Ecrit par vous !
La vie du rugby amateur : La troisième mi-temps
Ce qui se passe en troisième mi-temps reste en troisième mi-temps.
Découvrez une nouvelle tranche de vie du rugby amateur avec un superbe texte sur la troisième mi-temps.

La chasse d’eau retentit. Le regard flou, tu sors des toilettes, débraillé et boiteux, le polo trempé de bière. Devant toi, le chaos le plus total sur un fond de Michel Sardou. Te voilà en pleine 3ème mi-temps.

16h40. Ça y est, le match est terminé. Ton corps a été martyrisé pendant 80 minutes. Pourtant, le vrai combat ne fait que commencer. La pelouse laisse place au comptoir. Le club-house est déjà en ébullition tandis que tu commandes ta première tournée. Il faut fêter la victoire ou oublier la défaite : hors de question d’arriver sobre au boulot demain matin. 17h. Entre deux bises, on refait le match. Les inventeurs du rugby sont de sortie. Chaque phase de jeu est décortiquée, chaque décision arbitrale critiquée. Près de la porte d’entrée, la clope au bec, ton talonneur explique comment il a éteint le deuxième ligne adverse d’un crochet dévastateur, que bizarrement il est seul à avoir vu.

18h. Derrière le bar, les fûts de bière tombent au champ d’honneur. Les tireuses tournent à plein régime. Les autres résultats de la poule tombent un à un. Stupeur : Chaume-les-Brouzette est allé gagner à Moustelongue. Et apparemment, c’est tombé. Les mathématiciens du dimanche entrent en scène. Toi, tu as laissé la bière et tu es déjà passé à autre chose de plus fort. D’ailleurs, tu ne sens même plus ton entorse.

19h. Le coude soudé au comptoir, les anciens, qui ne disputent plus que les troisièmes mi-temps, commencent à t’expliquer pourquoi le rugby, c’était mieux avant. Quand on ne sautait pas en touche et qu’on prenait trois mètres d’élan pour rentrer en mêlée. Le bon vieux temps…

20h. L’heure du souper. Mais comme « manger c’est tricher » et qu’au rugby on aime pas les tricheurs, on fera sans. Tant pis.

21h. La soirée est bien entamée, et toi aussi. Les langues se délient. Un dirigeant qui vit le rugby par procuration vient te parler à bout portant, la main sur ta nuque, te parfumant au passage d’une délicate odeur de whisky. À l’autre bout du bar, ton pilier, les yeux jaunes comme le pastis et à l’alcool toujours aussi mauvais, commence à vouloir se battre avec le porte-manteau.

22h. Tu commences à réinventer des combinaisons avec ton numéro 10 qui se prend pour Dan Carter. Tu les essaieras dimanche prochain. Mais pas la peine d’en parler à ton entraîneur, il est encore plus bourré que toi.

23h. Le tournant de la soirée. C’est le moment de filer chez toi après avoir reçu une vingtaine de mots doux de ta copine qui t’attend de pied ferme à la maison. Mais pas de bol, le DJ vient de mettre Les Oies Sauvages de Michel Delpech, et tu aimes bien cette chanson. Et puis de toute façon, tu as perdu tes clés.

23h01. Tu feras moins le malin demain matin.

Minuit. L’heure du crime. D’ailleurs, le club-house commence à ressembler à une vraie scène de crime. Par terre, c’est un marécage de pastis. Des glaçons et autres cacahuètes traversent la salle pendant que Coco (car étrangement dans chaque club, il y a un type qu’on surnomme « Coco ») vomit dans un coin. La scène est irréaliste, cataclysmique. Au milieu de ce joyeux bordel, les gros commencent à faire des mêlées. Le reste de la soirée ? Mieux vaut ne pas en parler. D’ailleurs, tu ne t’en rappelles sûrement pas.

Le lendemain, tu te réveilles enfariné, le téléphone rempli de photos bizarres, et tu repars au boulot encore plus fatigué que quand tu l’as quitté. Sans regret. Car c’est bien là le charme de la troisième mi-temps : pas de titulaire ni de remplaçants. Seulement des amoureux fous de leur sport, qui veulent prolonger au maximum le plaisir du dimanche


Yannis Dom
Yannis Dom
Cet article est rédigé par Yannis Dom, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • vevere
    45674 points
  • il y a 2 ans

Et pour finir, chacun reprend sa bagnole pour rentrer...

Il a oublié l'inconsciente copine du pote qui voulais savoir ce qu'était une troisième mis temps et bizarrement elle remet plus les pieds au club 🙂 Très beau récit. Vive notre rugby!

A 6h du mat je fais appel au staff de l'asm pour envoyer les premiers joueurs à la corvée de nettoyage !

Yanis Dom a cependant oublié la soupe à l'oignon a 3heures du mat

Désolé mais à ce moment de la 3ème mi-temps, j'estime que les Oies sauvages appartiennent à tout le monde, et même à Joe Dassin si ça lui chante.

A 6h du mat, les Vrais font le ménage...

  • ankou
    26235 points
  • il y a 2 ans

surprenant et désolant la photo. Pour moi ma plus grosse conn....... était de prendre (moult fois) ma voiture pour rentrer. Ouf pas accident, ni incident.

@ankou

Pour info, la photo a été prise le jour de la démolition du club house d'Agde. Tout allait être détruit, donc le mot d'ordre de la soirée était "Feu à volonté"

lool superbe récit !! me tardent dimanche soir encore plus !!!!!!!

Merci de laisser ce lieu plus propre que ce que vous l'avez trouvé.

Donc ça ne choque personne ?

  • Piekx
    5717 points
  • il y a 2 ans

Le pire, c'est qu'on fait du ventri-glisse au milieu de ça!

La photo suffit... le texte est de trop 😀

manger c'est peut être tricher, mais punaise, un bon boeuf bourguignon pates à 22h15, ça fait du bien

Comme toujours, Yanis Dom régale ! Merci Yanis Dom

  • PouleJ
    6722 points
  • il y a 2 ans

J'ai déjà mal au crâne rien qu'en pensant à lundi prochain! 😊

  • sorgina
    49996 points
  • il y a 2 ans

Super, c'est comme si on y était. Bravo!!!

... "et à quelques alcooliques de prolonger leur cuite".
Bravo à l'auteur, et à sa femme ! ^ ^

Rien que pour : "Les Oies Sauvage de Joe Dassin", l'Article méritait d'être lu....Bravo et Merci.....Rien n'a donc changé...........

@MARCFANXV

Joe Dassin ? N'importe quoi, c'est au moins du Charles Aznavour !

  • cahues
    99500 points
  • il y a 2 ans

Merci pour ce bel article.La il te tarde déjà d'etre au prochain dimanche.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
Vidéos
News
News
News