Carnet Noir - Disparition d'Henri Fourès, ancien international et héros de guerre
Henri Fourès s'est investi pour la France, la FFR et le Stade Toulousain.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Henri Fourès, ancien résistant devenu deuxième ligne du XV de France et du Stade Toulousain, est décédé à 93 ans.

Carnet noir : décès de Michel Crauste, ancien capitaine des Bleus, légende du rugby françaisCarnet noir : décès de Michel Crauste, ancien capitaine des Bleus, légende du rugby françaisTriste période pour le rugby français. L'ancien deuxième-ligne du Stade Toulousain et du XV de France, Henri Fourès est décédé à l'âge honorable de 93 ans. Sélectionné à quatre reprises au début de l'année 1951 lors du Tournoi des 5 Nations, il a joué un grand rôle au sein de la FFR, comme membre puis président du comité de sélection de l'équipe de France, en donnant sa première sélection à un certain Guy Novès. Il s'est aussi investi avec Toulouse tantôt en tant que joueur (il a terminé sa carrière à 28 ans suite à une blessure au genou) puis dirigeant. Devenu président des Amis du Stade Toulousain, il a joué un grand drôle dans la construction du Stade Ernest-Wallon puis son agrandissement, explique La Dépêche

Henri Fourès a toujours été un homme d'action. Il n'avait pas hésité à rejoindre la résistance lors de la Deuxième Guerre mondiale à seulement 17 ans car il n'avait pas l'âge requis pour être engagé. Il "participa au débarquement en Provence comme engagé volontaire dans un peloton «spécial défense» pour participer au déminage. Il participa à la libération de Colmar, du camp de Dachau et à l'arrestation de Pétain", note La Dépêche. Il a reçu de nombreuse décorations dont la Légion d'Honneur à titre militaire en 1997.

En 2018, France 3 Occitanie lui avait consacré un reportage (à partir de 3'09).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Reposez en paix Mr Fourès, c'est grâce à des gens comme vous que nous pouvons nous sentir libres.

Compagnon de combat de mon père, vous évoquerez ensembles la libération de Colmar...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos