Et le trophée du meilleur joueur de l'année 2018 est remis à...
Sexton est le second joueur Irlandais à recevoir le trophée après Keith Wood en 2001.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Cérémonie récompensant les meilleurs joueurs et joueuses de l'année écoulée, les World Rugby Awards viennent tout juste d'être remis, du côté de Monaco, et voici ce que le rugby a fait de mieux en 2018.

Chez les Femmes la meilleure joueuse de l'année 2018 est Française. Avec 4 nommées parmi les 5 finalistes, c'est l'arrière (et ouvreuse) Jessy Trémoulière qui décroche le Graal au terme d'une année marquée par le Grand Chelem. C'est la première fois qu'une joueuse Française décroche le trophée.

Du côté des Hommes le meilleur joueur de l'année est Jonathan Sexton, le demi d'ouverture de l'Irlande et du Leinster succède à Beauden Barrett. Après un Grand Chelem et deux tournées largement réussi, le maitre à jouer du XV du trèfle s'offre donc le titre. Il met ainsi fin à une série de six sacres consécutifs pour un joueur All-Black, le dernier non All-Black à avoir remporté le titre se nommait jusqu'alors Thierry Dusautoir, c'était en 2011. 

Ce sacre de Sexton vient s'ajouter à la vague verte qui a déferlé sur cette année 2018. En effet en plus du trophée de meilleur joueur de l'année viennent s'ajoutent celui de la meilleure équipe de l'année ainsi que celui du meilleur entraineur de l'année pour Joe Schmdit, le coach du XV du Trèfle.

  • Joueur World Rugby de l'année : Jonathan Sexton (Irlande)
  • Joueuse World Rugby de l'Année : Jessy Tremoulière (France)
  • Equipe World Rugby de l'Année : Irlande masculin à XV 
  • Entraîneur World Rugby de l'Année : Joe Schmidt (Irlande)
  • Révélation World Rugby de l'Année : Aphiwe Dyantyi (Afrique du sud)
  • Joueur de rugby à 7 World Rugby de l'année : Perry Baker (Etats-Unis)
  • Joueuse de rugby à 7 World Rugby de l'année : Michaela Blyde (Nouvelle-Zélande)
  • Arbitre World Rugby de l'Année : Angus Gardner (Australie)
  • Prix de la personnalité : Doddie Weir (Ecosse)
  • Prix pour services rendus : Yoshiro Mori (Japon)
  • Essai de l'Année : Brodie Retallick (Nouvelle-Zélande)
  • Prix spécial du mérite pour un joueur international : Stephen Moore (Australie) et DJ Forbes (Nouvelle-Zélande)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Moi je croyais qu'un coach aimé de ses joueurs, des présidents de club, de celui de sa fédé, du corps medical, des jardiniers, du concierge du stade et de la femme de ménage méritait une petite récompense. Peut pas le prix pour service rendu mais peut être le prix du coach le plus gentil.
On se console comme on peut. Enfin heureusement qu'il y a Jessy

  • FRLab
    46864 points
  • il y a 1 an

L'Irlande rafle tous les trophées, ou presque, et personne ne Sexton ?
oui, oui, je connais le chemin 😉

Un joueur qui est parfaitement intégré dans le plan de jeu et qui sait parfois le magnifier.

Par contre, meilleur du monde ou non, il a montré au Racing que le rugby n'est pas un sport individuel et que Sextoy peut devenir quelconque si les copains sur le terrain ne font pas leur boulot.

Bravo c'est mérité content pour lui
Par contre à VII Baker est tres loin d'avoir été le meilleur
Geduld a été chaud cette année, il a mené son équipe vers le haut

@tropico

Il a eu des hauts des bas Geduld...

comme quoi en france on a une capacité impressionnante à rendre les joueurs mauvais
heureusement que le pognon est là pour les attirer

@sapiac76

Faut pas généraliser : es fidjiens qui jouent en France ne sont pas devenus mauvais,eux...

Au-delà du mauvais message envoyé par WR, célébrer l'équipe la plus chiante à voir jouer du top 10 (la France sera bientôt 11ème) et qui bat des Blacks rincés à base de petit tas exponentiels au coeur de longues séquences de possessions bridgées par du pied, l'honneur fait à Sexton ressemble fort à une autorisation officielle de sortie... Même les Irlandais considèrent majoritairement qu'il a rempli son quota de commotions...

@ginobigoudi

Tellement absurde que ça doit forcément être du 2nd degré.
Pourtant, j’en doute...

Je trouve ça mérité pour ce super joueur de rugby. Alors je sais qu’un certain nombre de personne ne comprendront pas, jugeant ce joueur comme « ordinaire » (il ne faut pas chercher bien loin pour trouver ce genre de considérations...).
Ce point de vu me semble incompréhensible vu le nombre de matches de très haut niveau réalisée par Johnny. La seule explication que je puisse avoir est que certaine personne s’arrete a sa période francielienne pour avoir une opinion définitive sur le joueur... dommage car il est bel et bien extraordinaire

@Vae Victis Brennos

Beaucoup de gens ont longtemps résumé Wilko à "un 10 super fort au pied mais quelconque en dehors de ça", alors il ne faut plus s'étonner de rien.

Amplement mérité...

Pas de Français pour le meilleur entraîneur. Pas de président de fédé français pour le prix des services rendus ? Pas de prix du meilleur essai pour Guirado ? Ça sent le complot anti-français...
Le sourire du lundi : https://lelinzhou.blogspot.com/2018/11/le-sourire-du-lundi_26.html

Pourtant quand on voyait les performances du Jonny au Racing...

meilleur joueur du monde, alors il doit sans doute pouvoir jouer talonneur (ou autre)

J'eusse préféré que l'on parlât de Jessy avant Sexton... En quoi, les performances de la Française sont moins remarquables de celles de l'Irlandais ???

@Amis à Laporte

Mais.... de quoi parle le 1er paragraphe de l’article ????

@Vae Victis Brennos

Je parle du titre et de la photo... 🙂
Elle mérite autant la Une.

@Amis à Laporte

Ah oui... question business, moins de monde aurait cliqué sur une photo de Jessy

Scandaleux aucun français !
On me souffle dans l'oreillette que tout le monde ne comprend pas l'autodérision et le second degré. Ben moi je réponds ; tant pis pour eux.
Sinon, bravo à Jessy et Jonathan... Sexton pas Danty.

@breiz93

Personne ne pouvait confondre, tu n'avais pas écrit Zonathan.

C'est mérité, rien à ajouter.
Et tout a commencé un certain 3 février 2018, par un drop d'extraterrestre, pour s'achever par une victoire contre les Blacks. Bravo pour cette année.
Petite consolation: tu as 33 ans, Johnny, et disons qu'on va considérer que le meilleur est plutôt derrière toi que devant, et que tu vas mettre la pédale douce maintenant n'est-ce pas ?

@artillon

Lui aussi il a des lacets multicolores ?

  • FRLab
    46864 points
  • il y a 1 an
@Marc Lièvre Entremont

Bah faut reconnaitre qu'il enfile

@artillon

Jusqu' a ce qu' il se fasse remplacer par un jeune plus talentueux...

@Le Haut Landais

Eux savent comment faire progresser un jeune, sur la technique, la vista, l'intelligence. Ils lui donnent la confiance et ne le jettent pas au premier accroc. Mais en même temps le réservoir est peut-être moins diversifié à la base.
Carbery, successeur protée de Sexton ? O'Gara était un très bon joueur, mais Sexton l'a clairement dépassé dans tous les secteurs.
Je ne vois qu'une seule "école de jeu" en France en ce début d'année et qui peut profiter à un nombre conséquent de joueurs bleus, c'est le jeu de Toulouse.
J'ai l'impression qu'on a de jeunes pépites, mais qui stagnent vers 21-22-23 ans. C'est terrible.

@artillon

On a clairement un probleme a aider a se developper les jeunes prometteurs, mais alors qu'elle en est la raison?
Et en effet, j'ai plusieurs amis irlandais qui pensent que Carbery prendra la releve et sera leur prochain grandisse

@artillon

Bah ouais, ils n'ont pas un championnat en toc qui rince les joueurs et laisse les jeunes mariner sur le banc ou en espoir (ça commence enfin à changer). Et ne parlons pas des sélectionneurs qui ont 20 ans de retard...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Amateur
Vidéos
News