RUGBY AMATEUR : le témoignage émouvant d'un joueur après des insultes racistes proférées en plein match
Le beau témoignage d'un joueur de rugby amateur.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Un match de rugby amateur entre deux clubs tarnais a été marqué par des insultes racistes. Un joueur du camp d'en face témoigne, avec émotion.

Dans un match de rugby amateur, on voit de tout, des beaux gestes techniques, des beaux plaquages, mais aussi de beaux gestes de solidarité et d'amitié. 

Malheureusement parfois on voit (trop souvent) des mauvais gestes, des gestes tricheurs, des gestes violents, un coup de poing par ici, un coup de tête par là. Mais des gestes qui font quasiment partie de notre rugby, de notre rugby de clocher, des gestes qui se font plus dans la forme que dans la force (fort heureusement) et que les arbitres essaient de sanctionner sévèrement. Des gestes qui, parfois associés à un beau jeu et une rivalité entre deux équipes, forment les ingrédients d'un beau derby. 

Mais il y a des actes ou des paroles qui n'ont pas leur place sur un terrain de rugby. Le rugby, un sport d'amitié, de combat sur un terrain mais de partage à la 3eme mi-temps, a perdu cette saveur ce dimanche. Ce dimanche au cours d'un match de série térritoriale en Midi-Pyrénées, un match brouillon, mais disputé, ou en plus de la vaillance des joueurs, quelques mauvais gestes partent de part et autres...  Il s'en est fallu d'un maul, d'un marron qui est parti comme malheureusement il en part tous les dimanches.

Le gars visiblement énervé d'avoir pris un marron (sentiment que je partage), lève la tête et lâche cette phrase ! "SALE BOUGNOULE"

Des coups de poing, des coups de boule, des mêlées relevées, j'en ai vu, j'en ai vécu, mais ça, cette parole n'a pas sa place dans le rugby et dans le sport en général ! Une connerie ne venant jamais seule, le gars visé n'était pas d'origine arabe, et n'avait rien d'Arabe. Mais moi, je le suis, et cette phrase depuis dimanche, elle tourne dans ma tête !  

J'adore le rugby, j'aime tellement ce sport que je suis arbitre (et il faut aimer ce sport pour être arbitre) et joueur. Je suis de ce qu'on appelle la troisième génération d'immigré d'Algérie. Je ne me suis jamais aussi senti Français que dans le rugby. Le rugby a toujours été pour moi, un formidable vecteur d'intégration et de mélange culturel différent des autres sports, de par les valeurs qu'il véhicule, et le sentiment d'appartenance qu'il diffuse. J'adore voir une équipe de gamins, cadets, juniors, dans laquelle il y a des joueurs d'origines différentes sociales ou ethniques, qui jouent ensemble, sont copains. Quand, je vois ça, je regrette de ne pas avoir commencé le rugby plus tôt, et j'ai hâte que mon gosse puisse commencer cette école de la vie. 

Mais cette phrase, "SALE BOUGNOULE",  sonne comme un choc, comme un rappel, que "je ne suis pas comme les autres" , "je serai toujours différent". J'ai un gamin avec qui je veux partager ma passion du rugby, comment est-ce que je vais faire, si son éducateur tient des propos comme ça lorsque cet éducateur devient joueur ? Alors, le sport vecteur de paix, dans lequel la politique n'entre pas, devient in fine un vecteur de la haine et de la connerie. Ce sport de voyou pratiqué par des gentlemen, serait devenu un sport de voyou pratiqué par des voyous ? Non, je n'arrive pas y croire ! 

J'aurais pu dire que mon grand-père s'est battu pour la France en 39-45, que ci que ça... mais vraiment ça n'en vaut pas la peine, la bêtise humaine continuera sa gangrène. Je suis rentré écœuré, au fond de moi, une envie de ranger mon sac, mes crampons, mes sifflets et de ne plus jamais les toucher. Je pensais déjà à me mettre à la course à pied, ou au cyclisme, histoire de ne plus voir personne, et être tranquille. 

Mais j'ai pensé aux amitiés que j'ai créées autour du rugby, des arbitres, des joueurs, des dirigeants pourquoi devrais-je renoncer à mon plaisir à cause d'une bêtise ! Le rugby en tant que sport, et le rugby en tant que communauté, n'est pas représenté dans cette parole, c'est plus grand que ça. Le rugby que je connais, c'est après un match disputé à se foutre sur la gueule, boire un verre avec ton adversaire du jour, parler, discuter comme si c'était un nouveau copain, et pas le rejeter par ce que son origine est différente. Mais probablement que ces personnes qui ont ces propos sont des consommateurs du rugby, et pas des personnes qui vivent le rugby. 

Je ne souhaite pas révéler le match, ni le club ni le comité, car des bénévoles, et des gens bien, n'ont pas à payer la bêtise de certains crétins. Mais j'espère que les personnes qui se sentiront concernées laisseront leurs opinions politiques à la maison, sinon qu'elles restent à leurs maisons à leurs idées, et s'éloignent du rugby.



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mimi12
    79357 points
  • il y a 3 ans

Ça fait peur de voir comment le pays est en train de devenir violent et intolérant ! Quelle honte !

"Sale bougnoule", ce n'est pas une opinion politique, c'est du racisme brutal. Et c'est totalement inacceptable, que ce soit sur un terrain de rugby ou ailleurs...

Malheureusement j'en entend également beaucoup trop des commentaires / remarques racistes venant des supporters... C'est ce coté du rugby amateur que je deteste le plus....

Ne perdez pas espoir pour un sous-homme, bête et méchant.
La France doit tant à des hommes comme votre grand-père, et beaucoup de personnes en sont conscientes.

  • Pianto
    36850 points
  • il y a 3 ans

Le texte est suffisament clair pour qu'il n'y ait pas grand chose à rajouter, juste une remarque "sale bougnoule" ce n'est pas une opinion politique. C'est un délit.

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

Bravo pour cet article.
Mon soutien à ce monsieur
Le rugby est un sport d'engagement et de solidarité qui ne doit donner de place aux racistes et autres abrutis de tout bord.

  • vevere
    53376 points
  • il y a 3 ans

Quel courage de l'arbitre... 🙁 🙁 🙁

  • tom4995
    16788 points
  • il y a 3 ans

Tout est dit. Un énorme soutien à toutes les personnes victimes de discriminations, que ce soit dans le cadre du sport ou autre.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News