6 Nations 2017 - Les 5 points à retenir de la victoire de l'Ecosse sur l'Italie (29-0)
6 Nations - L'Ecosse a pris les commandes de la rencontre en fin de première mi-temps.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce qu'il faut retenir du match entre l'Ecosse et l'Italie dans le cadre de la 5e journée du Tournoi des 6 Nations 2017.

20 premières minutes à oublier 

Les Ecossais comme les Italiens avaient des choses à se faire pardonner dans ce match après avoir été corrigé respectivement par l'Angleterre et la France au tour précédent. Mais la pression combinée au temps très humide n'a pas permis aux deux équipe de se lancer. Les coups de pied ont donc été légion à l'instar des pénalités dans le jeu courant mais aussi en mêlée. L'Ecosse terminera la première mi-temps avec 7 fautes, l'Italie en cumulera 5 de son côté.

L'Italie déficitaire au pied

Si elle a été moins indisciplinée que le Chardon, la Squadra n'a pas su en tirer profit face aux perches. Après l'ouverture du score par Hogg pour l'Écosse, l'Italie a manqué à trois reprises l'occasion de marquer des points au tableau d'affichage suite aux trois échecs de Carlo Canna. Un jeu au pied déficitaire face aux poteaux, mais aussi dans le jeu d'occupation avec un manque de longueur qui n'a pas mis les locaux sous pression. À l'inverse, ces derniers, par l'intermédiaire de Russell et Hogg, ont investi le camp adverse (66 % d'occupation).

L'Ecosse accélère quand elle veut

Dominateurs en termes d'occupation et de possession (63 %) dans le premier acte, les joueurs de Vern Cotter ont fini par entrer dans ce match. Il a cependant fallu attendre la 20e minute et une très longue séquence initiée par une prise de balle de Dunbar. 23 temps de jeu plus tard, c'est Finn Russell qui a pointé en terre promise (28e) après avoir vu sa passe au pied pour Visser se terminer par un en-avant. Juste avant la pause, l'Écosse a accentué son avance grâce à Scott suite à une nouvelle passe au pied de Price, déviée par Hogg par l'en-but.

Le gâchis italien 

On ne sait pas si c'est le retour du soleil sur Murrayfield ou le discours à la mi-temps, mais toujours est-il que les Italiens ont débuté le second acte avec des intentions. Suite à un ballon relâché par Hogg, ils ont mis les Écossais sous pression. Ils vont ainsi faire le siège de l'en-but écossais (89 % d'occupation) pendant près d'un quart sans pour autant marquer. Et ce, malgré l'indiscipline des locaux et le carton jaune de Barclay. La tête dans le guidon, ils ont insisté devant et délaissé le grand large. Lorsqu'ils ont fini par écarter le ballon, Esposito a mal joué son un contre un face à Hogg, puis Padovani a mal négocié une remise de ce dernier en l'espace de trois minutes. 

Tournoi historique pour l'Ecosse

À l'inverse, le Chardon, après avoir laissé passer l'orage, a fait preuve de réalisme après l'heure de jeu en marquant par l'intermédiaire de Visser suite à un coup de pied à suivre de Hogg. Grâce à ce large succès, l'Écosse réalise l'un de ses plus beaux Tournois. C'est en effet la première fois depuis 2006 que les Écossais remportent trois rencontres. Cette année-là, ils avaient battu la France (victorieuse de la compétition) et l'Angleterre à Murrayfield puis l'Italie à Rome. En décrochant son premier bonus offensif grâce à la réalisation de Seymour à la 73e, le Chardon a également joué la deuxième place du Tournoi. À l'inverse, c'est la 7e fois que l'Italie termine avec la cuillère de bois.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    75863 points
  • il y a 3 ans

Il faut faire quelque chose pour le rugby italien,ce n'est plus possible !

  • vevere
    50790 points
  • il y a 3 ans

Merci Vern Cotter!!! 😉

  • Heooo
    3840 points
  • il y a 3 ans

Le seul point à retenir c'est que les Italiens sont catastrophiques, et les dirigeants du rugby européen se bornent à ne pas vouloir un barrage avec la Géorgie...

@Heooo

Si l'Italie quitte le 6 Nations, contre qui gagnera-t-on le trophée Garibaldi chaque année ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Il deviendra le trophée Garibaldidze.

  • vevere
    50790 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

... Et qui sera la cuillère de bois ? 😊

@vevere

La cuillère de boischvili ?

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos