Biarritz : le coup de gueule de Serge Milhas
A Biarritz l'heure est à la remise en question

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après un début de saison réussi, Biarritz vient d'enchaîner une série de 5 défaites consécutives et Serge Milhas s'est montré très dur avec ses joueurs.
A Biarritz on vit un début de saison en forme de montagnes russes. Quatre victoires en autant de rencontres avaient permis aux Biarrots de lancer une saison qui devait être celle de la rédemption après le bilan bien maussade de l'an passé. Premier du Top 14, le BO bombait le torse et les médias parlaient ici et là d’un « retour du grand Biarritz ». On se laissait dire qu’avec les retours de blessure des deux tauliers, Yachvili et Harinordoquy, le club basque allait de nouveau se mêler à la bataille pour le Brennus, mais ça c’était avant…

Depuis, Biarritz vient d’enchaîner une série de 5 défaites consécutives dont la dernière lors de l’ouverture de la H Cup, ce weekend, sur le terrain des Harlequins. « Sincèrement, je pense que la majorité des joueurs, et peut-être nous, staff compris, a pris le boulard », lâche Serge Milhas, l’entraîneur des avants biarrots. La meilleure façon de se planter, c'est de continuer sur la voie dans laquelle on est. Il va falloir qu'on change vite et qu'on revienne à beaucoup plus d'humilité ». Il est peut-être là le problème du BO. Grisés par un début de saison très réussi, les joueurs n’ont pas su se remettre en question. Pour Serge Milhas, interviewé après le match, ce comportement est intolérable : « Il y a un réel manque d'humilité et de volonté de travailler dur. Les matches ne sont que le reflet de l'état d'esprit que l'on manifeste maintenant depuis près d'un mois.[…] On pratique un sport de combat collectif. Si on ne met pas le bleu de chauffe, on n'y arrivera jamais. […] Je fais partie de l'équipe, je m'inclus dedans. Mais je ne suis pas là pour faire plaisir à qui que ce soit, même pas à moi. Je dis ce que je pense, c'est mon habitude. Aujourd'hui, j'ai vraiment eu honte de représenter le BO. J'aimerais vraiment que les joueurs aient ce sentiment-là. ».

Les mots sont forts et choisis car l’ancien entraîneur de La Rochelle espère certainement apporter un électrochoc à ses troupes avant la prochaine rencontre de H Cup, face à la province italienne des Zèbres. Sans faire offense à cette équipe, le BO a largement les moyens de se rassurer face à une formation qui n’a toujours pas remporté le moindre match cette année. Les supporters, les dirigeants et les entraîneurs n’en attendent pas moins…

Source : Sud-Ouest
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Maité
    75 points
  • il y a 9 ans

Mr. BLANCO, d'avoir voulu boire trop de champagne avec vos joueurs et leur avoir mis la GROSSE TETE, ils se prennent pour des "CADORS", et bé voilà, PATATRA!!! la descente est assez vertigineuse je pense, çelà donnerait m^eme le TOURNIS!!!!!!! AUPA BO, AUPA AB.

  • xav
  • il y a 9 ans

pourtant Toulon à fait également un très bon début et ne souffre pas comme eux.
Peut-être un problème de fond à régler.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News