Fédérale 3 : un 3ème-ligne de Rueil plongé dans le coma après une succession de coups à la tête
Le club de Rueil se mobilise pour Victor.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'équipe du Rugbynistère pense fort à Victor et à sa famille, en espérant avoir de bonnes nouvelles.

En plein débat sur les commotions dans le rugby, voilà une nouvelle dont on se serait bien passé. Victor Colin, troisième-ligne de Rueil-Malmaison (Fédérale 3) est actuellement plongé dans le coma. Si son état est stable, il se bat pour se réveiller... Âgé de 21 ans, il débute le ballon ovale au Rueil Athletic Club chez les Benjamins, passe par la sélection du 92 mais reste fidèle à son club de toujours. Aujourd'hui, le flanker étudie au pôle Léonard De Vinci à La Défense. Justin, son coéquipier et meilleur ami, nous explique la suite : 

Le 14 janvier, Victor subit trois coups à la tête, sans perte de connaissance : le lundi, il a des maux de tête, mais sans gravité. Le mercredi, lors de l'entraînement, il reçoit un nouveau coup à la tête. Le dimanche suivant, on affronte Armantières à domicile. Il entre en seconde période : match viril, mais sans choc pour lui. Sous la douche, Victor ne s'est pas bien senti (mal de tête et vomissement). Sa maman l'a amené rapidement aux urgences de l'hopital Foch à Suresnes.

Maintenu conscient durant le trajet, il sombre dans le coma dix minutes après son arrivée aux urgences. Opéré dans la foulée d'une compression cérébrale importante due à la rupture d'une veine principale du cerveau, Victor - qui joue avec un casque - reste dans le coma, et les médecins attendent que ses constantes se stabilisent pour tenter un réveil. En attendant, la boîte crânienne n'a pas été refermée, pour permettre au cerveau de supporter la dilatation de l'œdème.

Si l'opération s'est bien passée, il faut donc maintenant patienter. Vous pouvez suivre la page Colino et Rac si vous voulez avoir des nouvelles, avec des compte-rendus jour par jour de l’avancée de son état. L'équipe du Rugbynistère pense fort à la famille de Victor, à qui on souhaite un prompt rétablissement !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • breiz93
    55060 points
  • il y a 2 ans

Hello Le Ministère!
Des nouvelles de Victor?

  • Jak3192
    56623 points
  • il y a 2 ans

Jusqu'à quand ce sport va-t-il exister....

  • breiz93
    55060 points
  • il y a 2 ans

Courage gamin,
Que dire de plus, sinon que effectivement le casque ne protège pas, ou alors on va arriver au football US qui est n'importe quoi pour la santé des joueurs.
Il faut vraiment que le rugby mondial se penche rapidement sur la modification des règles d'engagement.

Courage à Victor et ses proches, bats-toi comme un lion gamin et reviens parmi nous.

  • stef7
    7071 points
  • il y a 2 ans

C'est vraiment triste d'en arriver là pour que l'on se décide vraiment à faire quelque chose. Pauvres parents. Vraiment qu'il s' en sorte...

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans

Oui, on sait déjà que le casque mou est pas la solution (mais ça empêche quand même des coupures et hématomes). Mais alors quoi ? Supprimer les tampons ? (offensifs et défensifs)

@spir

On peut réduire le risque de choc à la tête en imposant des règles plus stricts, par exemple interdire la percussion offensive avec l'épaule (la percussion défensive avec l'épaule est bien interdite) ou abaisser la limite en hauteur du plaquage. On peut aussi sanctionner plus durement les gestes dangereux pour enfin faire comprendre aux joueurs qu'on ne lance pas un plaquage offensif ou une percussion si on n'est pas sûr de pouvoir maîtriser son geste.
Le reste c'est principalement du suivi et de la prévention, encore plus aux niveaux inférieurs où tu n'as pas un staff médical de pointe qui suit les joueurs. Il faut que chaque joueur comprenne les risques d'un pet à la tête, les périodes minimum de repos, et aussi qu'on torde le cou aux idées reçues. Par exemple quand je lis dans l'article "Victor, qui joue avec un casque" j'ai envie de hurler. Le casque ne protège pas contre les risques de commotion, alors pourquoi le mentionner? Le seul truc que cette mention peut apporter, c'est continuer de propager l'idée qu'un casque peut protéger contre une commotion.

Comme le dit Lelinzhou, on n'arrivera jamais au risque zéro. Mais le rugby doit faire sa part pour limiter le nombre de drames à celui des accidents malchanceux. Dans l'exemple malheureux de Victor il y a un problème de négligence par manque de connaissance sur le sujet : un joueur qui a pris un coup à la tête le weekend et a souffert de maux de tête le lendemain n'aurait pas dû être sur le terrain d'entrainement le mercredi mais chez un spécialiste, et il n'aurait pas dû être sur le terrain pour le match du weekend suivant.

@Team Viscères

Tu as absolument raison Team...Il convient de faire un large travail d'information sur les Comos, y compris au sein du corps médical !!!
Mon fils , jeudi dernier dans le cadre d'un Match Universitaire, a fait un KO assez sévère (c'est le 1er) -placage genou-tempe- avec perte de connaissance estimée à 1 min 30 (dixit son pote qui l'a accompagné aux urgences, lui ne se souvient de rien !)...Evacué par les Pompiers aux UrgencesCHU de Toulouse Purpan, arrivé sur site à 21h45....Il a vu passer devant lui aux Urgences sans que personne s'enquiert de sa Santé : Viande Saoule ouvert à l'arcade, Entorse du Poignet, Pas mal de Gastros, Entorse du Genou (Rugbyman ?), Clavicule etc.....3 Heures du Mat, plein l'cul de poireauter sans qu'aucun personnel médical n'envisage la Como comme potentiellement à risque,il rentre chez lui sans avoir vu de médecin (merci à son pote d'avoir accompagné jusqu'au bout !)....Pas de pblm particulier derrière....Il va respecter 3 semaines sans Sport puis reprise progressive si zéro gène...Ca, il le sait par la grâce d'Internet.....

@MARCFANXV

Sérieusement flippant...
Bon rétablissement a ton petiot!

@Team Viscères

Ca va il va bien...Le Rugby U c'est sympa qu'il disait....

@MARCFANXV

Le rugby U c'est génial, surtout pour les 3ème mi-temps ou pour la possibilité de sécher les cours les après-midi de match.

  • vevere
    50738 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

@ Clément Suman

Quand je lis "Victor, qui joue avec un casque", je me demande si vous avez conscience de l’indécence de votre propos? 🙁 🙁 🙁

Ne manque plus que la vidéo sous les douche...

Pathétique!!!

  • Ahma
    93217 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

J'ai compris la mention du port du casque comme un rappel du fait que le casque ne protégeait pas. Mais peut-être aurait-il fallu le préciser de façon plus explicite, pour les lecteurs qui l'ignoreraient.

@Ahma

C'est possible. Mais j'ai quand même eu envie de hurler.

@spir

Ne peut que souhaiter qu'il se rétablisse sans séquelles.
Ne cherche pas une solution, il n'y en a pas, en tout cas pas de radicale. Comme le casque, les mesures que l'on pourrait prendre ou que l'on a pris ne peuvent ou ne pourraient que diminuer la fréquence des accidents, pas les supprimer. Malgré les règles sur la mêlée on aura à nouveau tôt ou tard d'autres luxations cervicales, des traumatismes graves après une cravate, un plaquage cathédrale ou un plaquage en l'air bien que ce soit interdit. Comme se plaisent à le répéter nos crétins télévisuels sportifs, il n'y a pas de risque zéro, en rugby, en ski ou autre. Cherchons à les réduire au minimum, sanctionnons plus durement les gestes dangereux et surveillons la bonne application des règles, à commencer par les protocoles commotions.

@lelinzhou

Il faut sanctionner les gestes dangereux (il y a déjà eu beaucoup de progrès effectués dans ce domaine depuis une quinzaine d'années) qu'ils viennent du porteur du ballon ou du plaqueur. Je me demande parfois s'il ne faudrait pas réduire « les droits de la défense », quitte à sanctionner un joueur qui se met lui-même en danger. Par exemple, Samuel Ezéala a avoué avoir mis la tête dans le but d'appuyer son plaquage. On pourrait interdire cela et sanctionner les défenseurs qui le font tout de même, quand-bien même cela paraitrait choquant de sanctionner le joueur qui subit.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Jason Robinson

"Je me demande parfois s'il ne faudrait pas réduire « les droits de la défense », quitte à sanctionner un joueur qui se met lui-même en danger."

Oui, j'ai pensé à une règle similaire. Et d'ailleurs le défenseur met aussi en danger l'attaquant ! Sur le choc immédiat, mais aussi par l'usure de l'organisme due à la répétition qui entraine des blessures futures, sans parler de "l'abimage" de l'organisme à long terme qui fait les fameux "vieux moches" du rugby.

Mon idée c'est d'interdire les tampons, les plaquages de face sur joueur lancé : obliger le plaqueur à le prendre de biais. Alors ça fait encore une règle où y a des cas limites, mais intuitivement on sent bien quand ça fait percussion, non ? Et donc quand c'est dangereux (pour le présent ou le futur des joueurs). Et sinon l'arbitre peut se fier au public ! qui réagit tjs à ces chocs je crois... (quoique, maintenant, avec l'habitude !)

Ca donne aussi un avantage à l'attaque, mais c'est pas un mal, si ? (On verrait moins de matchs où l'équipe dominée marque pas d'essai du tout.)

@Jason Robinson

Pas idiot, mais on ne peut pas non plus multiplier les interdictions pour sécuriser le jeu, sinon plus de jeu, on irait de coup de sifflet en coup de sifflet.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News