Ecrit par vous !
Comme un air d’EGGmonie? - Résumé du match EGG - USOMC
Résumé des matchs EGG - USOMC.
Fédérale 3
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Résumé des rencontres nous opposant à l'EGG sur leurs terres, savamment romancées par Messieurs Mazette et son disciple Cousin.

Changement de décor ce dimanche. Après trois rencontres disputées au soleil sur le synthétique de Carpentier, l’USOMC se déplaçait à Gonesse pour rencontrer l’Entente Goussainville Gonesse aka EGG. Au programme, un match sur terrain naturel après une semaine pluvieuse, contre une équipe qui semblait marquer le pas après un début de saison solide… En bref, le match idéal pour faire retomber l’euphorie née du bon résultat de la semaine passée. C’est donc sous la pluie que débute le match des réserves, avec une équipe une nouvelle fois largement remaniée entre absences, blessures et volonté de voir à l’oeuvre un maximum de joueurs dans cet effectif pléthorique.

Une B qui a néanmoins une “sacrée gueule” avec le gros du pack composé de joueurs issus ou proches du groupe 1 et une paire de centres à faire passer toute envie d’attaquer la ligne. Enfin, et fort logiquement pour jouer à l’EGG, la charnière, tête pensante de l’équipe, était composée des velus Alex Guigui et Didier Clave. Comme on pouvait s’y attendre, le match fut haché et décousu, la faute probablement au froid et à la pluie qui rendaient difficile le jeu au large. Quant au jeu au ras, il eut le mérite d’être rugueux, avec de nombreux contests, face à des adversaires d’un fort beau gabarit. On notera que l’arbitre, LCA local, semblait avoir décidé de ne pas perturber le jeu en se tenant systématiquement à bonne distance des rucks, voir un peu plus loin. Le massif scora néanmoins rapidement par son ¾ aile Benjamin Beast BUTLER sur un ballon de contre, auquel EGG répliqua rapidement après un beau mouvement général. 7-7 à la 17ème.

C’est dans ce contexte, alors que continuaient les en-avants et les imprécisions que Marvin DUPPERAY (un petit nouveau qui aime bien Lily : crinière d’Aurélien Rougerie, torse et courses de Yann David NDRL) sortit de sa cage. Jugeant plus simple sous la pluie de cesser les passes, le 1er centre de la réserve commença par marquer 2 essais à la 21eme puis à la 40 eme. Le second acte fut encore plus haché, le Massif peinant à sortir de son camp en multipliant les tentatives de jeu à la main qui débouchaient quasi-systématiquement sur des mêlées, puis sur de longues séquences de pilonnage stérile par nos adversaires, qui se terminaient également en mêlées.

Néanmoins, sur deux de ces attaques placées, ce diaaaable de Marvin ajouta 2 nouveaux essais, contre un seul pour l’EGG, issu d’une cagade dont la moitié de l’équipe peut se partager la honte. Score final 12-31 BO, c’est bien là l’essentiel. Le climat s’était un peu apaisé pour le début du match des équipes fanions. La tension était palpable en début de match au sein d’une équipe légèrement remaniée où chacun avait à coeur d’assumer le nouveau statut de leader. Dès l'entame, un ballon haut mal négocié permit aux val-d’oisiens d’ouvrir le score sur une pénalité. La réponse du Massif fut pratiquement immédiate avec un essai de l’ouvreur Samuel Quesada, fruit d’un enchaînement de passes. Le reste de la mi-temps vit une domination stérile du Massif. Bien en place en touche et en mêlée, les avants assuraient une conquête globalement propre, mais ne parvenaient pas à répondre à l’engagement d’EGG sur les zones de ruck. Très efficaces au grattage, les locaux récupéraient de nombreuses pénalités leur permettant d’échapper à la pression des Auvergnats. Il fallut finalement 39 minutes aux massifs de Carpentier pour comprendre que le terrain du jour les appelait à prendre en main l’attaque. Sur une pénaltouche dans les 22 mètres adverses, suivie d’un maul bien construit, Tom La Viny allait aplatir le 2e essai de la rencontre. 3-10 à la mi temps, rien n’était joué et l’EGG pouvait espérer. Mais globalement, la 2e mi-temps fut du même acabit : l’équipe locale avait bien du mal à franchir le rideau massifois, son jeu de défi se brisant généralement sur les épaules de nos meilleurs plaqueurs. Les MC’s, eux, jouaient en contrôle : les gros alternaient les bonnes phases, alors que les tentatives de prendre la largeur n’apportaient pas les résultats escomptés. Dans son couloir, notre guépard Zion semblait avoir la patte lourde, et ne parvint pas à aller chercher quelques gazelles dans l’en-but adverse. Ce furent donc les avants qui terminèrent le travail derrière une touche souveraine et des mauls bien construits. D’abord, via notre homme de fer Achour, puis via Hadrien Lhermitte, sorti de sa coquille pour assurer un 4e essai, synonyme de fin de match confortable. On s’arrêta donc à un 24-3 bien ficelé à l’extérieur, synonyme de statut assumé, de première place confortée, avant de retrouver notre confort synthétique pour deux matchs très attendus face au RCP15, leader des réserves et vainqueur hier à Brétigny en première, puis face aux Finances, soit deux affiches susceptibles de mobiliser tout le peuple du Massif dans nos tribunes.

Guillaume Delmas
Guillaume Delmas
Cet article est rédigé par Guillaume Delmas, référent du club USO Massif Central, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News