Les articles en rapport avec le match

Les précédents résultats

XV de France Féminin XV de France Féminin

États-Unis États-Unis

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • MILIOUZ
    10854 points
  • il y a 3 ans

Bon p'tit match, avec de vraies bonnes surprises qui vont faire reflechir je l'espere le staff.

-Duval en première ligne. Simplement enorme par sa capacité à jouer debour et faciliter la formation de mauls, LE gros point fort de cette equipe. Solide en mélée, disponible, et en plus elle a gratté pas mal de ballons, ce qui en fait une sacrée concurrence d'Arricastre

-Forlani, son physique hors norme aide grandement l'equipe de france. A tendance a plaquer haut, ce qui est dommage, elle ferait des ravages, mais elle est simplement indispensable.

-Laeticia Grand. la grande madame de la troisieme ligne. La joueuse prothée par excellence, énorme en défense, excellente en touche, tonique et percutante ballon en main. La seule vraie indispensable de la 3° ligne.

-Ladagnous. Plus facilement 15, elle a fait plsu que le job. Il y a embouteillage au poste de centre, avec Godiveau, Poublan et mayans si elle revient à 15. Mais des cannes de feu. A son poste habituel, elle aura des arguments.

Les petites nouvelles maintenant.

-Mlle Bourdon, sous ses airs effacée et limite dilletante, a une passe propre longue et tonique. Elle prend des initiatives en plus. Dommage qu'elle sorte sous commotion. Sa remplacante a fait bien pâle figure (excusez je me souviens plus de son nom).

-Mlle Guiglion. Dommage que la manie de cette équipe soit d ene pas donner de balle à l'aile, parce qu'elle avait de l'envie à revendre. Efficace et défense en plus.

-Les Jumelles Ménager. Marine à l'aile. Très puissante, très rapide, intraitable en défense. Peu ou pas de déchet balle en main. Elle a constament avancé, s'est envoyé dans les ruck (sur l'essai de sa soeur). Un potentiel physique au dessus de la moyenne, des qualités techniques. Quant à Romane, mon Dieu quelle joueuse. Pas un en avant, une présence défensive impressionante, un impact physique indispensable, et une qualité de passe. pas une seule faute de gout. J'ai remarqué par contre qu'elle n'etait jamais en troisieme rideau. Peut etre etait ce voulu par le staff, histoire de profiter de sa qualité en defence. mais il est clair que Safi N'Diaye a du mouron à se faire. (d'ailleurs je vous invite à regarder sur Dailymotion les image de la finale du TOP 8 Lille-Monpellier de cet été, l'essai que marque Romane Menager, elle ridiculise N'Diaye). Bref, la tauliere a pris un sacré coups d'vieux!

Serait-il possible d'avoir quelques moments choisis? Il y avait de l'envie, du mouvement... et un hymne américain magnifiquement interprété 🙂

Les Américaines, bien qu'elles aient progressivement lâché prise, n'ont jamais abandonné et, profitant de fautes françaises (seul bémol du match, beaucoup de fautes des deux côtés), ont bien résisté à partir de l'heure de jeu. Un bien beau match à regarder. J'ai beaucoup, beaucoup aimé le doublé de Caroline Ladagnous: chacun de ses deux essais est le résultat d'un travail de toute l'équipe pour remonter le ballon et toujours s'efforcer de le faire vivre.