Affaire Palisson - la FFR demande qu’une enquête soit diligentée par la LNR
Top 14 - Alexis Palisson avec le médecin du Stade Toulousain après son K-O.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Suite au K-O d'Alexis Palisson et son retour sur le terrain, la FFR a demandé à la LNR d'enquêter. Le Stade Toulousain a lui renforcé son staff médical.

VIDEO. TOP 14. La percussion impressionnante de Botia sur Alexis PalissonAlexis Palisson aurait sans doute aimé qu'on parle de lui dans la presse pour ses performances sur le terrain. Mais si l'ailier du Stade Toulousain est au centre des discussions depuis une semaine, c'est en raison de son K-O face à la Rochelle suite à une charge de Botia et de la polémique qui en a découlé. "Je m’étonne un peu de voir son ampleur", confie Palisson dans le Midi Olympique. Pourtant, il reconnaît avoir été sonné par le puissant Fidjien et même avoir perdu l'équilibre à deux reprises. D'où les nombreuses interrogations qui sont nées après son retour sur le terrain.TOP 14 : La FFR va enquêter sur le cas Palisson, jugé scandaleux : "il faut dégager des responsabilités"En début de semaine, Serge Simon, vice-président de la FFR, avait demandé à ce que des responsabilités soit dégagées. Ce vendredi, la Fédération a fait savoir via un communiqué que le Bureau fédéral "a décidé de demander qu’une enquête soit diligentée par la LNR [...] afin de savoir si les règlements internationaux en termes de commotion cérébrale ont bien été respectés et, dans le cas contraire, de déterminer les responsabilités de chacun dans cet incident afin d’en tirer les conclusions et de prendre les sanctions qui s’imposent." La FFR a également approuvé la création d’une Commission de Surveillance des Incidents "composée d’experts issus notamment du corps médical et arbitral dont la mission sera d'examiner l'application du protocole".

De son côté, le Stade Toulousain, soutient son médecin dans cette affaire, tout en reconnaissant qu'il n'a pas pu voir l'action depuis le banc. Il a cependant fait passer le protocole commotion à Alexis Palisson. Un test passé avec succès. "Je n’ai pas perdu connaissance. Je lui ai tout raconté, c’est comme s’il ne s’était rien passé sur le coup. J’ai ensuite effectué le test de l’équilibre, en crampons alors qu’on le fait normalement pieds nus, et je l’ai passé nickel. J’étais d’une grande sérénité." Pour lui, si quelqu'un a pris un risque, c'est lui, et non le médecin. Le praticien a cependant admis auprès du joueur que s'il l'avait vu tomber, il l'aurait sorti définitivement. À l'avenir, un médecin urgentiste externe au club assistera le médecin du club pour valider le protocole. Ce dernier sera aussi équipé d’une tablette tactile pour visionner immédiatement une action de jeu et prendre sa décision en conséquence. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Stop aux polémiques stériles :
J'affirme que le staff médical de Toulouse prend soin de ses joueurs : Preuve irréfutable G. Lamboley n'est pas revenu sur le terrain.

Palisson a-t-il été honnête avec lui-même ? C'est quand même le premier intéressé, après ses deux chutes, il savait qu'il n'était pas en plein possession de ses moyens. Pourquoi n'a-t-il pas demandé à sortir. Chacun a ses parts de responsabilités...

@Amis à Laporte

De toute façon, ce n'est pas au joueur de décider, mais au(x) médecin(s)... La décision d'inclure un toubib exterieur est une très bonne décision... Palisson n'aurait jamais du revenir...

@Amis à Laporte

Parce "qu'il n'était pas en pleine possession de ses moyens" peut-être.

@Amis à Laporte

Peut-on forcément réaliser que l'on n'est pas en pleine possession de ses moyens quand justement on n'est pas en pleine possession de ses moyens? C'est compliqué de demander au joueur qui vient de subir une commotion cérébrale d'avoir le recul et la lucidité pour prendre la bonne décision.

@Team Viscères

C'est un pro, ce n'est certainement pas la première fois qu'il se prend des tampons. Là, sur le coup, il tente de se relever 2 fois et deux fois il se retrouve sur le cul... Il doit savoir qu'il est sonné, il doit savoir qu'il n'a qu'une santé, il doit savoir qu'il doit préserver son intégrité. Je répète, c'est un professionnel, il doit savoir la nuisance que ce genre de KO peut apporter...

@Amis à Laporte

Je pense que vous n'avez jamais dû vivre une commotion cérébrale. Que vous soyez pro ou pas ne change rien aux conséquences d'une commotion cérébrale. Parce que ce que vous êtes en train de dire, c'est "le type est pro, donc quand il subit une commotion cérébrale il devrait être capable d'analyser la chose". Sauf que lorsque tu en subis une, tu n'es pas capable d'analyser quoi que ce soit, il y a même des cas où les types ne se souviennent même pas avoir connu un choc. Et cela même si tu as une feuille de paie pour jouer.

@Team Viscères

J'ajoute qu'une commotion cérébrale ne passe pas forcément par un ko...

@ginobigoudi

Tout à fait. C'est d'ailleurs ce qui a longtemps posé problème au rugby, on ne se posait des questions qu'en cas de perte de connaissance du joueur et de nombreux joueurs de tous niveaux ont subi des commotions sans le savoir (mais c'est de leur faute parce que Daly lui il a demandé à sortir).

@Team Viscères

Le 3/4 Anglais Daly (Angleterre-Ecosse) a demandé à sortir car il ne se sentait pas en pleine possession de ses moyens.
Mais bon... Vous avez sûrement raison, sur tous les forums ou les fils de commentaires, il y a souvent des gens comme ça qui ont toujours raison.

@Amis à Laporte

Bon bah si une fois un joueur a demandé à sortir, cela veut dire que tous les joueurs peuvent demander à sortir. C'est une démonstration sans faille, cela vaut bien plus que l'avis des médecins sur le sujet. Après tout, ils ne sont que médecins et non pas un type sur un forum qui a vu un jour un joueur demander à sortir.

@Team Viscères

Non, je corrige mon commentaire ci-dessus, sur tous les forums ou les fils de commentaires, il y a toujours des gens comme ça qui ont toujours tort. 😉

Simon se propose d'évaluer chaque commotion de chaque match.
Parce qu'il est MEDECIN !

Je sais que cet avis n'est pas partagé par tout le monde, mais je m'en trouve conforté à chaque nouvelle affaire, pour moi la solution c'est un médecin extérieur employé par la Ligue au même titre que les arbitres et qui supervise tout ce qui se passe pendant et autour du match.

On a bien vu Fritz, Dambielle, Palisson, les médecins des clubs sont sur le bord du terrain ils ne voient pas tout, font passer des tests plus ou moins biaisés pour évaluer les commotions. Tout ça n'est pas très sérieux. Serge Simon va tenter d'aller chercher celui du ST pour essayer de montrer qu'il s'intéresse au problème mais au fond ça restera n'importe quoi.

@Glas.Wegian

C'est la meilleure solution c'est clair et net. La question c'est de savoir si c'est faisable. Rien que pour le Flop14 cela signifie avoir 7 médecins indépendants sous contrat avec la Ligue par journée, plus des réservistes en cas de pépin. Si on rajoute la ProD2, cela fait 15 médecins plus les réservistes. Avant même de se poser les questions de financement de la mesure, il faut les trouver. Parce que cela demande de trouver des médecins qui acceptent de la mobilité, de rajouter des heures le weekend (en comptant déplacement plus match ça fait entre 2 et 3h) à leur activité. Pas si simple...

@Team Viscères

Allez, ça doit pas être si démentiel à mettre en place... Des toubibs passionés de sport, j'en connais... Des pas trop débordés aussi... On peut aussi taper chez les Internes... Et puis ça permettra peut-être de trouver des solutions aux déserts médicaux...

@ginobigoudi

En effet ce n'est pas démentiel, il faut juste un peu d'argent et de volonté de faire bouger les choses. Rien d'insurmontable, sauf que si on regarde le nombre de choses qui ne sont pas démentielles à mettre en place et qui n'ont jamais été faite dans notre rugby on réalise que chez nous faire simple, ce n'est pas si simple (on pourrait même généraliser plus large que le rugby).

@Team Viscères

Certes, mais si on veut vraiment se donner les moyens de garantir la sécurité des joueurs il me semble qu'on échappera pas à des médecins indépendants.

Pour la petite histoire mon père à fait ce job pendant la coupe du monde en 2007 (pour un Angleterre - USA à Lens), je ne sais même pas s'il avait été rétribué pour ça d'ailleurs...

@Glas.Wegian

Je suis entièrement d'accord. Mais je ne suis pas convaincu à 100% que l'objectif de la Fédé ou la Ligue soit la sécurité des joueurs avant le pognon.

  • Dich67
    20033 points
  • il y a 3 ans

C'est dingue que personne ait dit au médecin qu'il avait perdu 2 fois l'équilibre, c'est pas comme si tout le stade l'avait vu et puis l'arbitre de touche qui réagit pas du tout quand Palisson lui tombe dessus, j'ai trouvé ça scandaleux. Le pire c'est qu'il a repris des chocs derrières, c'est ça le plus grand danger et pas besoin d'être médecin pour le savoir, bordel.

  • vevere
    53384 points
  • il y a 3 ans
@Dich67

Ce qui est (vraiment) dingue, c'est que ce club n'ait toujours pas tiré les conséquences de ce qui s'est passé pour F. Fritz!!! 😉

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 3 ans

Pour revenir au geste de Botia , je ne sais pas si ce point a été précisé ici : ayant revu les images à plusieurs reprises au très très ralenti , il est parfaitement clair qu'il n'y va pas le bras tendu , et pas non plus le coude en avant , mais avec l'avant-bras .
Je ne sais pas ce que le réglement prévoit dans ce cas de figure , ou les consignes aux arbitres , quelqu'un a-t-il des informations à ce sujet ?

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

D'après le reglement de 1920, un joueur de 110 kgs qui écrase un joueur de 80 kgs ça s'appel de la logique hierarchique. D'après la réglement actuel ça s'appel "un bon gros cul" dans la mesure ou le défenseur viens se placer dans l'axe de l'attaquant (l'avant bras est forcément en mouvement lors d'une course. D'après le reglement de ton entraineur : "d'façon faut plaquer aux jambes, c'est bien fait pour sa gueule " !

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 3 ans
@m73

Quand on court , normalement , on n'a pas l'avant-bras placé devant soi comme ça ... et de toute façon Palisson s'est baissé , au moment du contact il a la tête au niveau du bassin de Botia , qui se baisse aussi pour aller le percuter à la tête . Palisson ne peut pas le prendre plus bas , à moins de l'attendre carrément à plat ventre .
Bref tout ça ne répond pas à ma question , de plus il serait préférable de regarder les images avant de faire des commentaires .

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Ca s'appel de l'humour. Concrètement on joues au rugby, c'est dans le mouvement, il n'y a aucune intention de faire mal au départ, juste de dominer. L'avant bras est collé au corpsau moment de la percussion et palisson se place sur le côté du joueur parce qu'il sait qu'il va se faire rouler dessus, c'est une faute défensive...dès l'école de rugby on nous apprend à rester dans l'axe pour défendre et si l'attaquant charge en se baissant il suffit de rester debout sur ses appuies et de le tirer vers le bas en prenant le dos du maillot.

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 3 ans
@m73

D'accord . Palisson est KO parce qu'il aurait dû plaquer aux jambes tout en restant debout , et parce qu'il s'est placé dans l'axe alors qu'il aurait dû se placer dans l'axe . On ne fait pas plus cohérent .

@Ahma

T'as pas compris : Palisson s'est placé sur le côté, il ne cherche pas à utiliser l'impact de Bothia pour l'amener au sol (genre Judo), mais à l'entourer avec les bras pour lui résister... C'est effectivement une erreur de placement... Ce qui n'enlève rien au fait qu'il n'aurait jamais dû revenir sur le pré...
Oups, M73, j'avais pas vu ta réponse, désolé...

  • Ahma
    95161 points
  • il y a 3 ans
@ginobigoudi

Bon , quoi qu'on pense de la technique de plaquage de Palisson ( sur laquelle je n'ai pas la prétention de pouvoir me prononcer ) , ma question initiale portait sur l'aspect réglementaire de l'attitude de Botia , et je ne sais toujours pas ce qu'il en est .

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Tu comprend ce que t'as envie de comprendre et tu vois ce que tu as envie de voir. Dans les fait, Palisson se fait mettre KO parce qu'il prend un joueur lançé bien plus lourd , qui "impacte" dans le bon timing . Palisson et bien penché mais desaxé (sur le côté si tu préfère ) et subi donc logiquement. Si t'arrives pas à comprendre un truc de base qu'on apprend à 7 ans alors c'est normal que tu te poses la question. Si tu n'es pas un joueur alors je comprend que ça puisse te choquer mais c'est bien palisson qui s'est très mal plaçé sur son plaquage et n'importe qui aurait subi la même impacte. Après si pour toi Botia fait un geste irrégulier et aurait du caresser le visage de Palisson et lui envoyer un sms avant de lui rouler dessus alors change de sport.

  • tom4995
    16788 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

L'avant-bras était presque collé au corps, jeu. Il n'y a aucune faute.

  • m73
    10463 points
  • il y a 3 ans

Par contre j'arrives pas à faire comprendre à Botia que le truc devant les portes d'entrée c'est pas un Palisson mais un "Paillasson"....depuis qu'il s'est essuyé les pieds dessus il arrive plus à faire la différence !

@m73

Y avait écrit "Welcome" ?...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News