6 Nations : polémique autour des billets distribués aux clubs amateurs pour assister à Irlande - France
L'US Beaulieu se rend à Dublin pour Irlande - France.
Non renseigné
  • 0 Matchs joués
  • 0 Victoires
  • 0 Défaites
  • 0 Points marqués
  • 0 Points encaissés
Est-ce la faute du Comité ? De la Fédé ? Toujours est-il que plusieurs clubs amateurs ne pourront aller voir Irlande - France, comme promis depuis plusieurs mois.

Ce samedi, le XV de France défie l'Irlande à Dublin dans une rencontre décisive pour la suite de son Tournoi des 6 Nations. Et comme à chaque déplacement, les Bleus pourront compter sur le soutien de supporters tricolores venus en nombre pour encourager les charges de Louis Picamoles ou la finesse technique de Baptiste Serin. Parmi ces supporters, les rugbymen de l'US Beaulieu (Limousin), dont le voyage est prévu depuis de longs mois. Seulement, il n'a bien failli pas voir le jour.

Pour chaque rencontre du 6 Nations, la Fédération distribue des places aux comités territoriaux, lesquels les distribuent aux clubs. L'US Beaulieu avait tout prévu, organisant son voyage en prenant les billets d'avion et réservant les auberges sur place. Depuis le mois d'octobre, le Comité du Limousin avait certifié - d'après le club - que 33 billets étaient réservés pour le club, réservation confirmée il y a quinze jours. Problème : à une semaine du match, le club apprend que le comité ne lui délivera finalement pas le nombre de billets promis (18/33).

Le Comité et la FFR se renvoient la balle

Au sein de l'US Beaulieu, on pointe du doigt le Comité - qui "a tendance à favoriser certaines personnes" - et on regrette ce dénouement via un communiqué sur la page Facebook de l'équipe :

Sachant le prix demandé aux joueurs, certains étudiants, les jours de congés posés (1 ou 2 jours) et les frais conséquents pour le club et l’Amicale des joueurs, notre voyage n’avait, en partie, d’intérêt que pour aller voir ce fabuleux stade de rugby, son ambiance et le match. Il nous est donc impossible d’imaginer trier 18 copains sur 33 pour passer les portes du stade.

Pire : en tout, trois clubs du Limousin iront à Dublin sans la moindre place, après de nouvelles promesses de billets non tenues. D'où un certain dépit, traduit par le secrétaire de l'Amicale des joueurs de Beaulieu : "les seules réponses que nous avons eu proviennent de notre comité  pro Camou et de son président qui regrette l'élection de Bernard Laporte, ce qui lui a empêché d'avoir davantage de billets. De plus, le nombre de places reçues diffère en fonction des interlocuteurs. Ils auraient eu 98 places pour 400 demandes. A'men'donné, ils peuvent pas arrêter de dire oui à tout le monde alors qu'ils savent que c'est leurs copains qui vont en profiter ?"

Toujours selon le club de Beaulieu, le Comité aurait seulement avoué seulement "ne pas avoir prévu l'élection de Bernard Laporte" au moment de s'engager auprès des clubs, en octobre dernier. Il aurait également affirmé ne pas avoir reçu autant de billets (de 200 à 250) de la FFR que les années précédentes. Le président Goudry précise : "On a beaucoup de difficultés pour pouvoir donner satisfaction à tous les licenciés voulant aller en Irlande, avec un nombre qui augmente de façon exponentielle tous les 2 ans. Cette année, nous avions plus de 250 demandes et nous avions 93 places à distribuer. Dans ce cas là, il faut essayer de servir le plus grand nombre de clubs en faisant des coupes dans leurs demandesMais comment faire différemment, sauf à demander à la Fede irlandaise d'augmenter la capacité de son stade ?"

Contactée, la Fédération Française de Rugby renvoie à la responsabilité du comité : 

Le nombre de billets distribués aux comités territoriaux (soit 61% du total de billet reçus) est exactement le même qu'il y a deux ans, lors du dernier Irlande - France. Le quota n'a pas changé. Une fois les places envoyées, c'est au comité de voir avec les clubs.

En attendant, plusieurs formations se retrouvent sans place pour Dublin. De son côté, l'USB s'est rapprochée d'une agence de voyage pour obtenir les quinze billets manquants... mais pas à moindre coût. 

Mise à jour : sur notre page Facebook, le président de l'US Beaulieu a tenu, lui aussi, à s'exprimer sur la situation : 

Dominique Cayre

J'avais effectivement sollicité le Comité du Limousin, son Président et la commission en charge de la commande des billets pour le match Irlande / France du tournoi des 6 Nations le 20/10/2016 ( une pèriode bien précise dans le calendrier de notre Fédération...) en demandant l'assurance de l'attribution des 35 places demandées. J'ai obtenu cette assurance par téléphone que ces places nous seraient bien attribuées, le club n'ayant jamais demandé au cours des années précédentes. J'insistais bien par mail en précisant que nos joueurs au travers de l'Amicale allaient engager des frais conséquents et que ces montants pour des jeunes étaient importants, ils ne pouvaient perdre les fonds avancés et ne pouvaient être déçus. je n'ai jusqu'au début février 2017, jamais été alerté sur la moindre restriction du nombre de places demandées, bien au contraire conforté. Début février, j'ai été informé que les places étaient arrivées, certes en nombre restreint mais que dés que le traitement serait réalisé, RDV serait pris pour boire l'apéro à Beaulieu dans la semaine contre remise des places et paiement immédiat, ce dont je ne doutais pas. J'en ai alors informé l'Amicale des joueurs espérant et sûr de faire des heureux. La semaine s'est passée sans avoir de contact de mon correspondant. J'ai tenté de relancer les vendredi, samedi, dimanche matin et lundi sans ne jamais avoir de correspondant, tout en laissant des messages d'inquiétude. Je peux concevoir à ce moment l'embarras du correspondant ( du moins je l'espère...) pour annoncer les déboires. J'ai donc du attendre le jeudi 16 février soit 7 jours avant le départ en Irlande, pour la rencontre pour apprendre " la bonne nouvelle": "vous avez beaucoup de chance, ton club a été doté de 18 places ..."Je n'aime ni la langue de bois ni la démagogie. Je dois donc dire avec une grande mansuétude que le Comité a pu se voir réduit du nombre de places globalement espérées, qu'elles qu'en soient les raisons. On a bien compris que le sujet était lié aux relations Comité/ Fédération, mais nous n'y sommes pour rien. J'arrêterai donc ici la responsabilité direct de notre Comité avec qui nous avons les meilleures relations. Ce que je déplore c'est que notre Comité nous ait informé de la situation, 8 jours avant la rencontre. Deux solutions: où le Comité a été débordé ou notre demande n'a pas été comprise ( je parle de la dépendance financière du pouvoir d'achat d'un groupe de jeunes joueurs et du bonheur de partir à 35 copains pour un voyage qui aurait du laisser d'autres souvenirs que les présents déboires..) et on n' a pas pris en considération l'attachement d'un club local rural .... Finalement je ne retiens pas la responsabilité de notre Comité et de ses dirigeants, je déplore au titre de l'ensemble de nos licenciés, le manque d'information en amont qui leur auraient permis de se reporter sur d'autres possibilités bien avant les 8 derniers jours, de se reporter sur d'autres solutions que d'acheter 15 billets à 400 euros pièce, pour sauver l'esprit de groupe bien réel chez nous. Le seul comportement exemplaire est la réaction d'un groupe de copains qui contre vents et marais a sauvé la joie du sport collectif. Si une morale peut être retenue d'une telle situation elle est dans l'esprit du rugby de clocher bien loin de la professionnalisation de notre noble sport aprés laquelle courent la Majorité des Comités et surtout notre Fédération. A bon entendeur et surtout pour que cessent les commentaires et les règlements de comptes, le mal est fait, on y a remédié chèrement, et nous allons passer à autre chose. Pour l'avenir nous retiendrons la leçon. Merci aux joueurs de l'USB, malgré leur frustration de rester humbles et corrects, c'est la crédibilité de notre Club .

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    72391 points
  • il y a 7 ans

C' est sûr que 33 billets pour un seul club c' est chaud, je ne sais pas comment on peut en promettre autant... Moi même je suis souvent parti avec mon club et pour avoir des places on ratissait large car jamais notre comité aurait pu nous en fournir autant!

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News