AMATEUR : devenir rugbyman malgré un handicap n'est pas un rêve inaccessible, la preuve avec Raphaël et Thibaud

AMATEUR : devenir rugbyman malgré un handicap n'est pas un rêve inaccessible, la preuve avec Raphaël et Thibaud
Raphaël a rencontré le jeune Thibaud.
Le match de Fédérale 2 entre Annecy et Le Creusot a été marqué par la belle rencontre entre Raphaël et Thibaud.

PHOTO. Le rugby plus fort que le handicap avec la rencontre entre Raphaël et le jeune MarwaneLe rugby, un sport à part qui continue de nous offrir de belles histoires. Souvenez-vous : l'an passé, celle de Raphaël Bourillot - Bourguignon passé par le centre de formation de l'ASM Clermont - n'avait suscité que des retours positifs. Et pour cause, victime d'une malformation à la main gauche, Raphaël avait rencontré le jeune Marwane, joueur de l'école de rugby de Gennevilliers. Lui prouvant que devenir rugbyman n'était pas un rêve inaccessible.

Lors de la dernière journée de la saison régulière de Fédérale 2 opposant Annecy au Creusot, son club, l'arrière a passé la fin du match avec le jeune Thibaud, victime lui aussi d'une malformation de la main droite, à la naissance. La suite est racontée par un journaliste local présent sur place : "on joue la 81ème minute, après une longue course de l'arrière creusotin empêchant un nouvel essai annecien. Raphaël se blesse sérieusement à la cuisse et est évacué sur civière. Le respect du public d'Annecy est irréprochable : on entend plusieurs félicitations à son égard !" Il confie : 

Je n'ai pas fait un grand match, par exemple, le deuxième essai est pour moi car je discute avec un coéquipier et le n°9 d'Annecy envoie une longue diagonale sur le n°11... C'est une faute d'inattention de ma part, tout simplement.

C'est alors que Raphaël va rencontrer le jeune Thibaud, qui a peur du regard des autres. Le n°15 poursuit : "Thibaud veut jouer n°9, et il m'a confié qu'il avait du mal à faire une passe. En voyant son handicap, j'ai vite apporter une solution à ce gamin ! Je lui ai dit de ne pas écouter les autres, d'écouter son instinct, et surtout de prendre toutes les critiques aux sérieux, car finalement, si aujourd'hui j'arrive à jouer au rugby et surtout en Fédérale 2, c'est parce que ces critiques m'ont construit. Je lui ai également appris à tenir son ballon en fonction de sa main. Je pense que le soir même, Thibaud a du faire une centaines de passe dans son jardin.."

Raphaël lui a promis de l'emmener voir un entraînement ou un match de Clermont, qu'il supporte également. Un joli moment. Interrogé sur sa vie d'aujourd'hui, Raphaël semble totalement épanoui :

Je ne me plains pas, je joue au rugby, j'ai mes copains (ils ne font même plus attention a mon handicap), j'ai une merveilleuse petite amie (qui ne s'en préoccupe pas non plus), des parents géniaux, et un club qui ne prend en aucun cas mon handicap pour se retourner contre moi. Si je fais une erreur sur le terrain, mes coachs ne se gènent pas pour m'en parler, et je préfère ça !

Finalement, Thibaud a pu poser avec toute l'équipe du Creusot, qui s'est mise à scander son prénom. Un joli moment !