Auradou se rapproche du Stade Français

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Rien ne va plus en Île-de-France. Après le limogeage de Michael Cheika il y a de ça quinze jours du côté du Stade Français, on pourrait assister à de nouveaux changements dans le staff parisien.
Auradou se rapproche du Stade Français
Stade Français
Rien ne va plus en Île-de-France. Après le limogeage de Michael Cheika il y a de ça quinze jours du côté du Stade Français, on pourrait assister à de nouveaux changements dans le staff parisien. Mais aussi du côté de Colombes et du Racing Métro, ce qui rend les choses un peu plus intéressantes. D'autant plus si on associe les noms de David Auradou et Mario Ledesma à ce joyeux turnover.

Du côté Stadiste, l'équation est simple. Cheika lourdé de ses fonctions, il faut rapidement lui trouver un remplaçant (les mauvaises langues diront "quand on voit le niveau, ce serait plutôt très rapidement", bref). Dans un souci de stabilité, la solution interne est la plus souhaitable. L'auto-proclamé nouveau directeur sportif Richard Pool-Jones souhaitait donc un duo Ledesma-Laussucq à la tête de ses troupes. Mais l'ancien talonneur albiceleste ne se verrait pas bosser avec l'ancien international, qui avait ouvertement critiqué son boss dans la presse.

Super Mario aurait donc décidé de mettre les voiles loin des cheerleaders et des ballons parachutés. Selon toute vraisemblance, il devrait prendre la direction de Colombes pour rejoindre la Bande à Jacky, et récupérer la place d'entraîneur des avants laissée vacante par Didier Retière, qui retourne lui dans la grande famille de la fédé à temps plein.

Et le Stade Français dans tout ça ? Et bien le club est toujours dans la panade, sans bonne âme pour coacher ses gros. Soucieux de renouer avec les heures fastes de la dernière décennie, le staff parisien veut des gars qui connaissent la maison. Dans cette opération Retour Vers le Futur, c'est le nom de David Auradou qui circule le plus dans les travées du stade Jean Bouin, selon le Figaro. Bibi déclare depuis toujours que "le Stade Français restait le club de (son) cœur". Voilà une solution qui arrangerait tout le monde, mis à part le club de Sarlat qu'il a fait monter en Fédérale 2 il y a moins d'une semaine.
Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    99734 points
  • il y a 7 ans

et qui va à Sarlat ? si c'est Moscato alors qui va à RMC ?

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News