Auprès des Crusaders, le préparateur physique de l'UBB a découvert une autre réalité
Les Crusaders ont remporté le Super Rugby en 2017.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Ludovic Loustau, préparateur physique de l'Union Bordeaux-Bègles, a été impressionné par la préparation des Crusaders et leur mentalité.

IMMERSION : comment fonctionne le système des All Blacks et du rugby néo-zélandais ?Il y a quelques semaines, Raphaël Lagarde, préparateur physique diplômé de l'université de Nanterre, nous faisait découvrir le système néo-zélandais de l'intérieur. Durant son expérience au sein de la franchise des Hurricanes, il a découvert un autre monde et mis en avant les différences (énormes) qui existent entre la France et le pays au long nuage blanc. Un autre Français, Ludovic Loustau, préparateur physique à l'UBB, est actuellement dans l'hémisphère sud en ce moment pour s'imprégner de la culture kiwi. Au sein des Crusaders, champions du Super Rugby en 2017, il a été seulement frappé par la technique des joueurs mais surtout leur mentalité. 

S'il espère adapter ce qu'il a vu en France, il est sûr d'une chose via France Bleu : "cette mentalité n’est pas transposable." Là où les Sudistes sont autonomes, font les choses "à fond" et n'ont pas besoin d'être tenu par la main, "en France, il faut que l’on soit un préparateur pour 4-5 mecs, qu’on les suive, qu’on note les poids de chaque mec". Cet investissement et cette implication à l'entraînement, qu'ils ont depuis le plus jeune âge, font ensuite la différence au niveau international. "Le rugby est premier", note Loustau. Aussi, ils touchent beaucoup le cuir et "répètent beaucoup des micro-phases de jeu, avant de les faire ensuite avec de la vitesse". Le modèle néo-zélandais inspire beaucoup d'autres nations, mais toutes ne sont pas capables de parvenir au même résultat. "En Europe, quand on observe ça, on se dit : « Il faut qu’on aille vite, que l’on mette des changements de rythme »". 

Outre le fait qu'ils évoluent avec beaucoup moins de pression, la technique des joueurs et le savoir des entraîneurs ne sont pas les mêmes. Résultat, "ça donne parfois des bouillies d’entraînement et des bouillies de match." La faute également au fait qu'en Europe, l'accent a été beaucoup trop mis sur le physique. "On a essayé de faire croire que quelqu’un de bien préparé physiquement arriverait à bien jouer au rugby." En Nouvelle-Zélande, le Bordelais a découvert une autre réalité. Ou plutôt, il a eu la confirmation que la vérité était ailleurs : "Ils sont partis du principe que quelqu’un de bien préparé physiquement, s’il n’est pas capable de jouer une action intelligemment, de faire une bonne passe à un moment précis, ben, ça ne sert à rien. Voilà, ils ont tout compris".

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"cette mentalité n’est pas transposable." Là où les Sudistes sont autonomes, font les choses "à fond" et n'ont pas besoin d'être tenu par la main, "en France, il faut que l’on soit un préparateur pour 4-5 mecs, qu’on les suive, qu’on note les poids de chaque mec"

bien sur que si c'est transposable en France, ça se fait beaucoup dans d'autres sports, les mecs y sont beaucoup plus autonomes que les rugbymans.
C'est juste un problème d'éducation, et cela ne conserne pas l'école de rugby mais les cadets, juniors et espoir

"répètent beaucoup des micro-phases de jeu, avant de les faire ensuite avec de la vitesse"
ça parait logique, apprendre un geste à vitesse réduite avant de le faire de plus en plis rapidement

"Ils sont partis du principe que quelqu’un de bien préparé physiquement, s’il n’est pas capable de jouer une action intelligemment, de faire une bonne passe à un moment précis, ben, ça ne sert à rien. Voilà, ils ont tout compris".
sans déconner? il a vraiment fallu qu'un mec aille là-bas pour le réaliser?

Il faudrait que ça inspire Bernie et qu'il y aille.
Peut-être que ça lui ouvrirait les yeux sur comment présider un Fédé, respecter un staff et lui laisser le temps de travailler ?

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@ketamine

... ou peut-être que qq maoris qui apprécient pas sa supériorité à sa juste valeur nous en débarasseraient gentiment ?

  • ced
    100447 points
  • il y a 3 ans

Moi ce qui m'inquiète c'est qu'il faille aller là bas pour comprendre ce qui ne va pas chez nous

  • Moa64
    428 points
  • il y a 3 ans
@ced

Tout à fait d'accord avec toi ! ????

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@ced

Moi ce qui m'inquiète c'est que ça fait 10 ans que l'on va là bas pour comprendre pourquoi on se fait tauler et qu'on est pas foutu d'en tirer les bonnes conclusions !!

"les Sudistes sont autonomes, font les choses "à fond" et n'ont pas besoin d'être tenu par la main,"
Tout le contraire chez nous.

Tout est dit. Rien à ajouter.

ah si, une vague envie de pleurer quand même.

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Flanquart St Lazare

oui, c ça le monde *professionnel* !

"Ils sont partis du principe que quelqu’un de bien préparé physiquement, s’il n’est pas capable de jouer une action intelligemment, de faire une bonne passe à un moment précis, ben, ça ne sert à rien. Voilà, ils ont tout compris". y a rien a ajouter,non ?

et ils n'utilisent pas l'appareil qui stimulent les mitochodries avec des photons ???

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Si certainement, et alors ?
Tant dans la préparation que la récupération, ils sont en avance.
Life+ était en démo l'année passée à la SaintéLyon.
Et alors, qui en a entendu parler ici alors qu'en NZ ces méthodes comme d'autres sont intensivement utilisées ?
La science est là pour aider le sportif mais en France, on en est encore à la bibine et au dolpic 🙁

@straits

Du coup, peut-être qu'on peut leur refiler le Wattkayak! Et pour la récup', il suffit de se mettre à poil pour faciliter l'absorption des photons lumineux issus directement du soleil et que ça devienne Life+ compatible...

@straits

tout le monde en a entendu parler ici grâce à l'excellent artice du Rugbynistère. Attention toutefois à ne pas confondre science et discours commercial utilisant des termes scientifiques.

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Ah je ne l'avais pas lu. Mea Culpa.
La stimulation mitochondriale est assez connue comme facilitateur de la récupération. Plusieurs pistes existent et sont employées aujourd'hui (CQ10, Idébénone, ALC, NAC, vitamines B..).
La stimulation photonique est assez prometteuse. Je suis allé à une conférence organisée pour les kiné-ostéo.
Plusieurs sociétés proposent déjà des appareils utilisant cette technique qui devrait commencer à faire son apparition chez les kiné.
Mais comme d'habitude (voir l'épisode L-Carnitine), entre scepticisme bien franchouillard et lenteurs de l'administration, on s'y intéressera dans 10 ans...

@straits

bien sûr... Toutefois, le site de Life+ présentent des témoignages, des coupures de presse (Velo Magazine, Santé sport etc.) mais aucune communication scientifique.

Une recherche sur Pubmed permet de trouver quelques articles sur l'utilisation du laser en dermato, mais je n'ai rien trouvé concernant la récupération.

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Tu as VieLight également qui a plus de références scientifiques (onglet Related Research).

Tu trouveras aussi dans certains Google books (Guérir grâce à la neuroplasticité, Le pouvoir de la lumière: À l'aube d'une nouvelle médecine) des références plus ou moins argumentées.
Une bonne partie de ces recherches s’appuie sur les travaux de Tiina Karu.

@straits

merci

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@straits

Si cela t'intéresse, je ferai une recherche et une compilation des articles PuMed sur la stimulation des mitochondries.

Quand on voit l'équipe de France jouer on voit que les lacunes sont techniques.
Imposer du defit physique c'est bien mais au rygby il faut marquer pour gagner...
On paye le choix du physique fait il y a quelques années.
La cryotherapie a beaucoup encourager ce choix au détriment du travail de la technique et de la vitesse d'exécution.

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@Julien RCENA

Cryothérapie, stimulation mitochondriale ou électrique n'empêchent rien. Ce sont des techniques médicales de récupération.
Elles sont utilisées également dans l'autre hémisphère mais plus intelligemment.

touché du ballon y a que ça de vrai et pas bouffé du 30x30 ou des bornes de footing, David Marty l'avait compris 🙂

@schallerthomas17

Purée David Marty, quand je pense que Lièvremont le trouvait meilleur à Fritz et l'affirmait publiquement.....
La dernière fois que je l'ai vu il montait en footing à la Tour de la Massane (les locaux apprécieront) et il avait mis 50m dans la vu de son coéquipier du jour Jean-Pierre Perez 😊

http://www.lerugbynistere.fr/videos/video-racing-92-le-discours-plein-demotion-du-coach-des-gaudermen-avant-le-derby-0812171123.php
quand tu vois ce genre de discours dans un centre de formation, tu comprends qu'on ne risque pas de s'améliorer, et t'imagine le style d'entrainement qu'ils doivent faire les jeunes...C'est bien de prendre des anciens joueurs mais au bout d'un moment, il faut se former! ! En NZ, les entraineurs ont une très bonne formation!

@Adishatz13

déja tout jeunes, ils ont une concurrence de malade et qu'un seul rêve en tête : devenir un all black. Après c'est sur que la place accordé au sport tout au long de leur cursus scolaire est beaucoup plus importante que chez nous, ça aide aussi sacrément. En étant un peu caricatural, dans nos contrées c'est plus rugby branleur pour faire le beau ou rugby cassoulet. D'ailleurs on retrouve certains symptômes pas seulement qu'en rugby., mais les séquelles sont plus visibles aujourdhui parce qu'on a pas un vivier de joueurs talentueux aussi conséquent qu'il ya quelques années, et qui permettrait de compenser nos maux.

  • xeuz
    4229 points
  • il y a 3 ans
@Adishatz13

...On voit ca trop souvent.... et encore la, ils sont pas trop trop jeunes, mais tu peux voir le meme genre de discours en U8 u10, etc .... les gosses ne savent pas se faire une passe, l'important c'est le combat.
Et après, on s'étonne qu'ils ne savent pas jouer....

Ils priorisent la vitesse, l'évitement et la technique individuelle et collective. Il faut faire du touché en école de rugby, introduire progressivement le plaquage et surtout faire en sorte que les compétitions n'ai pas d'importance avant junior.

@Nuage69

Comment ça? Ils prioriseraient l'intelligence du jeu plutôt que l'impact pur?
Au vu de ce qui se passe sur les terrains, même chez les petits, voir tout petits, je ne pense pas que les mentalités soient prêtes à aller vers plus de réflexion avec un bon cadrage défonce.

@Krakinut

Je parle des NZ

Et pourtant ils restent physiquement au-dessus de nous. Donc allez comprendre. Les raisons sont donc multiples, et la plus flippante est surtout un gros degré d'incompétence. Quant à la mentalité, il y a effectivement un gros travail à faire la-dessus. C'est évident qu'ils sont beaucoup plus sérieux et professionnels que nous. Rien n'est laissé au hasard et tout est mis en œuvre pour aller de l'avant. Bref c'est du concret. Nous on discute on discute et on s'enlise. Que ce soit sur le terrain ou dans les coulisses. Regardez donc les débats c'est encore et toujours les mêmes depuis 2 ans.Et c'est pas prêt de s'arrêter avec la clique de Laporte.

@maxou67

Non non pas depuis 2 ans
Il y a 20 ans ce débat avait déjà lieu
Et encore avant villepreux était déjà là dessus sauf que comme les amis de mes amis sont mes amis ... la raison du plus fort est toujours la meilleure

@sapiac76

ah non mais je suis d'accord avec toi. Le problème est présent depuis des lustres et les quelques exploits sporadiques du rugby fr en coupe du monde ont permis à l'arbre de cacher la forêt. Mais je visais spécifiquement la fameuse débâcle contre les blacks où on nous a promis monts et merveilles, que cette fois on avait compris, et qu'on taperait un grand coup dans le fourmilière histoire de tout réformer. Au final que du vent, et on continuera à se palucher chaque année sur les victoires "historiques" du XV de France , sur le french flair et cie, et à se demander ce qu'on pourrait faire pour rectifier le tir.

  • Pianto
    37442 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Laporte te le dira, Villepreux c'est une pipe.

Je pense que la différence entre NZ et nous vient de l"ordre dans lequel on envisage les choses (outre l'aspect culturel & sociétal bien sur primordial ! Mais bon, avant de s"atteler à changer la société dans son ensemble, contentons-nous déjà d'améliorer ce qui peut l’être mais aussi valoriser ce que nous avons et eux n'ont pas !).....
La formule de conclusion (en gros, on s'en tamponne de tes Prédispositions Physiques -que l"on confond trop souvent avec Condition Physique !- dès le plus jeune, si tu n'es pas en capacité de nous donner autre chose....) devrait ètre le socle, la matrice de notre système de Formation mais aussi et surtout de Détection (là aussi, on confond souvent les 2 ! Et je pense que l"on ne peut changer l'un sans changer l'autre...A mon sens Détection pêche encore plus que Formation initiale chez nous !!!)..

@MARCFANXV

C'est certain et puis il y a un décalage entre le discours et la pratique même chez la dtn
J ai entraîné une gamine qui est une bombe ...hyper tonique hyper rapide des appuis dementiels à faire pâlir des fidjiens...14 ans ... en sélection on lui dit tu dois jouer demi de mêlée rapport à ta taille ... Alors que c'est une centre ou une arriere..grosse plaqueuse...si elle peut apprendre les spécificités du poste de 9 ..... elle n'en a pas les qualités
En justification on lui a répondu...on pourra toujours apprendre à une grande à jouer par contre on ne te pourra jamais te faire grandir ....

  • straits
    19399 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

A pleurer... On n'apprend pas à jouer sur le tard en fonction du gabarit. On donne les bases et on utilise les qualités naturelles.
Comment "remettre à jour" le logiciel de nos instructeurs français ?
Là est la question...
Comment peut-on envoyer tant de techniciens là bas et ne pas tenir compte de leurs conclusions ?
C'est incompréhensible.

Quand je jouais j'ai jamais compris cette obsession des entraîneurs pour les entraînements physiques "purs", et pourquoi on faisait pas de touché. Quitte à courir, on peut jouer à la balle ? Déjà c'est moins chiant et ça encourage les gamins à venir (perso j'allais jouer au rugby, pas faire du physique qui ne m'intéresse pas et pour lequel je peux très bien me débrouiller sans entraîneur), et en plus on apprend à jouer pour de vrai, surtout quand on débute et qu'on a peur de se prendre un tampon ou de foirer sa passe, là au moins on peut jouer !

Bref, message aux entraîneurs du site : motivez vos gamins (et moins jeunes par la même occasion 😉 ) et faites les faire ce pour quoi ils viennent aux entraînements : jouer au rugby !

@Querrebleu

Tout à fait QuerreBleu, il existe déjà des clubs de Touch (et non pas touché) partout en France qui s'organisent en championnat de régions puis championnat de France. On y retrouve d'anciens quinzistes ou treizistes usés par les contacts du rugby mais toujours amoureux du jeu...et de la 3eme mi-temps. Le problème est qu'il est (très) difficile de parler avec les clubs de XV que c'est un sport parfait pour les gamins (pas de contact, beaucoup de passes, 6vs6 donc tout le monde touche la balle, beaucoup de combinaisons et de jeu de mouvement sans ballon....). C'est d'ailleurs la base dans les pays AngloSaxons, Australie et NéoZed en tête. Mais comme y a pas de contact...c'est pour les "tarlous", donc pas bon pour le rugby.... bref, il a vraiment des changements à faire dans les mentalités car les solutions existent déjà et le message doit venir des plus hautes instances.

@Queenslander

En effet, c'est bien du touch ! Mais malgré tout comme tu le dis, en France ça a du mal à émerger alors que le XV est roi (enfin, le style rugbystique le plus répandu en tout cas), et c'est bien dommage ! Plutôt que d'envoyer des gamins "mettre la tête dedans" quand ils commencent et qu'ils ne savent pas quoi faire ballon en main (ce qui m'est arrivé, vu que j'ai commencé vers 15 ans avec une technique balle en main et une coordination digne des plus belles huîtres normandes) !

@Queenslander

Si si, il y a des clubs de touchés mais on parle d’un tout autre sport...

Si c'est une question de motivation et d'engagement on est foutu... Plus sérieusement, mettre en place des staffs du niveau des néo-z en France serait pas mal pour commencer. Mais je me doute bien que ces coachs n'ont pas envie de nous renforcer...

  • breiz93
    62707 points
  • il y a 3 ans

Si j'ai bien tout compris, la vérité est ailleurs, tient ça me rappelle quelque chose!
C'est peut-être pour ça que les Néo-zélandais joue sur une autre planète.
Rendez nous un rugby de mouvement et d'évitement et vous verrez les effectifs des clubs ne seront plus l'agonie à mi saison.

  • AKA
    51211 points
  • il y a 3 ans

Ben à vrai dire tous ceux qui intéressent à çà ne tombent pas des nues, le seul problème c' est comment mettre cela en place? Là par contre c' est une autre histoire, comme le soulignent des collègues plus bas tout commence chez les minots et dans le monde éducatif. Qui aura le courage de mettre tout çà en place? Faudra t il attendre que la plupart des équipes de Top14 se retrouvent décimées comme l' ASM pour se poser des (bonnes) questions?

  • CEVEN
    176353 points
  • il y a 3 ans
@AKA

Si on recentre votre pertinente question, on en revient aux fondamentaux©.
Qui a pouvoir, à qui le "délègue-t-il"; pour quel but, objectif à long terme ?

Partant, le pouvoir appartient aux forces vives qui font le rugby, celui des clubs et écoles de rugby, ce lointain amateurisme.
C'est lui qui vote.

Négligeant cette fossilisée chimère* du plaisir, du don & du partage.
* avec Oasis Orange & gâteau au chocolat en début de parcours initiatique.
Une base en grand risque de devenir sec sédiment.

Ne pas oublier que sans (camp de) base, nulle ascension, ni aventure n'est possible.

@CEVEN

Chez nous c’etait Pas gâteau au chocolat mais sandwiches au pâte!

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Rassure-moi, c'est bien l'accent qui manque et non le s, ce n'étaient pas des sandwichs aux pâtes ?

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Rassure-moi, c'est bien l'accent qui manque et non le s, ce n'étaient pas des sandwichs aux pâtes ?

  • tropico
    17986 points
  • il y a 3 ans

en gros là bas ils ont une plus grosse conscience professionnelle (et sont plus motivés) alors qu'ils sont moins bien payés...

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 3 ans
@tropico

Parce que c'est aussi un moyen de s'élever socialement pour certains. (Fidjiens, Samoans etc.)

Quand le sport devient un moyen pour quitter des conditions de vie difficiles, quitte à s'expatrier, il faut comprendre la sur-motivation à devenir le meilleur.

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@Bagnar

Ce n'est sans doute pas si simple, cette culture rugbystique en Nouvelle-Zélande est partagée par tous, la plupart ne viennent pas de milieux défavorisés.
Et d'ailleurs il y a fort peu de rapport entre la motivation et l'état d'esprit particulier ( sens des responsabilités, haute idée du jeu, efficacité extrême de l'ensemble du système ) qui règne sur le rugby de ce pays.

Mais alors on nous aurait menti? La muscu ne fait pas mieux jouer au rugby? Lors des séances de détection jeune le fait de ne retenir que des gros solides qui n'ont aucune technique ce serait contre productif? Un jeune doué qui ne fait pas 1m90 a 16ans mais qui a des qualités techniques aurait sa chance?
Dites moi pas que c'est pas vrai

Ils jouent au rugby quoi.

@Un riz savant scie

Cela s'appelle donc ainsi ce sport étrange qu'ils pratiquent? On devrait essayer chez nous, ça a l'air sympa.

  • CEVEN
    176353 points
  • il y a 3 ans
@Un riz savant scie

Ils le sentent & le respirent surtout.
A ce niveau c'est du patrimoine culturel.

Accompagné d'une politique éclairée, c'est vrai & essentiel.

Pour le coup, nous sommes- en effet - (dans notre marigot franchouillard) aux antipodes du JEU de rugby ...

@CEVEN

Avec Laporte on semble être déjà prêts pour le JE du rugby, il ne nous manque plus qu'une lettre.

  • CEVEN
    176353 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Crainte que celle qui sorte, pue du "U".
Il vrai que que du "P" au "Q", il n'y a pas l'espace d'une feuille.

Sans avoir mis un orteil chez les Néo - Z, nous sommes quelques vieux grincheux à connaître cette belle approche de ce jeu , mais nos détracteurs ont pour le moment ,dezingué le bidule ????

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

Moi, je n'ai de loin pas la science infuse, je m'amuse toujours de lire que les entraineurs francais tombent des nues lorsqu'ils partent explorer les terres australes : "ah bon ?! Il faut s'entrainer (avec un ballon de rugby) pour jouer au rugby ? Elles sont où les salles de muscu ?"
Patétique.
A chaque fois, je suis partagé entre colère et consternation. Et puisque je les tiens tout ces branques qui officient "au plus haut niveau francais" (RIP), je leur demanderais s'ils accepteraient dans leurs staffs quelqu'un qui n'a pas joué "au plus niveau" mais qui n'a juste qu'un cerveau bien fait et sait en faire usage correctement. Je ne parle pas de moi (je vous vois venir). Moi qui portait beaucoup d'espoir après le cas de Didier Retière...

  • AKA
    51211 points
  • il y a 3 ans
@NicoG39

D Retière? Développe SVP merci

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans
@AKA

regarde la carriere de joueur de Retiere

  • AKA
    51211 points
  • il y a 3 ans
@NicoG39

!!!!!!!!!!

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@AKA

Contrairement à tous les autres anciens entraîneurs de l'équipe de France, Retière n'a pas joué au plus haut niveau. On suppose donc qu'il avait été choisi sur sa compétence technique et non son CV d'ancien joueur.

  • AKA
    51211 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Je ne pense pas car sur sa "compétence technique" j' ai quelques fois pu écouter son discourt qui est limité à la mêlée à l' ancienne, et si l' on produit encore des premières lignes monolithiques qui vendangent 4 passes sur 5 il n' y est pas pour rien.

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans
@AKA

J'ai vu des reportage contradictoire. Je pense que c'est un grand specialiste de la melee et pas que... Apres tout, il est CTN

  • AKA
    51211 points
  • il y a 3 ans
@NicoG39

Et oui il est CTN, hélas...

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@AKA

Je ne me prononce pas sur son niveau de compétence, tu demandais de développer, je suppose donc que c'est ce que Nico voulait dire : il représentait une exception car il n'avait pas été choisi parmi le milieu des anciens internationaux, de même qu'en Nouvelle-Zélande d'excellents coachs ne sont pas d'anciens joueurs de très haut niveau. Est-ce qu'en l'occurrence ce choix était judicieux, je l'ignore.

Quand on ne sait pas il est intelligent d'aller voir ailleurs comment les autres font. Sûr que ces expériences permettront aux joueurs en contact avec Raphael Lagarde et Ludovic Lousteau de progresser. Après le professionnalisme cela se cultive cela se demande, si les staffs ne sont pas au niveau et ne demandent pas aux joueurs de se prendre en charge et d'être pro, on n'avancera pas.

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans
@virilmaiscorrect

Si mes souvenirs sont exacts, Ibanez, Landreau et d'autres entraineurs qui officient aujourd'hui en Taupe 14 sont déjà aller en Nouvelle-Zélande. Aucuns d'entre eux n'a décroché le prix nobel du rugby pour autant... Copier, c'est pas un concept durable. Ca permet de ne pas etre trop décroché mais jamais tu peux dépasser, au mieux égaler. Demande au économistes chinois. Nous, on est plus capable d'inventer. D'ailleurs, le rugby français a-t-il déjà inventer quoi que ce soit?

@NicoG39

Je suis d'accord avec toi après être pro c'est un état d'esprit et cela passe aussi, si les personnes ne le sont pas, pas des contrats en béton. Demander a un mec d'avoir moins de x% de masse graisseuse cela me semble normal (c'est un exemple) Alors effectivement on semble tombé des nues mais nous sommes effectivement plusieurs a dire que s’entraîner avec un ballon permet de travailler la dextérité ce qui est plus difficile avec des altères 🙂

@virilmaiscorrect

entierement d 'accord
les mecs sont pros, à la limite que le club mette à dispo des outils pour que les joueurs soient fit avec des objectifs à respecter sous peine de sanctions si ce genre d'objectif n'est pas atteint...c'est un minima
des mecs comme chiocci, galan, picamoles dans une moindre mesure avant d'aller en angleterre, les freres taofifenua sont censés etre pros et n'ont pas tous un soucis tyroidien...
le club lui ne devrait se concentrer que sur le rugby

Colin Slade le disait,quand ils sont gamins,ils ont tous un ballon avec eux et ils travaillent surtout la dextérité balle en main,il n'y a pas de contacts avant les 10 ans je crois (je peux me tromper pour l'age...),mais surtout il y a ces fameux entrainements à haute intensité...en Europe,on les pratique aussi,mais seulement lors de gros matchs(du moins en France)...chez eux,c'est régulier,ce qui entraine plus de lucidité des joueurs lors de matchs à haute intensité qu'ils soient (les matchs) internationaux ou en Super rugby...est-ce adaptable en France,je veux le croire,mais faut-il encore en avoir la volonté...

@pascalbulroland

Pas de plaquage avant 13, pas de ceinturage avant 10... Mais surtout c'est par catégorie de poids. Ça aide pour réfléchir sur un plan de jeu collectif et non pas sur un tank qui éclate tout, seul et qui ne fait avancer personne dans le jeu.

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@Krakinut

On parle beaucoup de ces catégories de poids, je ne crois pas qu'il faille en exagérer l'importance.
Elles correspondent à une situation très spécifique, la présence des enfants polynésiens aux gabarits et qualités athlétiques largement au-dessus de la norme, cette donnée n'existe pas en France. Ces catégories ont apparemment été créées pour rassurer les parents, et ne jouent sans doute pas un grand rôle dans la qualité du jeu pratiqué.
Au surplus, si on veut créer des catégories d'âge à l'intérieur des catégories d'âge, cela suppose des effectifs très importants qui n'existent pratiquement nulle par en France. Je crois d'ailleurs que même en Nouvelle-Zélande ce système n'est en vigueur que dans certaines zones géographiques, les plus densément peuplées.

@Ahma

Les catégories de poids ne sont pas là panacée, mais il existe un nombre conséquent de gabarits hors normes pour leur age. Il serait bon des placer avec d'autres enfants aussi mature physiquement, si leur psychologie peut suivre dans la vie du groupe.
Et pour infos, les spécificités existent aussi sur les territoires ultramaron. mon neveu se fait éclater la tête par des Polynésiens de 2 voir 3 fois son poids en nouvelle Calédonie. Cela me fait dire qu'il n'y a pas qu'une solution et qu'une région est différente d'une autre pour les morphotypes. Une liberté dans la mise en œuvre des systèmes de compétition ou de comparaison interne à chacune d'elle ne serait pas un mal.
Vu le grand merdier que le rugby français est devenu pourquoi ne pas faire un grand laboratoire pendant quelques temps et essayer un peu de tout. Faire un bilan au bout de deux trois ans et tenter de se diriger vers plus de compétences et surtout d'amusement au niveau des gosses. Parce que l'eclate entre copain d'Apres match est toujours là, partout, mais sur le terrain, je ne la sens pas aussi constante. Je ne vois pas ces gosses qui veulent se jeter dans la boue en hiver.
Mais j'ai toujours foi en notre bonne vieille vessie ovale.

  • Ahma
    95829 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

...catégories DE POIDS à l'intérieur des catégories d'âge...
...nulle parT...

@Ahma

Ca pourrait se défendre, mais il faudrait suffisamment de môme.

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos