Un partenariat du MHR avec une école sud-africaine fait débat
Certains joueurs du Grey College pourraient alimenter les rangs de Montpellier à l'avenir.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Via le Badawi Legacy Scholarship Programme, Montpellier va investir dans le Grey College. Les intentions du club semblent louables mais discutables.

Qu'ont en commun les joueurs de Montpellier Frans Steyn, Ruan Pienaar, Bismarck et Jannie du Plessis, Jan Serfontein et enfin Henry Immelman ? Outre le fait d'être Sud-Africains, ils sont tous passés par le Grey College. De nombreux Springboks ont d'ailleus été formés dans cette institution basée à Bloemfontein. Aussi, après avoir fait appel à certains d'entre eux pour venir grossir les rangs de son effectif, Montpellier a décidé de s'intéresser aux plus jeunes. Tandis que les "académies" mises en place par des clubs français dans les iles du Pacifique alimentent régulièrement les débats, le MHR va investir à l'étranger d'une toute autre manière. 

Le Grey College a récemment annoncé que la formation héraultaise, via un partenariat avec un homme d'affaires souhaitant conserver l'anonymat, va lancer un programme de bourses d'études, le Badawi Legacy Scholarship Programme. Outre l'enseignement du français sur une période de cinq ans, 50 étudiants seront soutenus financièrement. Le MHR s'est également engagé à mettre des ressources aux services du Grey College, avec notamment un programme d'échange concernant les entraîneurs et le savoir-faire. Pour Frans Steyn, c'est une très bonne nouvelle pour l'école et les jeunes joueurs. Un avis que partage l'ancien centre international Jaque Fourie. Selon lui, cela va leur donner une chance de se perfectionner et des opportunités de jouer à l'étranger.

Et c'est justement ce qui inquiète son aîné Joel Stransky. L'ancien ouvreur des Boks champion du monde en 1995 estime que c'est une manière déguisée pour Montpellier de sélectionner les meilleurs éléments puis de les enrôler aux dépens des provinces sud-africaine puis de la sélection nationale. "Ils vont leur apprendre le français comme ça ils pourront comprendre le coach en France". Selon lui, s'ils voulaient vraiment apporter leur aide, ils sponsoriseraient une école moins renommée dans une zone désavantagée qui a vraiment besoin de moyens et d'opportunités. "Il y a déjà des agents ici qui assistent aux matchs universitaires. C'est juste une autre façon de voler nos joueurs", lance Stransky. Partagez-vous son avis ?
Crédit vidéoSuperSport


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Petite réflexion personnelle (et juste personnelle).
Dans le monde du travail aujourd’hui la recherche de l’employeur est quand même a trouver la meilleure qualité/prix pour faire tourner son affaire.
Le rugby est devenu professionnel il y a déjà 22 ans.
Les patrons du rugby (présidents de club) vont donc chercher (comme dans toutes les autres branches) leurs ouvriers au moins cher (Fidji, Géorgie,,,,),
Quelques uns d’entre eux ont décidé de créer des écojes de formation dans ces bassins de recrutement (en y injectant de l’argent, avec un fort espoir de gros retour sur investissement).
Aucun de ces patrons ne fait cela pour augmenter la population française.
Concernant le rugby (qui nous intéresse ici), je ne crois pas que les présidents de club investissent outre-Mer pour créer des internationaux Français, mais juste pour avoir (à moindre coût je vous l’accorde) des joueurs qu’ils ne trouvent pas sur place.
Donc pourquoi les blâmer ?
Ils usent(et abusent) d’un système qu’ils n’ont pas créer.
Que WR prennent ses responsabilités et imposent une règle claire pour tous
Pichot(le Zorro de WR) empêchera t-il la fédération Argentine de revenir sur ses règles de qualification (Sa bataille pour les intégrer au SR n’est quand même pas une réussite), les meilleurs joueurs sont en Europe(pas folles les guêpes).
Cette déviance des règlements n’est pas nouvelle (NZ , Aussies en usent et abusent depuis toujours).
Cela n’a jamais soulevé aucune vague de prostestation (hormis localement, Pat Lam, Michael Jones…).
Donc je vous pose la question que fait-on ?

@garcon63

Pourquoi les blâmer? Parce que c'est mal même s'ils n'enfreignent aucune règle comme tu le dis, parce que WR se refuse à statuer sur le sujet. Étrangement une instance alimentée par les nations majeures refuse de prendre des mesures qui interdirait aux nations majeures de s'attaquer aux nations mineures... peut-être qu'en tapant chez les SudAfs au lieu des Fidji cela va changer et enfin faire réagir. Ils abusent sciemment d'un système qu'ils savent poreux et projettent toujours plus loin le rugby dans cette dimension business qui nie l'aspect humain ou social du sport. Cela fait réagir parce que les gens en prennent enfin conscience (trop tard?) et n'en veulent pas.
Pour reprendre une formulation des Inconnus, c'est "responsables mais pas coupables". Perso je m'en fous que ce soit le MHR, l'ASM ou le CAB, je n'ai pas envie d'épingler un club ou une personne en particulier ni de chercher à montrer que tel club est meilleur/pire qu'un autre (ils ont tous leurs petites magouilles). C'est la pratique que je veux voir épinglée et bannie du rugby.

@garcon63

Les présidents de clubs pourraient investir dans des régions de France comme dans des clubs comme Massy : Mathieu Bastareaud, Alexandre Bias, Yacouba Camara, Judicaël Cancoriet, Grégory Lamboley... Alors oui c'est long et moins facile que juste d'investir de l'argent ou acheter mais ça permet de former et donner leur chance à des joueurs de formation française. La comparaison avec les entreprises est (bien que réaliste) à proscrire car tout l'aspect formation des hommes, de l'enfant y est étranger.

Personne, je ne suis pas très fortuné, mais j'ai du mal avec les dons sans contre partie (hors pour les personne dans un grand besoin vital).
Il finance cette école, et peut en retirer quelques retours, avec de possibles bons joueurs.
En contre partie il finance une école et fait plaisir à ses joueurs.
Normal

@math1907

C'est pourtant le concept même du don que de donner sans contrepartie.

@Team Viscères

Qui parle de don ?
Pour moi c'est un partenariat qui est mis en place.

@math1907

Toi non? Je réagis à ton "j'ai du mal avec les dons sans contre partie". C'est comme si tu avais dit "j'ai du mal avec le gratuit sans payer" ou "j'ai du mal avec l'immobile sans bouger", c'est un peu étrange.

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Immobile ça veut dire pas bouger ? Mais c'est pour ça que mes photos d'identité sont toutes foirées !

@Ahma

Je penche plus pour un problème de réglage en hauteur du siège du photomaton...

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Tu voudras bien m'excuser quelques minutes, je vais passer un protocole commotion, j'ai regardé le maillot de Northampton.

Quand vous dites "fait débat", c'est surtout en AFS car ici on s'en fout non ?

@garcon63

Mets dans une même phrase "MHR", "Altrad" et "Afrique du Sud"... ne t'inquiète pas cela va faire réagir.

Là où Stransky a à moitié raison, c'est que sur les 50 joueurs soutenus, tous n'iront pas en France. Ceux qui resteront au pays iront dans les provinces.
Et il ne faut pas oublier que la fédé sudaf est en très grande difficulté financière et qu'elle a changé sa politique. Elle aide maintenant surtout les EDR des townships au détriment des colleges.
Objectif 1 million de joueurs dans les 5 prochaines années.

  • VivaRCF
    18156 points
  • il y a 3 ans
@quentin2dakar

Il a aussi pas tort sur le fait que les joueurs de Grey College passent déjà pro, et n'ont pas besoin du MHR...

Je pense que Stransky est dans le vrai, il faudrait être aveug' pour penser que ce geste -comme tout autre geste de Mohed- est désintéressé.

Tout est une question de goût, fidjiens ou sudafs (et bientôt néo-zélandais) pour relancer le temps béni des colonies.

@Marc Lièvre Entremont

Info express: Marc entrelievremont EST Michel sardou

@Marc Lièvre Entremont

De toute façon il faut être aveugle pour voir un geste désintéressé dans un milieu où c'est le pognon qui décide.

  • AKA
    49981 points
  • il y a 3 ans

Petite remarque J Stransky était N°10. Ceci dit je suis entièrement d' accord avec lui...

@AKA

Parce-que s'il avait été demi de mêlée, comme Dudu, là c'était pas la même limonade.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

qu est ce que je viens foutre la moi? en plus j ai joué a l ouverture également donc me stéréotyper en 9, c est mal mwoyeeeeez...

  • Ahma
    94813 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Nous priver de stéréotypes serait une condamnation à mort, on en a autant besoin que de respirer.

@dusqual

Coome tu ne prends excessivement de place, on peut te caser partout.

@Marc Lièvre Entremont

Comme* et pas*...

Certains clubs font déjà le même type de partenariat avec les Fidji donc rien de bien nouveau, mais c'est vraiment marrant de voir à quel point Montpellier semble obsédé par les Sud-Africains. On dirait limite un sketch tant ils vont toujours plus loin dans l'excès Sud-Af' quand on croit qu'ils se sont enfin arrêtés!

@Rugby08

Je trouve la démarche de Mohed un peu différente quand même : au moins le partenariat avec les Fidji peut aussi avoir les traits d'un projet social, vis un vis d'un pays avec des régions encore très pauvres.
Ici il s'agit de faire un partenariat avec un école déjà réputée, qui arrive déjà à sortir bons nombres de bons joueurs et à les faire jouer dans un pays qui a les moyens de les professionnaliser.
Si encore c'était dans une région difficile d'Afrique du Sud mais là...

@Jauzionot

Il y a beaucoup de pauvrete en Afrique du sud. C'est un pays avec de grandes inegalites sociales. Ils parlent de payer les scolarships donc permettre a de bon eleves de pouvoir se payer leurs etudes a Grey College. Donc dire Clermont a un meilleur coeur que Montpelier me parait grossier. Clermont pille les Fiji depuis un moment et nous ne voyons que ceux qui ont reussi...

Il y a du bon est du mauvais dans cela. Bon car ca va permettre a certain jeunes de se sortir d'une situation difficile et d'avoir une education, les ecoles sont hors de prix ici. Bon car, meme si ca peut preter a sourir, developer la langue francaise dans cette region d'Afrique. Il y a beaucoup de Congolais en AFS et le francais se developpe pas mal.

Et bien sur mauvais car on sais ou ca va terminer. Et ce n'ai pas une question d'argent, je ne vais pas encore developper cela mais tout joueur veut jouer dans une equipe nationale. Et la meilleure qui soit si possible. Je m'arreterai la car on va encore me tomber dessus si je parle de cela, dixit Raka.

@Zarathoustra83

Personne n'a dit que Cermont avait un meilleur cœur. Une meilleur com peut être. Car si la finalité est la même, faire venir des joueurs dans son club pour être encore plus performants, l'image n'est pas la même entre choisir un collège déjà réputé et une région plus pauvre. Personne ne remet en question les régions pauvres de l'Afrique du sud d’ailleurs mentionné dans mon commentaire. Je ne faisais que paraphraser Joel Stransky : s'ils voulaient vraiment apporter leur aide, ils sponsoriseraient une école moins renommée dans une zone désavantagée qui a vraiment besoin de moyens et d'opportunités.

@Jauzionot

Ils ont parle de scolarships donc ca veut dire que si ils reperent un jeune, ils pourront lui payer ces etudes a Grey, meme si il vient d'une autre region. Pas besoin d'attendre qu'il soit deja dans l'ecole.

@Jauzionot

Disons que le prétexte est moins solide. Mais le fond reste le même : développer le rugby dans le reste du monde ou aider les jeunes de tel ou tel pays c'est du pipeau, ce que cherchent les clubs c'est ratisser encore plus large pour récupérer des joueurs à fort potentiel et meilleur marché et les détecter assez jeune pour leur donner le statut de JIFF à l'arrivée.

@Team Viscères

L'un n’empêche pas l'autre. Ces partenariats apportent souvent des avantages aux deux partis qui aboutissent ainsi à un accord. C'est du 50-50. Pour ma part, je ne vois rien de choquant.

@LouRugby

Perso je ne vois pas en quoi faire jouer des gamins en France (en les rendant sélectionnables par dessus le marché) développe le rugby dans le reste du monde. Tout ce que je vois c'est le développement du Top14.

@Team Viscères

D'un point de vu sportif, ces jeunes découvriront un nouvel environnement, de nouvelles méthodes de travail et un championnat différent. Ce sont des points importants pour une progression. D'autant plus qu'ils resteront sélectionnables pour l'Afrique du Sud.

D'un point de vu non sportif, ils auront l'opportunité d'apprendre une nouvelle langue et de découvrir une culture différente.

Ces garçons pourront partir en France et revenir, décider d'y rester ou meme choisir de ne pas y aller du tout. C'est une excellente opportunité pour eux. Le fait que le MHR investisse enfin dans l'école contribue à sa qualité.

@LouRugby

Je ne vois pas le progrès rugbystique pour l'Afrique du Sud. Pour moi développer le rugby dans un pays c'est le faire découvrir à des populations qui n'y ont pas accès, populariser ce sport auprès de la population. Investir dans une école huppée qui produit des internationaux depuis des années ne fait pas découvrir le rugby à beaucoup de monde, et ce n'est pas parce que des gamins d'un lycée huppé iront faire carrière en France que le rugby va gagner en popularité dans le pays. Il ne faut pas oublier que pour être sélectionné avec les Boks en évoluant à l'étranger, il faut avoir 30 sélections au compteur. Autant dire que le gamin qui part tire un trait sur la sélection.

Pour les trajectoires individuelles, voir les nombreux débats sur l'article parlant de Raka. Les gamins recrutés en faisant miroiter des salaires mirobolants ne rencontrent pas tous la vie de rêve derrière. J'admets volontiers être pessimiste, mais croire que nos clubs font ce genre d'action par philanthropie et qu'il n'y aura que du positif pour les pays et les gamins concernés c'est du domaine du bisounoursisme. S'ils le font c'est pour leur intérêt, les quelques intérêts que peuvent ramasser le camp d'en face c'est juste pour habiller le tout.

@Team Viscères

L'école en question n'aurait pas signé le contrat sans contrepartie. Bien entendu que ce n'est pas de la philanthropie, c'est du business. Le sport est un business. De ce point de vu la, rien ne me dérange.

Je persiste à dire que ce partenariat n'engage que le club de Montpellier et cette école. Si les deux sont d'accords et que les gamins restent libre dans leur choix de partir ou non, je ne vois pas ce qu'on trouver à redire.

Bien entendu, chacun son avis. Je respecte le tien.

@LouRugby

Donc tout va bien, rien ne te choque ?

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Blog
News