CHAMPIONS CUP. La Rochelle doit-elle redouter le Dupont irlandais avant le choc face au Leinster ?
La Rochelle va devoir se méfier du demi de mêlée de l'Irlande et du Leinster Jamison Gibson-Park, en grande forme en Champions Cup.
Le demi de mêlée du Leinster, Jamison Gibson-Park, a été étincelant lors du huitième de finale de Champions Cup, en signant un triplé face à Leicester.

En très grande forme avec son club du Leinster, le demi de mêlée Jamison Gibson-Park continue d’impressionner, comme le prouve sa dernière performance en Champions Cup.

Auteur d’un triplé, le numéro 9 de l’équipe d’Irlande a prouvé qu’il faisait partie des tout meilleurs joueurs à son poste dans le monde (derrière Antoine Dupont évidemment).  

Car il n’a pas seulement marqué trois essais, qui étaient d'ailleurs des essais de soutien, à l’intérieur d’un de ses coéquipiers, qui pouvait ainsi jouer une situation de deux contre un après une percée (notamment sur l’essai avec la passe décisive de Dan Sheehan).

Comme à son habitude, le Néo-Zélandais de naissance a donné le tempo de son équipe en attaque, en accélérant constamment le jeu.

Sa rapidité d’exécution, sa vitesse de passe et sa justesse dans ses choix de jeu, ont permis aux Irlandais de franchir à plusieurs reprises une défense de Leicester, pourtant très agressive.

Indispensable en sélection

Jamison Gibson-Park est d’ailleurs le joueur qui a réalisé le plus de passes (321) dans cette saison de Champions Cup. Une aptitude à coller au ballon qui lui a permis de devenir un titulaire indiscutable pour le XV du trèfle.

Arrivé sur la pointe des pieds au Leinster en 2016, le demi de mêlée sera nationalisé Irlandais en 2019, avant de s’imposer devant l’historique Conor Murray en équipe nationale.

La progression constante de l’ancien joueur des Blues d’Auckland coïncide d’ailleurs avec le retour sur le devant de la scène international de l’Irlande.

Pièce maîtresse du système d’Andy Farrell, Jamison Gibson-Park faisait partie de l’équipe qui a gagné deux tournois des 6 Nations d’affilée en 2023 et 2024, dont un Grand Chelem en 2023.

La performance à venir du numéro 9 sera donc à scruter attentivement pour les Rochelais, qui devront ralentir la pièce maîtresse des coéquipiers de Caelan Doris, s’ils veulent à nouveau battre le Leinster en Champions Cup.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Cedulos
    2290 points
  • il y a 1 mois

N'oublions pas que Antoine Dupont a longuement observé et étudié le jeu de Tawara Kerr Barlow avant de s'en inspirer. Je ne vois pas ce que le champion du monde All-Black, a à redouter du Neo-Zelandais d'Irlande.
(Ce qui ne veut pas dire que Gibson-Park ne soit pas un excellent et efficace joueur).

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News