BELGIQUE. L'émouvant hommage du club de Liège après la disparition de François 007 Muller
François Muller, ou 007.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le 3e-ligne de l'équipe de Liège est décédé, et le club lui rend un vibrant et émouvant hommage.

Le club de Liège est en deuil après la disparition de François Muller. Avec un superbe texte publié sur Facebook et intitulé "Sweet Number 7", la formation belge a tenu à lui rendre un bel hommage. Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.

Tu vois son nom c’est Muller ! François Muller ! C’est notre troisième ligne, c’est notre numéro 7…Tu comprends que c’est notre 007 à nous ?
Et des gadgets, je peux te dire qu’il en avait ; pas des Bling-Bling…des efficaces…des « qui changent les choses » !
Tu vois son plus célèbre, celui que tout le monde connaissait, celui qu’on avait beau connaître, qu’on avait beau savoir qu’il allait l’utiliser, et bien il marchait à tous les coups : son sourire ! Avec ce gadget là, notre 007, il changeait ta journée de merde en une journée que t’allais pas oublier, il changeait tes petits tracas en fête, tes défaites en opportunités, ta tristesse en joie, ta solitude en force de caractère et des fois tout bêtement t’avais juste besoin de ce petit sourire, discret parfois, pour te sentir bien !
Tu comprends ce qu’on veut dire ? On veut être sûr que tu comprennes !
Alors on continue, parce qu’il en avait d’autres des gadgets !
Celui-ci par exemple : nous on l’appelle « le mental » ! Crois-moi c’est pas donné à tout le monde. Quand 007 arrivait pour jouer un match de rugby, nous on te parle de ce qu’on connaît mais on sait qu’il était aussi comme ça dans la vie de tous les jours, on le voyait au loin passer les grilles du stade de Naimette et on savait qu’il était prêt à se battre pour nous, à tirer l’équipe jusqu’à la dernière seconde du match. On savait que son discours dans le vestiaire était prêt dans sa tête, on savait qu’il avait réfléchi à un petit mot pour chacun d’entre nous en grand capitaine qu’il était ! Et tu vois, nous quand on montait sur le terrain avec un mec comme lui à nos cotés, et bien nous n’avions pas peur d’y aller, peu importe l’adversaire. Attends , c’est pas tout…Parce qu’une fois sur le terrain, il nous montrait le chemin, mettant sa tête où tu n’aurais pas mis ton petit orteil. Il se donnait tout entier pour l’équipe et nous n’avions plus qu’à suivre !
Je ne pense pas que tu saisisses vraiment bien, alors on continue.
Le folklore ! On adore ce gadget-là !
Oh tu sais, on en a perdu des matchs, peut-être plus que ce qu’on en a gagné ! Par contre, laisse-moi te dire qu’avec 007 aux commandes, JAMAIS au grand JAMAIS nous n’avons perdu une troisième mi-temps ! Accompagné de ses 2 « François Muller’s Girls », Corentin et Marc, 007 foutait littéralement le feu à chacune des buvettes qui ont croisé son chemin. Il ne s’arrêtait jamais, pour notre plus grand bonheur…mais aussi celui de nos supporters, des supporters adverses et de l’équipe adverse. Nous chantions pendant des heures, nous hydratant à coup de bière ! Ces petits coups qui rendaient nos chants de plus en plus assumés, de plus en plus criés. Et on finissait bras dessus, bras dessous, ne tenant plus très bien sur nos deux jambes, et ensemble, comme à chaque fois, on la gagnait cette putain de troisième mi-temps.
Tu comprends petit à petit ? La liste est longue, et non exhaustive ! Mais on va quand même t’en donner un petit dernier, parce que c’est très important pour nous que tu captes ce qu’on veut dire !
Celui-ci, c’est un gadget très rare : son altruisme…
Tu sais 007, c’est un époux, c’est un papa, c’est un entraîneur de karaté, c’est un joueur de rugby, c’est un ingénieur et en plus c’est un ami.
Tout ça, ça prend du temps ! Mais crois-nous, le jour où on avait besoin de 007, il se démerdait pour trouver du temps pour nous. Si t’avais un petit coup au moral, il te commandait une bière au bar, s’asseyait à tes côtés et t’écoutait. Le jour où tu devais déménager, c’était le premier à sonner à ta porte pour venir t’aider. Si le club organisait une fête, nul doute qu’il débloquerait du temps dans son agenda pour venir prêter main forte !
Est-ce que tu as compris maintenant ? Tu as compris pourquoi il était unique ?
« Il y mettait du temps, du talent et du cœur, ainsi passait sa vie au milieu de nos heures. Et loin des beaux discours, des grandes théories, à sa tache chaque jour, on pouvait dire de lui…il changeait la vie » !
Tu vois il avait à peine 3 ans quand Goldman avait déjà compris que 007 changerait nos vies !
C’est pour ça qu’on veut que tu comprennes PARADIS : ON T’EMMERDE !
Aujourd’hui ce que tu nous a volé, c’est ce qu’on a de plus cher. Pour nous c’était l’homme qui valait 35 milliards. Alors tu vois, ça en fait c'est le plus gros transfert de l’histoire du sport. Mais nous ici, maintenant, on est à sec, sans le sou et rempli de tristesse !
Alors, on comprend PARADIS, que là-haut vous vous faites chier et qu’évidemment avec 007 à vos côtés tout sera plus joyeux, plus gai, plus facile à vivre.
Mais t’avais pas le droit de nous faire ça. Je sais pas si tu te rends compte que là tu t’es attaqué à la plus grande famille qui puisse exister…Tu t’es attaqué au Rugby Club Liégeois, et nous à ta place on ne dormirait pas sur nos deux oreilles.
Et puis laisse nous te dire une chose, et sûrement que tu n’y avais pas pensé…
Mais t’as raté ton coup mon pauvre vieux, parce 007 nous a tout appris !
T’espérais que maintenant, chez toi, ça allait être mieux qu’ici chez nous ?
On ne te fera pas ce plaisir ! Nous allons sourire comme François nous l’a appris, et même plus encore, nous allons chanter comme François nous l’a appris et même plus encore, nous allons nous aider comme François nous l’a appris et même plus encore, nous allons nous battre comme François nous l’a appris et même plus encore et surtout nous allons nous aimer comme François nous aimait et comme nous l’aimions et même plus encore !
PARADIS : ON T’EMMERDE !
Quant à toi 007, apprends-leur là-haut ce que tu nous a appris en bas. Dorénavant, nous chanterons plus fort pour que tu nous entendes, nous gagnerons plus fort pour que tu nous vois et nous t’aimerons plus fort pour que tu nous sentes !
Ce n’est qu’un au revoir mon frère, OUI nous nous reverrons !

Le RUGBY CLUB LIÉGEOIS

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Y a un con qui a épluché un oignon pendant que je lisais l'article...

Putain, je veux par faire ma fiote mais ça fout des frissons...

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Joli hommage

  • mounjet
    23170 points
  • il y a 3 ans

j'ai plus un cil de sec...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News