Angleterre. Nouvel accord entre la RFU et la Premiership, quelles différences avec la convention FFR/LNR ?
Angleterre : accord entre la RFU et la Premiership.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La Fédération Anglaise de Rugby a passé un nouvel accord avec la Premiership. Et en France, ça se passe comment entre la FFR et la LNR ?
2019, c'est déjà demain. Et nul doute que la RFU - la Fédération anglaise de rugby - n'a pas envie de connaître au Japon, le même sort qu'en 2015, à savoir une élimination dès les phases de poules. Un nouvel accord a donc été passé avec la Premiership, à l'image de la convention FFR/LNR. Cet accord porte jusqu'en 2020, soit jusqu'à la fin du mandat d'Eddie Jones, et la RFU va dépenser près de 112M€ en quatre ans, contre 138M€ auparavant. La dépense est donc à la baisse (les Anglais avaient frappé fort pour préparer leur Mondial), mais le montant reste important. Le but de cette convention ? Avoir accès aux joueurs internationaux, en dehors des fenêtres officielles. Le principal changement vient de la possibilité - pour les joueurs sélectionnés parmi le groupe élite de 30 joueurs - d'avoir deux semaines de vacances à prendre au cours de la saison. Le salary-cap sera également surveillé plus étroitement, plusieurs clubs ayant dû subir des enquêtes face à des possibles fraudes.

En France, la convention FFR/LNR - débuté en 2013 et qui s'achèvera en 2017 - prévoit que la Fédération verse 23M€ sur quatre ans. C'est donc beaucoup moins qu'en Angleterre. Un groupe élite de 30 joueurs est également nommé chaque année, hormis cette saison, Coupe du monde oblige. Les joueurs sélectionnés ne pourront disputer plus de 30 matchs, seules les rencontres de phases finales avec les clubs n'étant pas prises en comptes. C'est au mois de mai que Guy Novès communiquera sa liste de 30 joueurs pour la saison 2016/2017, la limitation s'appliquant à compter du 1er match de la tournée de l’équipe de France en juin 2016, jusqu’au 31 mai 2017.

La saison prochaine, Guy Novès bénéficiera également de plusieurs stages : quatre jours en septembre, et quatre jours en novembre, puis une semaine de préparation avant les trois rencontres de la tournée de novembre. Les conditions de préparation pour le Tournoi 2017 seront les mêmes que pour le Tournoi 2016.

Stuart Lancaster s'exprime

Débarqué après l'élimination de l'Angleterre au premier tour de "sa" Coupe du monde, Stuart Lancaster aura pourtant fait un grand bien au XV de la Rose, en lançant dans le grand bain les Farrell, Ford, Kruis, Joseph, Nowell et autres Watson. Resté silencieux depuis, l'ancien sélectionneur a donné de ses nouvelles via la BBC.

Je repense à cet échec tous les jours. Beaucoup de choses se sont passées depuis, mais c’est toujours très frais dans ma tête. La première chose que j’ai faite après ce match contre l’Uruguay a été de rejoindre mes parents, car ce sont eux qui souffraient le plus de cette situation. Ma mère vivait mal le fait que l’on critique autant son fils... Le fait de voir que je tenais toujours debout et que je n’avais pas changé l’a rassurée. Nous sommes partis ensemble, et là j’ai beaucoup marché. Mais même si l’on s’éloigne physiquement, on ne coupe jamais vraiment.

Sur le cas Sam Burgess, il regrette la tournure des évenements : "personne n’y a gagné dans cette histoire". Quant à son successeur, Eddie Jones, il clame : "je suis vraiment heureux pour les joueurs et le staff. Avec une moyenne d’âge de 24 ans, Eddie Jones doit disposer d’environ 550 sélections. D’ici à 2019, l’équipe en totalisera 800 ou 900. Avec pareille expérience, je suis sûr que le groupe ne revivra plus d’expérience aussi malheureuse". A 46 ans, Lancaster ne souhaite pas arrêter d'entraîner, et parle même d'une possible expérience dans le Super Rugby.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

pour les anglais les 2 semaines de vacances
c'est forcément en angleterre?

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 4 ans
@noComment

Le sud ouest et le nord de l'Angleterre peuvent etre sympa, et les Anglais du Nord ne sont pas arrogants comme ceux du sud,, cf. Lancaster vs Clive Woodward.

  • Kad Deb
    30712 points
  • il y a 4 ans

23 M contre 112 M et une mise à disposition plus importante des internationaux côté anglais : tout est dit ! Quand on sait que l'EdF se rendra en Argentine en juin sans les joueurs des 4 meilleurs clubs, alors que toutes les autres grandes nations auront leur effectif au complet...
Tant que l'EdF n'aura pas la même durée de préparation que les meilleures équipes, elle ne pourra pas rivaliser. On aura beau accuser la formation, le niveau individuel des joueurs et autres causes, à niveau égal (et le niveau est-il seulement égal actuellement ?), ce sont presque toujours les mieux préparés qui l'emportent...

Je pense même qu'on peut aller plus loin en disant que Lancaster est pour beaucoup plus dans le grand chelem anglais que Jones. Il a certainement manque d'un peu de chance ou d'un concours de circonstances un peu lus favorable

@Le Haut Landais

Et moi je vais bcq plus loin : Jones est une petite merde arrogante.

Un excellent entraineur, qui aura simplement manqué de chance pour le mondial et pour les tournois où la première place n'a jamais été loin. Jones peut le remercier pour ce grand chelem, il le doit autant à Lancaster qu'a son travail personnel. Je suis certain qu'il rebondira.

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux