Chabal s'explique

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Caveman achève son histoire avec le Racing Métro, certainement comme il l'avait commencé : avec une conférence de presse. Affecté, déçu, mais aussi soulagé, Sébastien Chabal cherche un ultime défi.
Chabal s
Sébastien Chabal a tenu à éclaircir la situation sur ce qu'il s’est passé ces dernières heures. Et pour ce faire, une conférence de presse était tenue à Antony devant un parterre de journalistes et de caméras assez conséquent pour une "simple" rupture de contrat… Mais n’est pas Sébastien Chabal qui veut. Le rugbyman le plus célèbre de France s’est tout d’abord déclaré « triste et déçu de cette fin d’aventure », en ajoutant néanmoins que c’était aussi « la fin d’un long supplice qui durait depuis le début de la saison ». Alors que l’idée d’une prolongation de contrat flottait dans l’air, l’annonce de la rupture de l’actuel a résonné comme une bombe. « Tout était calé avec le président. Nous étions d’accord financièrement, mais je ne donnais visiblement plus satisfaction au niveau sportif » a précisé Caveman.

Devant des journalistes insistants, le nouvel « agent libre » a tenu bon la barre, a tenu bon le vent. Que ce soit sur ses relations avec Pierre Berbizier – « On n’était pas d’accord, on ne se comprenait plus, ça arrive… » - ou bien sur le choix de sa future destination. « Je suis libéré de tout contrat » s’est-il évertué à répéter, en donnant cependant des pistes menant au Japon, à l’hémisphère Sud, sans négliger des clubs hexagonaux. En revanche, il ne s’est fixé aucune date limite de choix quant à sa décision sur son prochain club.

C’est donc la fin d’une histoire commencée il y a deux ans et demi entre le Racing-Métro et Sébastien Chabal qui a « envie de bien terminer ma carrière avec du plaisir ». « J'irai dans un club qui me permet de m'épanouir » argue-t-il encore, manière de bien signifier son désaccord sportif qui le liait avec Berbize. Un projet de jeu qu’il « ne connaissait pas » lorsqu’il a rejoint le club francilien, à la demande de Jacky Lorenzetti. « J’ai connu PSA, et j’ai rejoint Sale. J’ai connu Jacky pour venir au Racing, je pensais que c’était ma dernière destination. Mais il y aura une autre homme qui comptera dans ma carrière » appuie encore le troisième ligne. Ses coéquipiers, en vacances tout comme lui, ont déjà envoyé des textos pour venir aux nouvelles, mais Chabal se garda bien de dire quoi que ce soit sur leurs contenus. Une séparation douloureuse mais nécessaire pour Sébastien Chabal, qui fait désormais de lui, le rugbyman le plus convoité du moment…
Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Remcatalan
  • il y a 8 ans

Je pense que Chabal commence aussi a se faire un peu vieux,il y a un jour faut savoir ranger les crampons au placard ... on voit le résultat d'un mec qui n'a pas voulu s’arrêter ,Jonah Lomu ... je suis aller le voir jouer a Vitrolles et le voir dans l'état ou il est,sa en donne carrément les frissons,une telle légende qui fini très mal sa carrière. Voila mon point de vue,a un certains moment faut savoir dire Stop et lâcher les crampons même si c'est dure. Surtout vu le nombres de blessures qu'il enchaine ces derniers temps,c'est un signe qu'il faut prendre au sérieux d'après moi.

  • Fanie
  • il y a 8 ans

Une future recrue pour le RCT ?
OK, je sors -->

  • chabalou38
  • il y a 8 ans

depuis ca non selection en coupe du monde son moral en a pris un serieux chabal c la montagne qu on attend a 2 ou 3 joueurs alors non il avance plus mais ca crée des decalage et ca personne a su s adapter ou profiter d un tel atout tu va me manquer MONSIEUR CHABAL

  • obrugby
  • il y a 8 ans

Je vois que de plus en plus le rugby est geré par l'argent, d'accord c'est lui qui fait vivre ... le desaccord ok je l'accorde vaut mieux etre serein....
Mais voila un Chabal " merci " que nous verrons plus sur les terrains s'il part au Japon , a la plus grande tristesse de tous ceux qu'il a fait et fait vibrer ...
Reste chez nous en France CHABALLOU...
En ancien du rugby ( veteran ) de Besancon

  • Bichon810
  • il y a 8 ans

D'accord avec toi Horlov. Pierre Berbizier est entraineur qui a fait ses preuves mais visiblement son discours ne passe plus. Si le Racing se sépare de tous les joueurs qui ne s'entendent plus avec lui, ils finiront la saison au Rugby SEVENS.

  • horlov
  • il y a 8 ans

Mannix ne s'entendait plus avec Berbizier, il dégage, Chabal ne s'entends plus avec Berbizier, il dégage...Le Midol évoque le fait que çà gronde dans les vestiaires (Nallet, Hernandez, Steyn,...) Je suis pas une lumière mais çà serait pas Berbizier le problème ? 😛

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts