Championnat du monde U20 - Les 5 points à retenir de la défaite de la France face à la Nouvelle-Zélande en demi-finale
Les Bleuets ont manqué leur première mi-temps.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'équipe de France U20 face à la Nouvelle-Zélande en demi-finale du championnat du monde.

VIDEO. Après un haka intense, Bleuets et Baby Blacks ont refusé de bouger en se défiant du regard

Des Bleuets asphyxiés

Les hommes de Thomas Liévremont ont défié leurs adversaires après leur haka, mais ils ont ensuite été incapables de rivaliser. Sous pression dès l'entame (17 % de possession après 17 minutes), ils ont été pénalisés à plusieurs reprises. Le peu de ballons que les Bleuets ont touché ont été trop rapidement perdu ou rendu à l'adversaire au pied. Ils ont bien tenté de défier les Baby Blacks en passant par des mauls mais aucun n'a été assez productif. Il faudra attendre la fin du premier acte pour voir les jeunes tricolores s'approcher de la ligne de craie néo-zélandaise.

Des Blacks qui n'ont rien de Baby

Plus rapides, plus puissants, plus techniques, plus précis, les Néo-Zélandais ont récité leur rugby durant une bonne partie de la rencontre. La première mi-temps a notamment été à sens unique (29-0) avec quatre essais inscrits pour les Blacks. À l'instar de leurs aînés, ils ont joué avec du rythme, une qualité de passes mais surtout un soutien permanent qui leur a permis de prendre de vitesse les Tricolores. Excellents dans la conservation et l'alternance, ils n'ont pas eu à forcer leur rugby pour prendre le large.

Le réveil tricolore

Auteurs d'une bonne phase de défense après la demi-heure à 14 contre 15 après le carton jaune de Pesenti, les Tricolores sont peu à peu rentrés dans la partie. S'ils ont échoué devant l'en-but en fin de première mi-temps, ils ont finalement trouvé la faille par Couilloud après un bon système en touche (50e). Quelques instants plus tard, c'est Pesenti qui a trouvé le chemin de la terre promise après une superbe contre-attaque de 95m initiée par Arrate et Buros (36-14).

Impossible n'est pas Français ?

Face à l'un des favoris de la compétition, les jeunes Français ont refusé de baisser les bras. Si Aumua a marqué dès la reprise, ils ont montré une grosse force de caractère à l'image de cet essai tout en puissance de Mauvaka à la 63e. Installés dans le camp néo-zélandais, ils ont poussé leurs adversaires à la faute. Ils ont ensuite résisté aux Blacks devant leur ligne puis attaqué dans leurs 22m par Uberti qui a servi Buros, lequel a remis au pied pour la réalisation de Tauzin (36-26, 69e). Une nouvelle action de grande classe.

Le temps des regrets 

Souriant en première mi-temps, les Baby Blacks sans doute commencé à douter lorsque les Bleuets sont revenus à dix longueurs. La pénalité à la 78e de Falcon a finalement scellé la victoire mais ils pourront regretter cette première mi-temps catastrophique (39-26). Ils ont eu l'occasion de remettre leurs adversaires sous pression grâce à la fougue d'Arthur Retière mais ils n'ont pu sécuriser le ballon dans les 22 mètres adverses. Pour la 7e fois en 10 ans, la Nouvelle-Zélande sera en finale. Les Bleuets devront se servir de la deuxième mi-temps pour aller chercher la 3e place face à l'Afrique du Sud.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Nbat64
    8565 points
  • il y a 3 ans

Intéressant ce numéro 10 Falcon. Dans qu'elle franchise il va jouer? Sinon les Bleuets faut arrêter de faire les marioles pendant les hakas ça sert a rien. Concentrez vous sur le match.

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

Quand on fait les malins devant le haka il faut assumer derrière : "on est trop fort, ils ont baissé les yeux avant nous" , puis après ça prend 30 grains en une mi-temps. Alors oui la deuxième partie du match est encourageante, avec de beaux contres, mais non on ne rivalise pas avec les néo-zélandais, techniquement on prend une leçon de rugby (comme chaque fois). Laporte nous parlait de réforme de fond sur la formation, on verra si il arrive à mettre ça en place.

Si je devais résumer la finale de cette coupe du monde...
NouvelleZélande Vs Angleterre... a priori rien de choquant.

Malheureusement, je n'ai pas visuellement suivi le match (trop de boulot), mais j'ai entendu les commentateurs de France4... et putain ce qu'ils étaient mauvais ! Toutes les 10 sec, ça taclait l'arbitrage... L'arbitre est sévère envers les français, l'arbitre ne valorise pas les bonnes actions tricolores, le 1er essai a 2 en-avant, les blacks sont encore hors-jeu.. nianiania...Pfff

Finalement... on s'attendait à finir le match à 64 à 3... Ce n'est pas si mauvais que ça, même si la 1ère mi-temps est une chiasse sans nom !

@maitrederf

C'est vrai que les commentateurs et Marconnet en tête sont un peu ch.... mais comment ne pas parler du 1er essai sans parler de l'avant évident en début d'action? comment ne pas parler de la succession de fautes volontaires de BB, avertis verbalement par l'arbitre mais pas de sanction par un jaune? deux plaquages dangereux dont un à double lame (plaquage haut suivi d'une manchette volontaire)...Je te conseille de revoir le match (sans le son) avec le replay de France4

A moi de donner mon opinion.

Lorsque j'ai vu le haka, je me suis dit : "C'est bien les gars par contre, il va falloir assurer derrière sinon vous allez en chier toute la partie" Et effectivement j'ai eu beaucoup de peine pour les joueurs lors de la première mi temps et le début de la seconde.

Ces joueurs blacks sont vraiment au dessus du lot et ce n'est pas pour rien qu'ils ont mis 60 points à tout le monde. Mais ils se sont fatigués, ont fait preuve de suffisance et alors qu'ils auraient pu s'effondrer, nos petits français ont montré du coeur et du talent en défense et en contre attaque (Arrate, Retiere, Roumat, Millet, Tolofua...).

2 choses ont fait basculer le match qu'ils auraient pu gagner : le carton jaune (ils auraient encaissé moins de points) et le ballon perdu sur l'action de Rétière en fin de match.

Bref, il fallait en avoir pour bousculer les Blacks comme ça. On n'est pas à leur niveau (pas grand monde non plus d'ailleurs) mais on est quand même en demi finale du mondial. Bravo à eux.

@Puchpuch

il y a une autre chose qui aurait pu faire basculer le match : le carton jaune que l'arbitre aurait pu donner au AB qui a commis un plaquage haut, vers la 70°, sa manchette touche la tête du joueur français, or il me semble que maintenant, la consigne est que, dès que ça touche la tête, c'est minimum jaune. Si les blacks jouent la fin du match à 14, ce n'est plus la même musique. Mais bon, on perd ce match sur l'entame catastrophique, pas sur ça.

@franchute

En fin de première mi temps vers la 36 éme minutes il y a un plaquage dangereux à double lame (plaquage haut suivi d'une manchette volontaire)... pas de vidéo...

Je m'attendais à ce type de réactions..."Le réveil tricolore"...."Impossible n'est pas Français"..."Le temps des regrets"...et j'en passe par : "L'arbitre il est pas gentil"..."Il faudra retenir la 2ème mi-tps"..."Belle réaction d'orgueil"..."Faut faire du French-flair"..."La compo n'était pas la bonne"...et encore, on a échappé au "Temps de jeu du jeune tricolore"..." La préparation pas idéale"..." L'entraineur...Ce n'est pas le bon.."
Et quoi d'autre ?
Jusqu'à quand va t-on continuer à se mentir ?
Parce qu'enfin...
Qui ose imaginer que la gagne était envisageable au bout du compte ?
Qui peut encore croire que la 2ème mi-tps a été possible si ce n'est autre chose que la conséquence de la 1ére ?
Qui peut encore croire qu'un choix stratégique,, technique, tactique ou mm d'homme aurait pu changer le cours des évènements ?
Qui peut croire, au sortir de ce match, que le score n'est pas plutôt flatteur pour l'EDF eu égard à la nature & construction des essais respectifs ?
Qui peut croire que le fossé abyssal tant sur le plan Technique que Tactique qui sépare les Bleus (et pas que les petits !) des Blacks ne tend pas à se creuser ?
Qui peut croire en cela ?
Jusqu'à quand va t-on continuer à se mentir ?
Je veux bien entendre N-Z, là-bas, c'est le sport Roi, la pratique est généralisée, la génétique du sang Maori mélangée à du Britannique aide qq peu etc...Mais, N-Z, c'est aussi presque 3 fois moins de licenciés que chez nous, pas d'unicité territoriale, des moyens économiques en-dessous des nôtres, certainement pas le "confort" d'un solide maillage associatif tel que chez nous, bcp moins de cadres Fédéraux, loin d'avoir la pyramide organisationnelle telle que chez nous, pas la mm diversité Ethnique & Sociologique de pratiquants telle que chez nous, pas la mm richesse économique des Clubs qu'ici....
Bref, eux ont des atouts que ns n'avons pas mais nous en avons de nombreux autres que eux n'ont pas !
Au sortir du désastre de la CDM 2015, j'ai entendu : "Cap sur la Formation"...
Je n'ai de cesse de lire, à longueur de Forums "Misons sur la Jeunesse"...
Alors, on y va gaiement dans les annonces de Plan Marshall, on restructure à tous les étages, on joue au jeu de chaises musicales au niveau des encadrements, souvent on rebat les mms cartes, on discutaille sur l'organisation générale, on pond des règlements sensés faciliter l'intégration du jeune joueur au professionnalisme, on négocie des droits TV, on file un décodeur aux Clubs (au fait ça arrive quand ?), on substitue une Oligarchie à une autre Oligarchie, on met l'argent au centre de tout, on compte les pts de la guéguerre LNR/FFR, on répète à l'envi "Désormais ça va changer" et puis finalement, on secoue le mm cocotier, on agite les mms mouchoirs, on ressort les mms rengaines pour finalement se réfugier derrière les mms réflexes souvent cocardiers...
Bref, on s'agite, on polémique, parfois-mm on parle de révolution, on rectifie (surtout sur la forme !) mais finalement on ne change pas grand-chose sur le fond !!!
Et pourtant, c'est bel & bien le fond qu'il faut changer...
Tous ces débats sur la Formation du Jeune Joueur se concentrent sur la forme (Forme de la pyramide, format des compétitions, format économique, structurel etc...), JAMAIS sur le Fond !!!
C'est pourtant là où le bat blesse !
J'aimerais que l'on parle du contenu qd on parle de Formation pas de contenant !
Parce qu'après tout, substituer une Ligue Régionale à un Comité Territorial cela contribue t-il à faciliter la maitrise du 2 vs 1, la qualité de la passe, la coordination ou que sais-je encore ? Changer la couleur des licences aiderait à améliorer les courses, l'attitude en zone de Ruck ? Pondre une liste élargie de Joueurs protégés aiderait à comprendre le sens du Jeu, à améliorer le jeu au pieds ?......
Ha j'en entends des grands discours sur la Formation du Jeune Joueur, des belles intentions, des envolées lyriques....
Mais jamais, ho grand jamais, sur le contenu des apprentissages et ce dès le plus jeune âge...C'est pourtant cela fondamentalement qui nous différencie d'eux...
Alors, on peut ergoter sur ce qu'il faudrait améliorer/changer à la marge.
Mais si on ne change rien fondamentalement, j'ai bien peur qu'inexorablement, les mms causes produisent les mms effets.........

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans
@MARCFANXV

J'ai eu l'impression de lire pour la 50e fois la même analyse et les mêmes conclusions.
Et pourtant je ne suis pas si vieux sur le forum 🙁
J'ai également entendu parler de réformes, de grands entraîneurs en stage en NZ et j'en passe.
Ainsi va la politique et aujourd’hui, le rugby en France c'est de la politique !

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@MARCFANXV

oui clairement l ensemble est a revoir.
déja il faut passer aux catégories de poids chez les jeunes, que les balaises soient pas dans la facilité et que ca les oblige a se mettre au niveau au dessus, celui des mecs plus agés.
abandonner le fonctionnement par poste des le plus jeune age pour obliger les jeunes a jouer plus ou moins tous les postes, en connaitre les bases. arrêter également de mettre la competition au coeur en catégories jeunes, ce qui fait entrer la compétitivité dans les écoles. ça coupera aussi un peu les ambitions personnelles de certains formateurs/entraineurs qui mettent le groupe a leur service, plutôt que le contraire.
mettre la technique individuelle au centre de la formation, laisser la technique collective pour plus tard. les gosses doivent se faire des passes, taper des coups de pied, faire du skill, pas apprendre a rentrer en mélée.
c est a partir de 15-16 ans qu ils pourront se consacrer au collectif, se fixer a un poste etc...

@dusqual

Rien, absolument rien à rajouter

  • mounjet
    23274 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

beaucoup d'arguments intéressants, ami, sans doute éduc à ton temps perdu. Moi aussi alors je rentre dans la discussion:
-catégories de poids : faire fi de la maturité physique, intellectuelle et sociale de l'enfant est une grande erreur, vouloir calquer le modèle neo-z chez nous aussi. Si les gosses sont si bons, c'est qu'ils jouent au rugby toute la journée, à l'école sur la plage, etc... ILS JOUENT, ils font pas des skills. D'accord pour le surclassement ponctuel de gosses assez coordonnés et matures (vision, dissociation tronc-corps, etc...) si grosse surcapacité physique.
-le fonctionnement par postes ne commence réellement qu'à 13-14 ans, avant du moins chez moi tu joues partout... Après, on est déjà dans l'excellence. Pour info, à mon sens les neo-z spécialisent + que nous surtout en fonction de la vitesse, et plus vite (skills spécifiques).
-le fonctionnement par plateaux des matches en école de rugby réduit la compétition et un éduc' normal reste calme. j'en ai quand même vu autant voire plus que des pauvres excités...
-entrer en mêlée fait partie des skills, je précise que la position en mêlée est utile aussi pour la sécurité du joueur (dos plat, jambes fléchies, gainage, tête relevée) dans pleins de phases de jeu (plaquage, rucks). Pour info, mes cadets ont 2 entraînements par semaine, la moitié de l'un 2 consiste en skills de tous postes.

Enfin et surtout, bouffer du skill c'est comme "mieux vaut une tête bien faite que bien pleine", on oublie souvent "pourvu qu'on y querrit les 2". Ne confondons pas la formation de base, qui est le sacerdoce du niveau amateur et l'excellence, qui vient après. Chacun son boulot!

Tu me diras: pourquoi sont-ils meilleurs que nous? plus de temps passé à jouer à l'entrainement ou en dehors, plus d'intensité pendant les entraînements, l'accent sur la vitesse plus que sur la puissance, ascenseur social marqué, pas ou peu de concurrence des autres sports, et surtout un système d'intégration au haut niveau des jeunes joueurs plus progressif et moins tardif s'appuyant sur le rugby à l'école ou l'académie?

Bref, les amateurs sont pas responsables de la nullité des clubs pros et leur vision à trop court terme en france.

pour info, j'ai fait une tournée de club amateur en nvlle zélande en 2001, on était pas du tout ridicules... Et franchement compétitifs après le match!!!

@mounjet

Dusqual & Mounjet, je pense que vous avez raison sur un certain nombre de points notamment que le Jeu (je dirais-mm plutôt LES JEUX) de Rugby sont au centre de tout, que l'ascenseur social fonctionne à plein (de l'intérêt d'envisager développement géographique ET sociologique de la pratique chez nous !), la pratique en milieu scolaire représente une +-value (peut-être le Hand d'aujourd'hui retire les fruits de la pratique généralisée depuis 30 ans ?), que c'est aussi et surtout au cœur du système d'acheminement vers l'Elite qu'on compte nombre d'inepties...Tt cela est vrai...Je pense aussi que ce qui nous différencie fondamentalement tient surtout de la motricité, coordination, dissociation, repères ds l'espace, facultés cognitives, acuité visuelle, dextérité, éveil des sens qui chez nous sont appréhendés comme quantité négligeable alors que chez eux considéré comme fondamental !!!
Cette différence sur ce qui constitue des fondamentaux à pour racine, deux facteurs...L'un sociologique lié au mode de fonctionnement de la société N-Z, l'autre social lié à la façon de comprendre les apprentissages...
Sur le 1er aspect, la société N-Z est d'abord rurale qd chez-nous le mode de vie se péri urbanise de + en + y compris ds des coins reculés...Les mômes jouent dehors, avec un bâton, avec un ballon, avec ce que leur univers leur offre, peu importe qd chez nous le principe de précaution fait qu'on les enferme, les confine, les sur-protège...Ils grimpent encore aux arbres vont à la maraude aux cerises, s'égratignent les genoux, bref, boostent naturellement ttes ces facultés...Est-ce encore le cas encore chez nous ???
Le second aspect est lié à la façon de comprendre, d'entendre la pratique sportive...Chez nous, le sport du mercredi a-midi est rangé dans la case loisirs ! Pas chez eux...L'apprentissage du sport en Club est considéré à l'égal de tous les autres apprentissages...Pas plus, pas moins mais pareil que les autres...Ce n'est pas un loisir mais considéré comme une autre facette des apprentissages de la vie...A l'égal de l'école...Cela tient de l'héritage britannique...Ce n'est pas le confort qui est recherché en s'inscrivant au sport mais l'inverse, c'est la difficulté...
Partant de là, nous partons avec plusieurs trains de retard pour ce qui est du Rugby...
La révolution serait de mettre ses billes sur tous ces aspects où nous sommes largement déficitaires, là est la plus grosse marge de progression...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@MARCFANXV

oui il y a également quelque chose de très simple a mettre en place et qui pourrait changer la donne de la formation de manière indirecte mais avec un gros impact, c est la formule pro.
aujourdhui on est dans un systeme voulu par canal pour donner un max de suspens a son feuilleton top 14. en découle un calendrier qui s'étale un max sur l'année (10 mois), des influences sur la LNR au niveau des règles et des descentes/montées pour faire vibrer les supporters.

ca a une conséquence, comme je disais sur le niveau de nos jeunes: ils ne jouent pas a cause de l enjeu financier qu il y a derriere, mais pas que.
au dela de ca, les joueurs n ont pas de plage de progression, des moments ou ils coupent avec la compet, mais bossent certains aspects de leur rugby qu ils veulent améliorer.
on a eu une arrivée massive d 'étrangers qui prennent de la place en élite, comme en amateur, augmentent le nombre de licenciés (on parle souvent du nombre de licenciés, combien sont réellement sélectionnables?) et tuent les ambitions des jeunes.
du coup les clubs ne peuvent pas complètement miser sur la formation car c est pas rentable, ce qui explique la baisse de niveau du championnat espoir ces dernieres années.

en gros si on sort du principe de descente/montée, la formation recommencera a etre une option, dans le sens ou une année sans ne sera pas forcément une catastrophe financiere pour le club. les club pourront recommencer a construire sur du moyen long terme ce qui est impossible aujourdhui.

apres le reste c est du domino: si ca se fait le reste suivra rapidement et quasi automatiquement. et ca empechera pas des gros riches de se payer un club pour la frime et de claquer leur pognon a acheter des stars s ils le souhaitent, seulement les club formateurs ne couleront plus dans la course a l armement avec la sanction dnacg derriere.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@mounjet

oui c est pour ca que je dis a revoir, pas a refaire.
non je ne suis pas éduc, pas du tout même, je parle de mes observations, c est pas forcément précis ou abouti, ca reste mon ressenti.
pour les catégories de poids, oui sans rentrer dans les détails moteurs, voire psychomoteurs, pour moi la catégorie devrait être évaluée au cas par cas en fait. je mets pas a la poubelle les différents facteurs a prendre en compte, je dis juste que la base quand ils sont vraiment jeune devrait etre de les dispacher plus par aptitude physique que par la date de naissance en gros.

@MARCFANXV

Je lis en-dessous : "Pessimisme" concernant mon propos, alors qu'il faut comprendre : " Constat" !
Ce n'est pas être pessimiste que de constater matchs après matchs, saison après saison, la récurrence de nombre d'erreurs, d'errements, de carences tant techniques que tactiques...Ce n'est pas ètre pessimiste que de constater le nombre d'analogies sur plusieurs générations, plusieurs classes d'àge, dans le contenu des matchs, ce qui empêche de gagner (aujourd'hui on en est à ce qui empêche de rivaliser ! C'est quoi la prochaine étape avant qu'on envisage de bouger les lignes ? Ce qui empèche d'exister ?)...
Ce n'est pas ètre pessimiste, c'est mm tout l'inverse !!!
Etre pessimiste, c'est partir du principe que tt est fait pour améliorer substantiellement les choses mais que nonobstant le courage, la vaillance dont ont faire preuve ces jeunes, le résultat n'y est pas...
Etre optimiste, c'est considérer que le Rugby Français mérite autre-chose que le role de faire-valoir, que les atouts sont nombreux pour y parvenir, mais que la recette n'est pas la bonne...
Alors, oui, je suis optimiste, dans le sens où, je rêve encore que les choses soient appréhendées de façon radicalement différentes...
Le pessimisme c'est considérer qu'on n'y peut rien changer parce que les mecs en face s'appellent All-Blacks....

@MARCFANXV

Mourad on t'a reconnu. Tu as confondu les initiales LRN du Nistère avec la page de la LNR.

@MARCFANXV

Espérer que nos instances acceptent de se remettre en cause pour remettre à plat la base de notre rugby (formation, calendrier, organisation, objectifs et tutti quanti/frutti), je ne sais pas si ça tombe dans le cadre de l'optimisme ou de l'utopisme...

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@MARCFANXV

"Qui ose imaginer que la gagne était envisageable au bout du compte ?"
J'espère tous les minots, le staff et nous! Sinon, ça sert à rien de jouer le match et on fait un tapis vert...
Sur la formation, je te rejoins complètement mais je placerai le début du marasme à la finale de CM avec Lièvremont qui n'a fait que cacher la forêt, sans aucune remise en cause.
Alors oui y a des moyens mais ça fait comme le 7, on a l'oseille mais je sais pas où ça va, en tout cas pas dans les résultats 😊

@MARCFANXV

Analyse pessimiste mais pourtant vraie. Les années passent et le problème est toujours le même. On nous promettait monts et merveilles après la débâcle de la coupe du monde et on constate que rien ne bouge. Et pourtant tout le monde espérait que ça nous serve d’électrochoc. Bref tout ça est plus qu'inquiétant. On voit bien que le problème est très profond et concerne tous les étages du rugby fr. Dès le plus jeune âge on est déja dans la peau de l'outsider obligé de tout donner pour s'approcher du niveau des grosses équipes. Pourtant les moyens sont là! c'est bien que quelque chose cloche. Mais bon comme d'hab en France, on est pas dans l'action mais toujours dans la réflexion. Pour ça au moins,les Anglo-Saxons sont beaucoup plus concrets et on peut le leur envier.

Au final cette année rugbistique aura été , encore une fois, cataclysmique, pour la France. Quand tu vois cette guerre de petits chef en coulisses tu comprends que ça risque pas de changer dans les années à venir, et que la vraie réforme on peut l'attendre encore longtemps.

@MARCFANXV

Je suis entièrement d'accord sur la formation. À chaque débâcle on fait de beaux discours sans jamais aborder le fond, et à chaque bon joueur qui sort ou chaque résultat isolé de nos minots on déclare qu'en fait tout va bien.

Par contre sur le match, réduire la 2ème mi-temps de nos Bleuets au fait que les Blacks ont largement dominé la première est injuste. Quand les Baby Blacks ont collé un 31-3 aux Baby Rouquins en une mi-temps, cela ne les a pas empêché de leur coller un 38-0 en deuxième période. Bien sûr que cela a joué en partie, mais c'est aussi dû à nos qualités. Qualités qui sont les mêmes que celles de notre formation : on forme de joueurs qui ne sont pas mauvais, capables de belles fulgurances... mais sans structure et constance. On forme nos jeunes "à l'arrache", ils nous sortent des matchs "à l'arrache". Logique au final.

@MARCFANXV

il faut arrêter un peu.
Oui ils sont en dessous des Blacks mais ils auraient aussi pu craquer et en prendre 100.

Ils ont du coeur et du courage. Les remplaçants ont fait énormément de bien (pb de compo d'équipe?).

Qui peut battre ou accrocher cette équipe? Est-ce que ça veut dire que tout le monde est mauvais en termes de formation? Non, ils sont au dessus. C'est triste et c'est comme ça. Aux dirigeants de trouver des solutions pour réduire le gap entre eux et nous...

@Puchpuch

Les Anglais, qui les dominent depuis 4 ans : 3 titres mondiaux et 1 deuxième place pour ces saloperies de buveurs d'eau chaude sur les 4 dernières éditions, contre "seulement" 1 titre et 1 troisième place pour les Blacks. Dont un affront suprême, le titre de 2014 que les Anglais sont allés décrocher en Nouvelle-Zélande.

Mais c'est bien la preuve que l'on peut essayer et trouver des solutions pour rivaliser. Les Anglais se sont penchés sur leur formation après le Mondial 2007, 6 ans après ils décrochaient leur premier titre en U20.

@Team Viscères

Je suis d'accord Team Viscères...
Je vais prendre pour exemple 1 action précise qui me semble à la fois symptomatique des forces et atouts du Rugbyman Français mais aussi des carences en terme de Techniques/tactiques qui sont au cœur, devrait ètre la priorité voire l'essence-mm de la Formation.....
La relance (je crois que c'est l'arrière, pas sur) qui après feinte de passe met l'ailier AB dans le vent pour entamer contre-attaque ds le couloir des 15...
1/ La feinte de passe ! Là j'y vois la part intuitive du joueur, la capacité à s'approprier le jeu, l'ADN du joueur Français capable d'inspiration géniale, d'ètre créatif...Quelque part, on est dans l'image type du "French-flair" ....(Que d'aucuns voudraient assimiler à un fond/projet de Jeu, quand S.Blanco qui en fut le génial inspirateur affirme lui-mm " C'est tout sauf un principe de jeu...Plutôt l'inverse...Tenter cela pk on savait plus quoi faire d'autre !!!!")
2/ La relance ds le couloir des 15 ! Le joueur, après course d'une quinzaine de mètres, va jouer un duel coté touche avec défenseur en place dans un espace d'à peut prèt 1m..Bilan le joueur fini poussé en touche...Possession rendue aux AB.....J'y vois courage & vaillance, si souvent évoqués, le jeune joueur n'a pas hésité à s'y filer...
3/ Ce qui aurait pu ètre amélioré....Quand le joueur entame sa relance, Tps de réactivité et orientation de course des potentiels soutiens laissent à désirer = Conséquence, pas de solution pour faire vivre le Ballon, pas d'incertitude pour les défenseurs, pas d'autre solution que de jouer duel seul ! Ensuite, gestion du duel, volonté de maintenir la continuité du Jeu...Le joueur décide de jouer son duel ds l'espace le + restreint où la tache de la défense (en place) est facilitée avec l'aide du meilleur défenseur naturel qu'est la ligne de touche ! De surcroit le soutien (en retard au départ) n'oriente pas sa course pour venir dans l'axe...La logique et l'intention de préserver la continuité du Jeu eurent voulu que le duel soit joué à l'intérieur du défenseur (volonté de rester sur le Terrain et facilitation du soutien)...
Tout cela pour dire que bonne inspiration naturelle de départ associée à courage & vaillance ne suffisent pas si la technique individuelle & collective ne sont pas au diapason....
Tout ce qui concerne l'aspect n°3 de la dite action tient prioritairement de la Formation !!!

@MARCFANXV

Perso, moi ce qui m’énerve le plus, c'est le 9 français, qui se sent obligé, à chaque ruck, de prendre le ballon dans ses mains (0,2 secs), de faire 1 ou 2 pas sur le coté en armant sa passe (0,2 secs) et qui, en plus, fait une passe qui n'est pas ultra tendue (0,1 secs). Donc 1/2 seconde ou la défense a le temps de monter et est en avance sur le 10. Alors que le 9 NZ gicle le ballon du sol dans la passe la plus tendue possible donc la defense est en retard sur le 10. Toute la difference de réalisation technique et tactique est ici...

@MARCFANXV

C'est ce que j'appelle mettre les points sur les i !
Bravo, même si ça peut paraître pessimiste le vrai danger est effectivement de croire que notre formation est au niveau des NZ. On a vu hier que dans la construction et les fondamentaux on est à des années lumières alors comme d'habitude sur l'envie après une branlée en 1ère période et sur des inspirations / FrenchChatte on fait illusion mais faut pas se leurer le mal est profond.

Retière positionné à l'aile!!!les entraîneurs n'ont pas visionné ses matches en n°9 avec La Rochelle....

@yandelug

Il a bien fait le job à l'aile. Dommage de ne pas l'avoir fait plus intervenir dans le jeu courant car il est gazé le type...

Après peut être que tout simplement l'ailier remplaçant ne donnait pas autant de garanties que ce soit défensivement ou en terme de vitesse que Rétière.

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@yandelug

Franchement, j'ai pas trouvé ça déconnant. Il a fait aussi des matchs à l'aile à la Rochelle. Avec son explosivité, à chaque fois qu'il a touché une gonfle il a mis le doute, après peut être qu'il faut qu'il se propose plus dans la ligne.
Le ptit Couilloud est pas dégueu aussi en 9.

@oZbeck

sauf que le talon des blacks court déjà plus vite que lui....

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@yandelug

oui il est impressionnant le gus

@oZbeck

Couilloud en 1ère je l'ai trouvé complétement hors sujet, des passes molles et pas dans le tempo (ça nous coute plusieurs pertes de balles) sorties lentes et plusieurs fois il a trop porté le ballon avant sa passe résultat on a pris la pression notamment près de notre ligne sur une action qui aboutie ensuite à un essai black. A sa décharge on était ultra dominé sur les impacts donc pas simple et sa deuxième mi-temps a été beaucoup plus propre !

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@CantaLove

Sur la 1ère, c'est surtout collectivement qu'on a péché, notre 'ti 9 avec les autres.
Après, j'ai pas vu l'ensemble des matchs des U20 dans ce championnat mais il me semble qu'il a fait de bonnes apparitions à Lyon et pendant le tournoi des 6 nations.
Il a un profil complètement différent de Retière mais ils peuvent largement se partager le poste et apporter chacun à l'équipe

@yandelug

Surtout que Retiere a une énorme accélération, explosive, mais pas une pointe extraordinaire.
Cela combiné a sa grande maîtrise du poste de demi de mêlée fait que ça semble être un peu gâché que de le coller à l'aile.
Mais les choix se justifient aussi par une homogénéité globale de l'équipe alignée, ainsi que la prise en compte de l'équipe adverse.

@Marc Lièvre Entremont

homogénéité qui ne vaut que par la qualités des gamins,surtout pas, par le plan de jeu,assez restrictif pour le niveau internationnal

@yandelug

Couilloud a ete meilleur ai 6 nations

Je n'ai pas vu le match mais j'ai lu beaucoup de commentaires sur l'arbitrage, justifié ?

  • vevere
    52478 points
  • il y a 3 ans
@El Amoli

2-3 sales cravates volontaires d'un NZ en particulier (le 4 ou le 5 il me semble), vues par les arbitres à la vidéo, et simplement sanctionnées par une pénalité...

@El Amoli

29-0 à la mi-temps, voilà ce qui nous empêche de jouer la gagne.

@El Amoli

Y a eu des decisions limites qui ont tourné en notre défaveur, mais y en a certainement eu aussi dans l'autre sens, sauf qu'en général on les voit moins...

@El Amoli

quand une équipe de France perd, c'est forcément justifié.

Pour moi pas de regret à avoir. Les petits bleus ont eu une belle réaction. 5 essais à 4, il n'y a pas de quoi baisser les yeux, les autres équipes avaient toutes pris une taule contre eux.
Les intentions étaient là, j'ai bien plus vibré devant ces "Baby blues" que devant les grands.
Notre jeune équipe bleue a du talent, de Retière à Tolofua en passant par Arrate. C'est tout bon pour le futur.

@artillon

notre jeune équipe a DES talents....faut simplement leur proposer un projet de jeu bien plus ambitieux(je sais ...je me répète)...

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 3 ans
@artillon

Enfin des commentaires qui ne nous expliquent pas que tout est de la faute de l'arbitre.

@Ahma

Ben quoi... je n'ai rien dit...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

ouais quand on en prend 30 en 1e c est toujours délicat. néanmoins, je comprends qu il y ait des gens qui parlent de totem d immunité...
franchement, même si le jaune aurait pu etre d une autre couleur, y a pas mal a dire sur les rucks et les jeux violents.

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

On peut toujours en dire beaucoup sur tous les matchs ( ici, par exemple, il est vrai qu'il y a au moins un en-avant flagrant sur le premier essai ), mais je suis allergique à cette obsession de toujours se convaincre que l'arbitre nous saque systématiquement. Ce qui n'est pas possible d'un simple point de vue logique, vu que tous les supporters sont persuadés que c'est leur équipe qui se fait voler à tous les coups, et doit en plus priver du plaisir d'apprécier le jeu.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

oui j ai pas pour habitude de pourrir l arbitre non plus, mon respect vis a vis de la difficulté de la tâche m'en empeche.

en vrai je suis plus frustré sur l action du contest AB, alors que le 33-36 pointait le bout de son nez, que par tout le reste.
j estime qu il nous a privé d'un finish de feu et c est plus la dessus que je lui en veux.

@Ahma

Outre l'essai c'est surtout la fin de match les 2 penalites a la fin elles y sont pas pour moi

@Yionel ma star

Disons que sur les 2 pénalités de la fin, soit elles sont toutes les deux en faveur de la défense soit elles sont toutes les deux en faveur de l'attaque car ce sont exactement les mêmes : un gratteur qui commence son contest sur ses appuis puis finit affalé sur le ruck.
Forcément quand pour la même situation l'arbitre prend deux décisions différentes à chaque fois en ta défaveur, ça prend la tête. Mais ce n'est pas là qu'on perd le match.

@Team Viscères

Enfin un bon commentaire !!!
Si vous me le permettez (même si vous ne me le permettez pas...), je m'autorise, après tout commentaire éclairé de spécialiste, à lancer une alerte PPM...

@Team Viscères

Ca nous fait pas perdre mais ca nous empeche de gagnee

@Yionel ma star

Ça nous prive d'une pénalité à 6 minutes de la fin avec 10 points de retard. Rien ne dit qu'on marquait 3, 5 ou 7 points ensuite, rien ne dit qu'on avait le temps de revenir pour marquer à nouveau, rien ne dit qu'on ne décrochait pas "seulement" le nul, rien ne dit qu'on gagnait les prolongations. Cela fait quand même beaucoup de choses entre nous et une victoire.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Yionel ma star

oui c est ce que je retiens aussi, il nous a pourri une fin de match qui aurait pu etre colossale, bordel!!!

Je n'ai vu que la deuxième mi-temps, mais ce que j'ai vu m'a bien plu. De jolies essais, bien réalisé en contre. Alors évidement, pas de construction (hors ballons portés), ça reste quand même du Lièvremont dans le texte, mais des relances intelligences, des gestes justes et bien réalisés.
La mi-temps la plus aboutie de la saison pour les bleuets.

  • bubbly
    2177 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Les français n'ont pas besoin de structure. Assumons notre french flair et inspirons-nous à fond de l'école néo-zélandaise où contre-attaque est clef. Dans le chaos, nous pouvons trouver notre style et nos tactiques.

Un exemple : en utilisant des box kicks près de la touche, il est possible de destructurer une défense, la faire reculer, lui mettre la pression et forcer un turnover pour ensuite prendre l'adversaire du contre-pied. Quand je vois cette jeune équipe de France, j'ai énormément d'espoir pour l'avenir. Ils ont la rapidité d'exécution, les cannes, la technique, l'intuition et les couilles pour oser et inventer. Suffit d'en faire maintenant un credo à enseigner à l'école du rugby et on a notre relève.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@bubbly

mouais quand tu vois les courses pour couper les soutiens des AB en défense, leur propres soutiens en attaque, tu peux pas penser ca.

@bubbly

Définir les Blacks à leur jeu de contre-attaque est plus que réducteur. Quand à baser notre système de jeu sur des miracles, je n'y crois pas.

  • oZbeck
    26165 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Oui mais ça fait de beaux essais! Le dernier des "babyblues" est superbe!

@bubbly

intéressant...mais, non. Le Rugby moderne passe par la structure avant tout. Tu ne peux pas jouer un Rugby que de contre-attaque, instinctif sur 80min, l'adversaire aura un énorme avantage de facto. Et c'est ce que fait le xv de France avec Novès, et on voit ce que ça donne, et j'imagine bien où ça va...

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News