Ecrit par vous !
Rugby Amateur : violence dans un match opposant les juniors de Castelnaudary et Vendres/Lespignan
Bagarre sur les terrains de rugby amateur.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le rugby est un sport de voyou pratiqué par des gentlemen. Ce week-end, la célèbre maxime ne s’est pas vérifiée.

En ce dimanche, il y avait plus de voyous que des gentlemen !  Le week-end dernier, les deux équipes de juniors de Castelnaudary et de Vendres s'affrontaient dans le sud de la France. Le match se déroule dans un cadre bucolique, et sent bon le rugby de province. Vendres/Lespignan mène 18 à 8. On aurait pu imaginer Jean-Pierre Pernaut en parler dans son JT pour une diffusion sur TF1 mais malheureusement, cette rencontre va terminer dans la rubrique faits-divers.

L'origine de cette histoire ? Un contentieux vieux de trois ans entre les deux équipes de Castelnaudary et de Vendres, qui commence sur les réseaux sociaux quelques jours avant le coup d'envoi du match. Et se poursuit par une bagarre générale et par l’envahissement du terrain par des spectateurs - l'accès au terrain étant grand ouvert - avant de se terminer par l’arrivée d’une douzaine de gendarmes pour évacuer en toute sécurité les joueurs de Vendres. Le Midi Libre de rappeler que la rencontre aller entre les deux équipes avait déjà dû être interrompue pour une bagarre déclenchée par le ROC...

L’histoire est sérieuse, vilaine et le traumatisme subi par ces jeunes joueurs est bien plus important que les cinq KO en deux ans de Georges North. Les joueurs de rugby viennent sur le terrain pour ses valeurs : le jeu, le combat, la solidarité, le partage, la 3ème mi-temps. Au lieu de ça , ils ont eu droit à une haie d’honneur des gendarmes pour être en sécurité et pouvoir rentrer chez eux… Lamentable.

Paul Lagache
Paul Lagache
Cet article est rédigé par Paul Lagache, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On veut des vidéos!

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Les gendarmes???? nan mais sans dec! les fréres Lopez aussi tant qu'on y est 😊
Pour calmer tout le monde, j'aurai mis tout ça dans le panier à salade quelques heures

Le "contentieux" entre les deux clubs se résume généralement à un coup de poing donné en 1953 lors de la demi-finale inter-régionale de secteur.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Ou à un pilier qui pique la dernière cacahuète au talon d'en face lors d'une 3ème mi-temps.

  • ankou
    32056 points
  • il y a 3 ans

je ne connais pas le contentieux entre les 2 clubs, mais pour que les spectateurs entrent sur le terrain, c'est que le mal est profond, de sales mentalités.

  • Fanch
    20399 points
  • il y a 3 ans

Sur l'air d 'il était un p'tit navire:
Il était une équipe junior (bis)
Qui ja, jamais ne devint sénior (bis)
ohé ohé!
A transmettre à la Fédé?

Je suis peut-être trop dur,mais ces deux clubs méritent une sanction financière des plus dures !!! Si les clubs ne s'en remettent pas financièrement,tant pis pour eux...3 ans que ces deux clubs ont un contentieux !!! Qu'on fait les clubs pour calmer les choses..?? Qu'a fait la FFR suite aux rapports d'arbitre(s)..?? Si nous laissons ce genre de chose arriver entre équipes de jeunes,ou irons nous,une fois ces jeunes evoluant en équipe 1.?? Si l'on veut que cela cesse,des sanctions exemplaires doivent être prise...quitte a faire disparaitre un club par de lourdes sanctions financière...il n'y a que les sanctions financières qui ont un impact sur les clubs,alors...

  • epa
    36700 points
  • il y a 3 ans
@pascalbulroland

Pourquoi les deux clubs??? La vie, ce n'est pas tonton mayonnaise avec égalité à chaque fois. Il faut une enquête pour comprendre d'abord.C'est comme les 2 rouges systématique quand il y a bagarre sur le terrain, c'est souvent un des deux qui commence donc c'est un rouge et un jaune.

@epa

Pourquoi les deux clubs..?? Juste parce qu'ils n'ont rien fait pour régler ce problème en amont...ainsi que la fédération.
Et puis,"jouer" a "c'est pas moi,c'est lui qui a commencé !",ça fait très cours d'école...En sanctionnant les deux clubs,d'autres y réfléchiront à deux fois,non ?

  • epa
    36700 points
  • il y a 3 ans
@pascalbulroland

C'est pas au club ou au joueur de dire c'est pas moi. Par contre si on sanctionne plus lourdement celui qui commence alors là il y aura moins de bagarres. Parce que désolé une fois que c'est parti, ne me parle pas de réfléchir à deux fois....

@epa

Au niveau des jeunes,puisque à la base ,c'est un match de jeunes,si et je dis bien si,il y avait la même présence arbitrale que pour des matchs de niveau supérieur,on pourrait peut-être trouver le 1er coupable...mais pour avoir joué jeune certains matchs comme celui décrit dans l'article,rare sont les arbitres qui voit le 1er qui a déclenché..surtout sur une mêlée ou dans des phases au sol...en plus,il est bien précisé dans l'article que ces deux clubs avaient des antécedents en terme de violence qui dataient d'au moins 3 ans ! Donc,si l'arbitre ne voit pas celui qui commence,c'est les deux qui prennent...logique vu qu'on ne doit pas "répondre" a une agression...mais il est sur que c'est plus facile à dire qu'à faire

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News