Capitanat des Bleus, le dilemme de PSA
Dusautoir a la banane, mais pour combien de temps ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Alors que Thierry Dusautoir a regagné ses galons de capitaine du XV de France, PSA n'exclut pas un retour de Pascal Papé.
Lundi soir sur RMC, Patrice Lasgisquet, entraîneur des arrières du XV de France, évoquait avec regret « la perte de joueurs cadres » tels que Servat, Bonnaire, etc, ainsi que la nécessité de « reconstruire du leadership ». Si cette édition 2013 du Tournoi des 6 nations n’a fait de la majorité des joueurs des tauliers à leurs postes, elle a cependant permis à Thierry Dusautoir de retrouver une certaine assise sur le groupe. Lui qui avait été supplanté le temps de deux tournées par un Pascal Papé exemplaire, a finalement regagné son brassard de capitaine suite au forfait du Parisien mais également grâce à son apport dans le jeu français. « Il est redevenu la véritable machine à enrayer les offensives adverses » estime PSA via Midi Olympique.

Néanmoins, le troisième ligne du Stade Toulousain n’a pas encore récupéré l’aura qu’il pouvait avoir lors du mondial néo-zélandais. Et malgré son adaptation à ce groupe « qu’il ne connaissait pas », Dusautoir n’est pas encore redevenu le capitaine indiscutable du XV de France : « Aujourd’hui j’ai deux co-capitaines ou un capitaine et un super vice-capitaine » confie le sélectionneur. Dans un groupe qui se cherche des leaders, en avoir deux c’est toujours mieux que rien. Mais la deuxième formule employée semble cependant mieux coller aux besoins des Bleus. « Un capitaine n’est pas exempt de blessures. Là, on sait que si l’un n’est pas là, l’autre peut prendre le relais. »

Alors qui pour mener le XV tricolore en Nouvelle-Zélande cet été ? Comme Dusautoir, Papé est amené à retrouver le groupe après sa blessure. Comme lui, il devra regagner sa place en deuxième ligne face à la concurrence de Maestri et autre joueurs émergents tels que Vahaamahina, Samson et Taofifenua. Il part certes avec un avantage dans le cœur du sélectionneur, mais rien n’est fait. « Pour lui ça passe par de belles performance avec le Stade Français », et notamment ce dimanche face au Stade Toulousain, explique PSA sur l'Equipe.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Et puis aussi, Pascal Pape avait dit en novembre qu'il se considerait capitaine temporaire en attendant le retour de Dusautoir. Je ne vois pas de souci, on peut avoir un capitaine et un vice capitaine, ca se fait dans toutes les equipes etrangeres.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

D'apres les dernieres interviews de PSA, il va emmener 35 joueurs et on aura un 4e match contre une equipe locale en semaine.
Ensuite, il avait aussi dit que le groupe voyagerait en deux parties, avec les internationaux des clubs en finales voyageant apres la finale et les autres voyageant en mai. Je pense donc que les finalistes ne joueront pas le 1er match mais ils seraient dispo pour jouer les suivants.

  • Bonobo
  • il y a 7 ans

A mon avis ca risque surtout d'être papé pour juin, vu que la tournée se fera sans les joueurs du top 14 qualifiés pour les plays off... Après j'dis ca j'dis rien mais vu où ils en sont ca m'étonnerait que le stade français aille ne serait-ce qu'en barrage et d'ailleurs l'équipe de juin risque d'être énormément modifiée car si ya personne de clermont, toulouse, toulon, castre et plus ou moins racing usap montpellier ca va faire désordre

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News