Alexis Palisson explique son forfait pour la tournée des Bleus
L'ancien briviste a privilégié sa santé à une tournée en Nouvelle-Zélande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Forfait pour la tournée des Bleus en Nouvelle-Zélande mais disponible pour la finale du Top 14 avec Toulon, Alexis Palisson s'est expliqué sur son choix.
Alexis Palisson ne disputera pas la tournée des Bleus en Nouvelle-Zélande. L'ailier formé à Brive va se faire opérer jeudi prochain de la main et devra enchaîner sur trois mois de rééducation, loin du rugby. Remplacé par Marc Andreu, auquel il sera opposé samedi soir, Palisson manque une opportunité de se réinstaller dans le groupe France, qu'il a quitté depuis le dernier Mondial. Le joueur est revenu sur ce forfait pour rugbynews :

J’ai aujourd’hui le doigt qui fait le crochet en plein milieu de la main, je suis gaucher, ça me gêne vraiment ; c’est handicapant, mes mains, c’est mon outil de travail. Je ne pouvais pas repousser indéfiniment cette intervention et j’ai besoin d’être à 100 %. C’est vrai que j’aurais aimé goûter de nouveau à l’équipe de France et repartir là-bas. Mais si j’avais repoussé l’opération après la tournée, je n’avais que quatre semaines de vacances au lieu des sept semaines que le club va me laisser pour bien récupérer. De grosses recrues arrivent au club et il faut que je sois prêt le plus tôt possible pour attaquer la prochaine saison.

Si le joueur n'est donc pas à 100% de ses moyens, il sera néanmoins disponible pour disputer la finale avec le RCT. Une situation qui fait forcément jaser et à laquelle répond le joueur : «Il y aura toujours des médisances et on ne peut pas en faire abstraction. Mais l’intervention se fera le jeudi, qui suivra la finale, donc la fête, s’il doit y avoir une fête, je ne vais pas en profiter beaucoup. Dès le jeudi, je serai sur la table d’opération. En tout cas, moi, je ne serai certainement pas en vacances

Mais avant cette opération et ces vraies-fausses vacances, il reste un match à Palisson et aux siens. Après la victoire en coupe d'Europe, les Varois ont la possibilité de réaliser le fameux doublé. Pourtant, le groupe ne semble pas s'enflammer : «Cette finale, on la prépare comme n’importe quel match. C’est vrai qu’il y a beaucoup de professionnalisme dans ce groupe, les mecs ont faim de victoires et ils ont envie de marquer la complicité qui a existé au sein du groupe depuis deux ans. Tout le monde a soif de victoire et de ce trophée parce qu’il fait défaut au club depuis longtemps.» Le CO est prévenu !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Je pense aussi qu'il fait mieux de se faire operer maintenant, que d'avoir un probleme plus tard. Je ne vois pas Andreu etre titulaire a sa place, par ex. Et il pourra revenir a temps pour Nov, il n'est pas absent pour un an ou plus, quand meme.

@zara: Jonny sans h parce que diminutif de Jonathan 🙂

  • gwayav
    0 points
  • il y a 7 ans

c'est sûr mais je pense qu'il a fait le bon choix !
Pas la peine de jouer blessé et risquer d'aggraver sa blessure.

Bernard lui a peut être dit « Prends exemple sur Johny ! Et si tu renonces à la tournée, Mourad te filera un 17ème mois... »

Dangereux de faire ce qu'il fait. A sa place je me serais fais opérer plus tard, car de toute manière, Habana et Mitchell devraient arriver seulement en octobre. En EDF, faut pas louper quand on a une chance de se montrer. Aux ailes, y a quand même Huget, Médard, Nakaitaci, Andreu. Clerc ne restera pas blessé toute la vie, Fall va revenir, O'Connor peut-être arriver.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News