6 Nations 2016. Les 5 points à retenir de la victoire du Pays de Galles sur l'Italie (67-14)
Victoire du Pays de Galles sur l'Italie dans le 6 Nations 2016.
Ce qu'il faut retenir de la victoire du Pays de Galles sur l'Italie dans le 6 Nations 2016 avec l'excellente partition des 3/4 gallois et notamment de North.
6 Nations 2016 - Pays de Galles vs Italie (67-14) du 19/03/2016

Le Pays de Galles sans forcer

Le Pays de Galles n'a clairement pas eu à forcer son talent pour s'imposer face à l'Italie ce samedi à Cardiff. A la faveur de neuf essais, les Gallois terminent ce Tournoi 2016 à la deuxième place derrière l'Angleterre, contre laquelle ils se sont inclinés. S'ils n'ont pas eu grand chose à faire en défense, ils ont montré beaucoup d'application en attaque à l'image de cette séquence de 21 temps de jeu, avec du soutien perpétuel, qui a abouti à l'essai de Roberts à la 44e minute de jeu.

Les 3/4 gallois régalent

À l'image du centre, la ligne de 3/4 galloise a été très en vue avec notamment un George North étincelant (143 mètres parcourus, 5 défenseurs battus, 3 franchissements). Il a d'ailleurs été élu homme du match après son essai à la 48e suite à un festival dans la défense italienne. Mais il faut aussi saluer le bon match de Jonathan Davies, auteur lui aussi d'un essai (32e) ou encore de Liam Williams, une nouvelle fois solide sous les ballons hauts et présent dans la ligne d'attaque (essai à la 56e).

Dan Biggar, meilleur ouvreur du Tournoi

Comment ne pas mettre en avant l'ouvreur du Pays de Galles. Déjà brillant durant la Coupe du monde, Dan Biggar a une nouvelle fois été précieux au pied contre les Italiens, avec 16 points marqués face aux perches, mais également dans le jeu courant. En portant le ballon de manière judicieuse, il a plusieurs fois porté le danger dans la défense comme sur l'essai de Davies ou encore sur sa propre réalisation suite à un une-deux avec Roberts.

Des Italiens en souffrance

Les hommes de Jacques Brunel ont terminé ce Tournoi 2016 sur les rotules après avoir été étrillés par l'Angleterre (9-40), l'Irlande (58-15) et enfin le Pays de Galles. Les deux essais inscrits par Palazzani (53e) et Garcia (61e) ne feront pas oublier tout le travail qu'ils doivent accomplir pour être en capacité de rivaliser sur la longueur avec les autres nations. Globalement désordonnés en attaque, ils ont subi les assauts gallois durant tout le match et ont été incapables de renverser la tendance. Avec cette cinquième défaite en autant de matchs, la Squadra remporte une fois de plus la cuillère de bois. La 11e depuis 2000.

Le Pays de Galles monte en puissance

Les Gallois jouent ensemble depuis 2011 et ça se voit sur le terrain. Si l'Italie n'a pas opposé une grande résistance, ils ont tout de même montré de très belles qualités offensives avec un jeu huilé où les joueurs se trouvent parfaitement grâce à d'excellents repères. C'est aussi le cas de l'Irlande, mais le Pays de Galles semble posséder plus d'armes à l'heure actuelle. De bon augure avant la tournée en Nouvelle-Zélande - qu'ils n'ont pas battu depuis 1953 - même s'il y a eu du déchet durant la compétition.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les pauvres itlaliens souffrent vraiment de la taille tres reduite de leur reservoir de joueurs.
Des qu'un gars est blesse, ca se remarque directement.
Ils ne meritent pas de se prendre de telles roustes a chaque fois (a part contre l'EDF)

  • CysX
    1940 points
  • il y a 3 ans

Pour le passage où il est dit que les Gallois jouent ensmble depuis 2011. C'est bien vrai, mais cette génération va partir en retraite un jour... Avec la jeune EDF, elle montera en puissance, pour pourquoi pas battre les Gallois dans les années à venir ...

  • Iyhel
    22790 points
  • il y a 3 ans

Pas grand-chose à retenir d'un match pareil, c'est un peu comme notre quart contre les Blacks...
Quand les joueurs n'y sont pas et qu'en plus le rebond est contre eux...

Prochain match des Gallois, c'est en Nouvelle-Zélande ; ça sera pas la même balade surtout s'ils gardent la mauvaise habitude de ne pas jouer en première mi-temps comme contre l'Irlande et l'Angleterre.

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans

Allez un petit +53 dans les dents! ça commence à faire beaucoup pour les italiens, heureusement pour eux qu'on a été mauvais lors du premier match...

  • Horlov
    5056 points
  • il y a 3 ans

Pourquoi la France ne met jamais de branlée comme çà?....

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 3 ans
@Horlov

Les Bleus n'ont jamais su etre des tueurs. Regarde le nombre de points marques pour tous les matches de l'EdF et tu verras que c'est rare que les Bleus mettent plus de 40-50 points.

6ème point à retenir : l'anglais de Romain Poite .Galthié va être jaloux.Dommage qu'il n'ait pas vu le off-side sur le premier essai gallois.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Page facebook
News
News
News
Vidéos
News