y a 2 mois
@spir

Si tu raisonnes comme ça, tu peux dire aussi que le Racing a battu l'Ulster 44 à 12, le Leinster n'a battu cette même équipe que 21 à 18, donc le Racing est beaucoup plus fort que le Leinster, et Toulouse qui a gagné au Racing est donc encore plus fort, donc ils ont sûrement atomisé le Leinster...bref, ça ne marche pas du tout comme ça.

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois

Sur ces deux finales on a vu un affrontement franco français en feux d'artifice
et un affrontement anglo irlandais qui était tout ce qu'on reproche habituellement au top14 (du physico physique/ du défensif à outrance, des vilains gestes (la charge d'itoje coude en avant) et du putain de jeu à une voire 0 passe à part que ça allait un peu plus vite on aurait dut un
racing /mhr d'il y a 4 ans

mention spéciale à itoje dont je suis pourtant assez fan et qui a fait un match bien dégueu (à la castraise) outre le coup coude qui aurait du lui valoir un rouge, très souvent hors jeu et tout le temps à chercher la mouise avec des tirages de maillot, ceci dit voir les irlandais pris à leur propre anti-jeu n'était pas entièrement désagréable.

mentions spéciale à Kruis, à mon sens le véritable homme du match qui en plus d'une activité complétement dingue a été super propre, je ne crois pas l'avoir vu faire une faute du match
et même si ça fait un peu chier de le dire à Farrell, sa passe à Maitland est le bijou de cette finale moche
Barritt est un drôle de capitaine avec ses fautes débiles mais c'est peut être le gardien de l'esprit sarabok
ps uchronique 😮n se demande combien de temps le leinster aurait tenu sans la sortie prématurée de Mako V?

@to7

Au moment du contact Itoje a les 2 mains sur le ballon , il ne relève le coude qu'après le contact, pour écarter l'adversaire. Je pense aussi que c'est sanctionnable (contact avec le cou de l'adversaire) mais un rouge me semble très exagéré ce n'est pas une charge coude en avant façon Picamoles (entre autres hélas)

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois
@Patat2kanape

dans la mesure ou il avait déjà pris un jaune à ce moment là, ça ne change pas énormément la donne

C'était tactique. Il fallait être fin connaisseur pour réellement apprécier ce match cadenassé.
Du coup j'ai préféré la finale de la veille ^ ^

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois
@Marc Lièvre Entremont

connaisseur ou amateur de casse brique?

@to7

Connaisseur de casse-briques ?

Bravo aux Sarries, succès mérité.
Liam Williams réalise une belle saison...

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois
@Le Hub'

c'est vrai qu'il a été un des rayons de soleil de ce match un poil chiant

  • Seyfr
    3486 points
  • il y a 2 mois

10 points d'écart c'est une asphyxie ?
Un peu grandiloquent tout ça.

  • cahues
    101022 points
  • il y a 2 mois

Pourquoi le Leinster ne sort pas le ballon en touche dans le temps additionnel de la première période à 10/3 ?

Toute l'équipe des Saracens a été impressionnante mais (pour moi) la 2ème ligne et Billy Vinipula ont été les grands artisans de la domination physique en attaque et surtout en défense sur cette équipe du Leinster qui n'a jamais réussi à se sortir de cette pression sauf à 15 contre 14.

Je pense que ce match se joue à travers le match Sexton/Farrel. Quand il joue dans le confort Sexton est un animateur peut-ètre inégalable par contre quand il s'agit de jouer dans l'inconfort Farrel a certainement plus de ressources pour s'adapter...Aussi bien en 9 qu'en 10, côté Irlandais, pas mal de (tout petits) gestes parasites...A ce niveau 1/4 de seconde + 1/4 de seconde = une défense qui prend le pas sur l'attaque...Dommage Henshaw, Kearney, Larmour ont dans les pattes de quoi embêter les Saracens.

Les Saracens ont fait ce que les Anglais avaient fait aux Irish dans le tournoi: les dominer physiquement devant, les faire reculer.
Je ne supportais pas les Irlandais mais Maro Itoje ne doit pas finir le match. Joueur fantastique mais le coude en avant c'est bien plus qu'une maladresse, c'est véritablement dangereux à mon sens. Il avait déjà été sanctionné d'un jaune en plus.
Garcès n'a pas osé c'est ça ? On ne touche pas à une star anglaise ? Quel dommage pour la crédibilité de notre arbitrage français qui monte, mais qui ne prend pas ses responsabilités dans un match anglo-irlandais...
Dans un match de top 14, la sanction ne fait aucun doute.

@artillon

Je ne crois pas que Picamoles soit très sanctionné en Top 14 (coude en avant) et pourtant chez lui c'est systématique.

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois
@Latruffeduperigord

il faut réactualiser vos jugements, c'est vrai que ça a longtemps été sa marque de fabrique ( même s'il n'était pas le seul, à une époque ou ce n'était jamais sanctionné) mais il a arrêté

J'ai bien aimé ce match. Quelle intensité et du très haut niveau!

Moi j'ai trouvé ce match excellent : un sacré retour des Sarries (aucune autre équipe européenne n'en aurait été capable : quelle erreur d'ailleurs cette chandelle de McGrath à la 39ème).
Mon pronostic s'est avéré correct : les plus costauds l'ont emporté, la 2ème mi-temps était une copie du match Irlande-Angleterre de février dernier avec des Irlandais battus sur les duels, les impacts (à part Lowe l'ailier, quel joueur celui-là, il avait déjà humilié Kolbe il y a 3 semaines et il s'est bien démené cette aprem avec L.Williams en face de lui, c'est pas rien)

Franchement, si un jour l'ASM arrive à avoir la maîtrise et la rigueur des Sarries (avec en plus les facteurs X comme Penaud, Raka, Yato, ce serait vraiment génial). ET ce n'est pas qu'une question de nom : des mecs comme Barritt-Lozowski au centre, Spencer à la mêlée, Wray en 3L ou Barrington, Lamositele en piliers : ce sont de très bons joueurs mais pas non plus des références mondiales et pourtant ils se subliment à chaque fois à côté des stars (Williams, Farrell, les Vunipolas) : il faudrait que l'ASM s'en inspire...

Petit bémol : erreur de Garcès en 2MT qui refuse de vérifier à la vidéo un possible en-avant anglais sur une chandelle. Erreur qui est d'autant plus grave que Poite lui avait signalé discrètement, que Sexton a tenté de venir lui dire bien arrêté par Goode qui devait se sentir coupable. C'est d'ailleurs cette action qui a amené le carton de Fardy puis par la suite l'essai de Billy Man of the Match Vunipola.
Dommage, les rares Français sur la pelouse ne se sont pas bien mis en valeur mais bon leur côte ne va pas trop baisser je pense...

@Jean Neymar

Pour l'appel à la vidéo sur l'éventuel en-avant, s'il n'y a pas un essai juste après sur l'action (je n'ai pas vu le match) alors l'arbitre ne peut pas demander la vidéo. L'arbitre n'a pas la possibilité de demander la vidéo quand ça lui chante, l'usage est strictement encadré (sinon on ne s'en sort plus et les matchs durent 5h).

@Team Viscères

En fait sur l'action en question (première moitié de deuxième mi-temps), il y a je crois en-avant (non signalé) de Goode à la réception, puis l'action se poursuit jusqu'à un essai des Saracens, qui sera finalement invalidé par appel à la vidéo car le joueur n'arrive pas à aplatir à la base du poteau. Donc, il y a bien eu pour le coup appel à la vidéo sur cette action mais uniquement pour juger le toucher en-but et pas pour regarder au départ de l'action. D'où, à mon sens, l'erreur de Garcès.
Surtout que suite à cette action, Garcès met un jaune à Fardy pour les fautes à proximité de l'en-but ; les Sarries prennent la mêlée, insistent et Vunipola finit en force dans l'en-but...

@Jean Neymar

Les arbitres ne peuvent plus remonter aussi loin qu'avant sur vidéo, c'est juste quelques temps de jeu maintenant. Je vais essayer de trouver l'action en images.

@Jean Neymar

La côte de Garcès, Poite et compagnie est déjà au plus bas. Il suffit d'écumer les forums anglophones pour constater que les arbitres français, personne n'en veut.

@Aristaxe

Et les Français ne veulent d'aucun arbitre britannique, les Australiens ne veulent d'aucun néoZ, les NéoZ acceptent les arbitres uniquement tant qu'ils gagnent, etc.

Comme le dit Jean Neymar les avis des forums fréquentés ne valent rien, c'est comme si tu utilisais les commentaires sur Rugbyrama pour écrire un bouquin sur le rugby ou les commentaires sur BFM pour donner une analyse géopolitique. Tu peux aller voir les avis à l'étranger, mais il faut piocher sur des sites spécialisés avec des avis plus objectifs et constructifs.

@Aristaxe

Il ne faut pas juger en se basant sur les forums voyons : ça ne vaut pas mieux que les avis des adeptes de bistrots...
Non, il faut juger en fonction de la sélection des arbitres par World Rugby, par l'EPCR... pour les matchs : et on voit bien que la France sera la nation la plus représentée dans le panel arbitral au Japon à l'automne prochain. Donc, avec les futurs retraits de Owens, de Lacey, de Clancy, les français vont avoir encore plus de poids (le trio Garcès-Poite-Gaüzère en tête avec Raynal, Ruiz juste derrière)

@Jean Neymar

C'est vrai que le plus important reste le jugement de World Rugby, EPCR et compagnie. Après je pense que c'est quand même important de prendre en compte l'avis des supporters, du plus éclairé au plus benêt. Je dis ça alors que pourtant mon arbitre préféré est Garcès et j'aime de plus en plus le travail de Ruiz, Raynal et Gaüzère qui mérite amplement leur place au Japon.

Ne le dites à personne mais j'ai pris du plaisir à regarder une équipe anglaise jouer et gagner 😳
Et je me suis même surpris à trouver Owen Farrell sympa et élégant balle en main.... 😁

  • to7
    11244 points
  • il y a 2 mois
@ketamine

je ne peux pas blaire farrell (surtout à cause de sa cape d'invisibilité sur les plaquages hauts, à l'épaule et à retardement) mais il a fait le plus beau geste du match, sa passe à Maitland était magnifique

@ketamine

Ca c est le syndrome du perdant contre le Leinster... Moi pendant longtemps j ai détesté le RCT mais depuis la finale de top 14 de 2017 je les aime bien... Non je déconne!!! Bon c est surtout Mourad je ne n'apprecie pas trop.

@beberarverne

Non franchement c'est pas ce syndrome là, c'est plutôt le syndrome de j'en peux plus du jeu stéréotypé à l'irlandaise. Alors ils gagnent (la plupart du temps) donc ce sont eux qui ont raison mais aujourd'hui j'ai bien plus apprécié l'équipe qui a le plus alterné.

  • vevere
    46002 points
  • il y a 2 mois

Heureusement qu'il y avait la (petite) Coupe d'Europe hier soir...on s'est presque ennuyé aujourd'hui...

Match pas très spectaculaire. L'équipe qui le plus varié le jeu a gagné.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Transferts
Transferts
News
Transferts