Byron Kelleher au Stade Français, c'est fini !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le demi de mêlée néo-zélandais Byron Kelleher quitte le Stade Français après quelques mois seulement. Le joueur n'a jamais réussi à convaincre Michael Cheika.
Byron Kelleher au Stade Français, c'est fini !
Byron Kelleher (35 ans) ne quittera pas le Top 14 de manière aussi tonitruante qu’il y était arrivé : le joueur annonce aujourd’hui sur son site internet la fin immédiate de son contrat avec le Stade Français.

Le Néo-Zélandais était engagé avec le club parisien jusqu’en 2013, mais son temps de jeu famélique (4 titularisations en 22 journées) a eu raison de sa motivation. Cette dernière n’était déjà pas au plus haut lorsqu’il s’était lancé un dernier défi dans l’Hexagone en s’engageant en faveur du Stade Français : le Néo-Zélandais avait auparavant –presque- tout gagné.

Arrivé en 2007 au Stade Toulousain, il gagne rapidement sa place de titulaire et impressionne par sa puissance. Le Bison y remporte le Bouclier de Brennus en 2008 et 2011 ainsi que la H-Cup en 2010.

Un palmarès impressionnant qui n’empêche pas Kelleher de s’en aller par la petite porte, après quelques mois à Paris. Certains penseront qu’il s’agissait du défi de trop. Un avis que le joueur ne semble pas partager : il se dit en effet qu’il pourrait rebondir du côté du club de Top League japonaise : les Shining Arcs.
Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • TNT63
  • il y a 8 ans

Un tres grand joueur et un super mec. Dommage qu'il n'ait pas choisit un bon club. Toulouse pour lui était le top. Il aurait peut etre meme pu aller à Toulon. Il a voulu les strass et les paillettes et n'a récolté que des miettes.
Dommage pour le top 14.
Sacré buffle ce bison.

  • Mobig Dick
  • il y a 8 ans

Byron Kelleher, le roi des turn ovaires 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News