Angleterre. Andy Goode : « je suis de la vieille école : pour célébrer une victoire, il faut des bières ! »
Andy Goode est un joueur à l'ancienne.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce n'est pas faire injure à Andy Goode que de dire que c'est un joueur à l'ancienne. Il le revendique d'ailleurs fièrement et critique le rugby actuel.
Ce n'est pas faire injure à Andy Goode que de dire que c'est un joueur à l'ancienne. Il le revendique d'ailleurs fièrement dans une interview accordée au journal Le Monde. "Des brocolis et du poisson au petit dej, et puis quoi encore  ? Je suis rugbyman, moi. Je pèse 103 kilos pour 1,82 m." L'ancien joueur de Brive et Leicester est en effet loin des standards actuels en ce qui concerne la nutrition et l'exercice. Et cela n'a rien à voir avec son âge (35 ans). S'il a sans doute été un poil plus affûté lorsqu'il évoluait avec la sélection anglaise, l'ouvreur avoue n'avoir jamais fait attention à ce qu'il mangeait. "Je ne connais pas mon indice de masse grasse et ça m’est complètement égal." Et cela ne l'empêche pas de répondre présent sur le pré.Angleterre. Andy Goode : « je suis de la vieille école : pour célébrer une victoire, il faut des bières ! »VIDEO. Insolite : Toujours aussi sexy, Andy Goode passe un coup de pied magiqueUn sacré pied de nez à tous ceux qui ne jurent que par l'eau de coco, la protéine en poudre et la fonte sous l’œil aiguisé de nutritionnistes qui ne laissent rien (dé)passer. Pour l'Anglais, le rugby "est devenu un truc tellement sérieux". Il regrette le temps où les joueurs savaient s'envoyer sur le terrain mais aussi faire la fête après. Aujourd'hui, rares sont ceux qui osent le faire pas peur de renvoyer une mauvaise image. Il faut dire qu'Andy Goode a presque connu les débuts du professionnalisme. "Quand j’étais à Leicester et qu’on gagnait un match à l’extérieur, Martin Johnson, le capitaine, allait acheter des fish and chips et des bières pour tout le monde." Des moments important dans la vie d'un groupe. "Je suis de la vieille école : pour célébrer une victoire, il faut des bières !"

Le rugby moderne est trop strict

Lors de son retour à la compétition avec les Newcastle Falcons, alors qu'il avait pris sa retraite, il les a d'ailleurs cherchées après la première victoire de l'équipe en Premiership. Histoire de dérider un peu tout le monde. Au sein du groupe, il fait un peu figure d'extraterrestre. Quand ses coéquipiers vont à la salle musculation sur leur jour de repos, lui préfère déconnecter totalement du rugby en s'occupant notamment de sa fille. "Je ne les comprends pas. L’idée, c’est de se reposer : si la seule chose à laquelle on pense, c’est le rugby, on finit par craquer." Sans doute a-t-il trouvé la bonne formule ou tout du moins celle qui lui convient.

Nul besoin de muscles pour faire des passes

Son muscle à lui, c'est son cerveau. Il considère qu'il n'a pas besoin d'être un "gym monkeys (des monstres de salles de gym)" pour jouer à l'ouverture. Un poste où la stratégie est primordiale. "Pour ça, pas besoin de courir d’un côté à l’autre du terrain comme un fou." A ce titre, il estime que "le rugby a dévié de ses origines". Avoir d’énormes pectoraux et des épaules larges, "tout enregistr[er], mesur[er], décortiqu[er]… C’est sûrement très utile, mais je crois que cela porte atteinte à la sensation et à la compréhension du jeu" et ça n'aide pas vraiment pour faire des passes ou les attraper. De sages paroles pour celui qui a annoncé ce samedi qu'il raccrocherait les crampons pour la seconde et dernière fois le week-end prochain.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

p*tin la photo de Goode avec le logo "IPA" est juste parfaite pour l'illustration de l'article !!!

@Mickhunter

Très bonne référence

Andy Goode m'a toujours fait délirer par son physique à 100 lieues du physique d'ouvreurs qu'on voit habituellement, son bide, ses mitaines et sa coupe de cheveux improbable. Et pourtant quel joueur! La saison dernière quand Toulon reçoit les WASP en Rugby Championship, et que Toulon menait, l'entrée de Goode a mis le doute sur la victoire. Sinon autant, je vais très régulièrement à la muscu et je fais attention à ce que je mange, autant je l'ai toujours dit: la bière est l'esprit même de la convivialité! Et quasi tous mes moments rêvés passent par une bière

Les fidjiens sont un peu comme ça, très insouciants, doués, et fans de bouffe 😊

Il a raison, les traditions ça se respectent

L'interview est juste superbe, si la partie bière est la plus amusante, le reste est pas mal non plus, surtout la partie ou il parle de l'intelligence situationnelle qui ne peut pas se mesurer avec un GPS.
je crois qu'il a tout compris.

Extra la photo! Bien de lui!

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 4 ans

Bel esprit, de la part d'un joueur sous-coté qui a eu le malheur de devoir essayer de succéder à Sir Johnny - une bien rude montagne, surtout quand on n'est pas stakhanoviste comme l'idole en question.

La question évidemment c'est : comment fait-on pour revenir, juste un petit peu, en arrière ?

  • Fanch
    20435 points
  • il y a 4 ans

Andy Goode est d'une vieille école: pour célébrer une victoire, il faut des bières. Je suis d'une plus vieille école: pour se remettre d'une défaite, il faut des bières aussi.

Canonisez moi ce type 🙂

  • Nik
    516 points
  • il y a 4 ans

Il dit des trucs beaucoup plus intelligent sur le jeu aussi.

Genre que le modèle statistique utilise est assez débile, car il ne prend pas en compte l'intelligence de jeu et les choix des joueurs.

Mais bon parler défenseurs battus et mètres gagnes pour finir par faire un choix débile, c'est tellement mieux...

Andy Goode et Paul Gascoigne ont réussis à "cultiver" leur génie comme des jardiniers amateurs, ceux qui produisent les meilleurs légumes, et pas comme des agronomes complètement formatés et sans originalité qui produisent des trucs sous serre insipide! Pour un Andy Goode, combien de joueurs bodybuildés incapables de faire et de réceptionner une passe qui sort un peu de l'ordinaire, et obligé de courir vite pour compenser leur incapacité à lire le jeu s'il sort des formats appris!

Ce mec est une légende ! Et il foutrement raison. Le rugby a quelque part perdu son âme dans le professionnalisme et l'ère du physico-physique .

Cet article m'a fait aimé un anglais et ses propos Bravo 🙂

  • mounjet
    23246 points
  • il y a 4 ans
@Lyon95470

mais pas l'orthographe...

N'empêche que le mec a un palmarès assez hors norme donc difficile de lui donner tord. C'est rafraîchissant comme interview et ça vient d'un vieux briscard qui à 35 ans peut encore te faire de très bons matchs (bon ok un peu moins mais à 30-32 ans alors)

MUSCUUU !
Comme toujours, c'était mieux avant...

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 4 ans

Le truc c'est qu'il fait partie des mecs qui ont un talent naturel pour le rugby, du coup il n'a pas besoin effectivement d'avoir d'énormes pecs. Mais ceux ci représentent un faible pourcentage des rugbymans pro. La plupart ont dû travailler comme des fous, faire beaucoup de muscu dès 15 ans et avoir une hygiène de vie contrôlée sans quoi ils ne joueraient pas à ce niveau. Et maintenant qu'il s'agit du standard et bien les jeunes qui veulent percer sont obligés de passer par là...

Vous avez oublié le meilleur moment de l'interview : "Tous les matins, en arrivant au club, on doit remplir un formulaire, en se donnant des notes sur 10 : combien d’heures a-t-on dormi ? Quelle était la qualité de notre sommeil ? Quel est notre niveau d’énergie ? Quelle était la qualité nutritionnelle de notre alimentation au cours des dernières vingt-quatre heures ? Je me mets toujours 10 pour l’alimentation parce que je suis toujours content de ce que je mange !"

Comment ne pas le trouver sympa? Dans la façon de jouer, plus proche de Quade Cooper (sans le boulard) que de O'Gara, mais au moins ses inspirations étaient excitantes.

Les copains de Brive ne tarissent pas d'eloges a propos de ce joueur evidemment loin d'etr ordinaire.
Il a apparamment trouve la bonne solution pour concilier performance et plaisir dans le rugby moderne.
Bravo Andy, tu nous laisseras de beau souvenirs

  • Kad Deb
    29857 points
  • il y a 4 ans

Vas-y Andy, t'as tout compris !
Même Wilkinson a reconnu qu'il en faisait parfois trop et qu'il se mettait trop la pression... au lieu de la boire !...

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
Transferts
Vidéos
News
Vidéos
Transferts