6 Nations 2018. France féminines. Le groupe des 23 pour affronter l'Irlande
6 Nations - Gaëlle Mignot sera présente pour mener France Féminines face à l'Irlande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L’encadrement de France féminines a dévoilé le groupe de 23 joueuses retenues pour affronter l’Irlande samedi prochain à Toulouse.

C'est à Toulouse que les Bleues clôtureront la série de matchs entre la France et l'Irlande dans le cadre de la première journée du Tournoi des 6 Nations. Après France U20 le vendredi à Bordeaux et le XV de France un peu plus tôt dans la journée de samedi à Saint-Denis, les Françaises tenteront de bien débuter leur compétition par une victoire à domicile. Pour ce match, les staff tricolore a fait appel à quatre joueuses du Lille Métropole RC Villeneuvois, leader du Top 8 féminin, dont les sœurs Ménager et Yanna Rivoalen. Son dauphin, le Montpellier RC, compte également quatre représentantes. On retrouve bien évidemment Safi N'Diaye ou encore Caroline Boujard.
VIDÉO. De Montpellier à Richmond, la nouvelle aventure anglaise de Gaëlle MignotPartie en Angleterre pour se perfectionner du côté du club de Richmond, Gaëlle Mignot est bien présente. Le Stade Toulousain place trois éléments tandis que Romagnat, lanterne rouge du championnat, est représenté par Emma Coudert. Les amateurs de gros plaquages pourront se réjouir de voir que Marjorie Mayans fait partie du groupe aux côtés de sa coéquipière à Blagnac, Audrey Forlani.
VIDEO. France 7 féminines - Comment Lénaïg Corson se prépare en vue de la Coupe du monde de Seven Notez que Lénaïg Corson n'a pas été retenue. Elle avait été sélectionnée avec France 7 Féminines pour le tournoi de Sydney mais elle a dû déclarer forfait. Camille Grassineau, Mathilde Coutouly ou encore Montserrat Amédée sont également en Australie.

Le groupe de France Féminines 

ARRICASTRE Lise (Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées)
BANET Cyrielle (Montpellier RC)
BOUDAUD Camille (Stade Toulousain)
BOUJARD Caroline (Montpellier RC)
BOURDON Pauline (AS Bayonnaise)
CARRICABURU Patricia (Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées)
COUDERT Emma (ASM Romagnat Rugby Féminin)
DUVAL Julie (L’Ovalie Caennaise)
DIALLO Coumba (AC Bobigny 93)
FERER Céline (AS Bayonnaise)
FORLANI Audrey (Blagnac Rugby Féminin)
MIGNOT Gaëlle (Richmond RFC)
HERMET Gaëlle (Stade Toulousain) (capitaine)
LE PESQ Jade (Stade Rennais Rugby)
MAYANS Marjorie (Blagnac Rugby Féminin)
MENAGER Marine (Lille Métropole RC Villeneuvois)
MENAGER Romane (Lille Métropole RC Villeneuvois)
N'DIAYE Safi (Montpellier RC)
RIVOALEN Yanna (Lille Métropole RC Villeneuvois)
SOCHAT Agathe (Montpellier RC)
TRAORE Dhia Maylis (Stade Toulousain)
TREMOULIERE Jessy (Stade Rennais Rugby)
VERNIER Gabrielle (Lille Métropole RC Villeneuvois)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pitêt que comme moi vous vous êtes demandé pourquoi en 2016 les 2 entraîneurs des filles ont été virés ? J'y avions fait ma ch'tite enquête en commençant tout bêtement par Wiki : "En décembre 2016, suite au changement de comité directeur de la FFR et à l'élection de Bernard Laporte à sa tête, les deux entraîneurs sont écartés "sans aucune explication". Le bilan sportif de l'équipe de France féminine, qui a remporté le Tournoi des Six Nations féminin 2016 (2e en 2015), ces deux dernières saisons ne semble pas en cause.".
Le point intéressant, c'est la nouvelle entraîneuse, Annick Hayraud, ancienne internationale et entraîneuse de l'AS Romagnat Rugby Féminin. Pas qu'elle ne soit pas qualifiée, mais ce qui est gênant, c'est quand on apprend ce qui suit :
"En novembre 2016, elle est membre de la liste menée par Bernard Laporte pour intégrer le comité directeur de la Fédération française de rugby. Lors de l'élection du nouveau comité directeur, le 3 décembre 2016, la liste menée par Bernard Laporte obtient 52,6 % des voix, soit 29 sièges, contre 35,28 % des voix pour Pierre Camou (6 sièges) et 12,16 % pour Alain Doucet (2 sièges). Annick Hayraud intègre ainsi le comité directeur et Bernard Laporte est élu à la présidence de la fédération française de rugby. Elle est nommée responsable des équipes de France féminines et reprend le poste de manager de l'équipe de France féminine. Le 15 décembre 2016, elle démissionne finalement de sa fonction d’élue du comité directeur pour devenir salariée de la FFR grâce à une convention de mise à disposition conclue entre la FFR et sa collectivité locale."
Suspicion quand tu nous tient !

@lelinzhou

Je me souviens des larmes de Gonzalez, viré comme une merde, il inaugurait le bal des cocus.
Doktor Simon trouvait son bilan pas "mirobolant" (L'EdF été tenante du titre dans le 6 Nations), et disait "on va monter un commando de six ou sept mois. La France peut et doit remporter la Coupe du monde" - Elle finira 3ème. En 2017 la France finit également 3ème du VI Nations, moins bon résultat depuis 2009 (c'est là qu'on voit qu'on parle des féminines).
Et croyez-vous que l'entraineuse va faire les frais de ces résultats inférieures aux attentes? Etre licenciée sans préavis pour faute grave, par exemple? Vous, je ne sais pas, mais moi, j'ai un doute...

  • Iyhel
    23365 points
  • il y a 2 ans
@lelinzhou

Et donc ? La Fédé c’est copinage et compagnie, et d’autant plus depuis l’élection de Laporte.
As-tu quelque chose à reprocher à Hayraud depuis qu’elle a pris en main l’équipe ?

@Iyhel

Oui.
Non.

Je m’aperçois que pour la deuxieme année consécutive, je suis plus impatient de voir le XV féminin que masculin. Même si les résultats ne sont pas forcément là, au moins elles manifestent leur plaisir dès les hymnes, et déploient un jeu qui coïncide avec l’image que je me fais du rugby.
Par contre, Le Rugbynistere, pourriez-vous indiquer, en plus des clubs, le poste de ces combattantes ?
Des chances de revoir Ladagnous et Annery, même si elles ne sont pas dans le groupe ?

Du grand n'importe quoi ! Moi j'ai la vraie liste des titulaires pour l'Irlande grâce à ma taupe perso à la fédé :
Piliers : à gauche Martine Aubry, à droite Marine Le Pen , talon Christiane Taubira
2e ligne Rachida Dati Mimi Mathy (par dérogation)
3e ligne Anne Hidalgo Roselyne Bachelot Valérie Pécresse
Mélée Valérie Trierweiler ouverture Ségolène Royal (se connaissent bien, ont des choses en commun)
Ailiers à gauche Marie-Georges Buffet à droite Nadine Morano
Arrière (très loin derrière) Rama Yade

@lelinzhou

Pas de Centre ???? Il est vrai que le centre dans cette catégorie est difficile à cerner....

@MARCFANXV

Putaing cong ! T'as raison j'ai oublié Line Renaud et Isabelle de Fontenay au centre, ça fait quand même un sacré triangle arrière, z'ont toutes les cannes.

@lelinzhou

Pas sur que Line comme Isa soient Centres de formation ! J'en vois pencher une à droite, l'autre à gauche....

@MARCFANXV

Sont top, d'ailleurs elles viennent de signer à prix d'or à l'EHPAD.

@lelinzhou

Petite anecdote sur Rama Yade, à l'époque secrétaire d'état aux sports. Elle débarquait à Pamiers (Ariège), pour se montrer au départ d'une étape du Tour de France. Première déclaration: 'Ca me fait plaisir d'être en Ardèche'.
C'est bête, à 400 km près elle avait raison.

@lelinzhou

Des vraies teignes ces joueuses ! 😀

  • breiz93
    62516 points
  • il y a 2 ans

Ayons un espoir que les filles tire le rugby français du marasme...
Ça titillera peut-être le machisme des garçons!

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Sponsorisé News