Assises du rugby : "Gagner en 2015"
La Fédération Française de Rugby organisait cette semaine les premières Assises du rugby. L'objectif défini à cette occasion : gagner la Coupe du monde 2015.
Assises du rugby : "Gagner en 2015"
Les premières assises du rugby, voulues par le Président de la Fédération Française de Rugby Pierre Camou, se sont tenues à Marcoussis de mardi à jeudi. Voulues depuis le mois de Novembre, elles avaient pour objectif de réfléchir à l’évolution du rugby français.

Et même si plusieurs grands thèmes, comme l’organisation de la FFR, le rugby à 7 ou le rugby féminin, ont été déclinés, c’est essentiellement la Coupe du monde 2015 dont il était question. Pas question, de se cacher, l’objectif principal est de la remporter. Pour l’atteindre, trois chantiers ont été définis.

Pierre Camou a d’abord fait part de son souhait de voir le calendrier général du rugby aménagé pour favoriser le XV de France. En cause notamment, les nombreux doublons qu’il faudrait réduire. Le moyen ? « Resserrer le tournoi des 6 Nations, regrouper les deux tournées en un seul bloc continu de 6 semaines à partir du mois de Septembre [et] organiser des journées de Top 14 tous les 5 jours à certaines périodes de la saison ». Le Président Camou souhaite également « limiter le nombre de matchs joués au cours de la saison (L'Equipe)» pour les Bleus.

La Formation et le nouveau stade

Le deuxième chantier concerne la formation des joueurs, et notamment l’accès rapide de jeunes joueurs au XV de France en assurant « leur suivi ». Il souhaite que ces derniers puissent « acquérir au plus vite l’expérience du haut niveau ». On se souvient des réticences à sélectionner le jeune Jean-Marcellin Buttin, qui a pourtant confirmé lors du match contre le Pays de Galles qu’il avait les qualités pour évoluer à ce niveau. L'idée de faire une sélection des meilleurs joueurs de la catégorie Espoirs, pour participer au Challenge Européen, parait séduisante. Intégrer les 'Espoirs' au championnat de Fédérale 1 est aussi à l'étude.

Enfin, Pierre Camou a réitéré sa volonté de construire un stade dont la Fédération doit être propriétaire. C’est aux dires de son président une « nécessité pour maitriser son développement et devenir autonome ».

Le président a conclu les débats ce jeudi : « A la fin de cette synthèse, j'ai pris des engagements pour que des groupes de travail se créent sur trois thèmes : les écoles de rugby, la formation et l'excellence sportive. Cela va supposer que l'on rédige un livre blanc, pour savoir ce que l'on construit et comment ». Espérons qu’une telle initiative saura déboucher sur des actions concrètes qui permettront effectivement de tirer le rugby français vers le haut !

Merci à Rémi pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • fpig
    29 points
  • il y a 12 ans

Bien beau tout ça!

Mais quels projets pour la formation, pour aider les écoles de rugby à se développer, pour attirer des éducateurs, les aider à se former...

On ne pense qu'au pseudo haut niveau, mais pas au réservoir à long terme. On reste sur du court terme afin d'assurer sa reéelction...

Comme d'habitude, beaucoup de temps et d'argent passé pour rien!

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts