Comment le rugby est-il représenté dans les mangas au Japon ?
All out est le manga le plus récent sur le rugby.
Au Japon, le sport est largement représenté dans les mangas ainsi qu'à la télévision. Le rugby ne déroge pas à la règle et compte plusieurs titres.

La victoire du Japon sur l'Afrique du Sud lors de la Coupe du monde de rugby en Angleterre en 2015 a donné un véritable coup de projecteur à la discipline sur l'archipel. Cependant, l'ovalie est présente au pays du soleil levant depuis la fin du 19e siècle. Il était donc logique que ce sport inspire les mangaka, nom donné aux dessinateurs des bandes dessinées japonaises. La plus récente, et certainement la plus connue grâce à son adaptation à la télévision, se nomme "All out !". Publié pour le première fois en 2013 au Japon, ce manga raconte l'histoire de Gion Kenji. Toujours laissé de côté en raison de sa petite taille (1m59), il veut prouver en jouant au rugby qu'il peut être aussi fort que les autres.


Avant オールアウト!!, il y a eu d'autres manga sur le rugby. L'un des plus anciens s'appellent "ノーサイド" (No side). Publié entre 1994 et 1996, son histoire est plutôt singulière puisque Yuuji, qui adore l'ovalie, décède lors d'un match sans avoir réalisé son rêve : marquer un essai pour son club. Son esprit va cependant trouver refuge dans un autre corps, celui d'une fille, afin de parvenir à ses fins.


Dans Horizon, Hikaru Sakaki est décidé à ne plus faire à les choses à moitié et à se dépasser. C'est au lycée qu'il débute le rugby avec pour mantra : "un pour tous et tout pour un". Ce manga en sept volumes a été publié entre septembre 2001 et octobre 2002.


On termine avec "15 : Meisetsu Technical High School Rugby Football Club" ou "15: Meisetsu Kougyou Koukou Rugby Club" en japonais, publié entre 2010 et 2011. Contrairement au protagoniste précédent, Akira voulait être un joueur de rugby depuis sa plus tendre enfance. Mais il n'a jamais pu toucher l'ovale parce qu'il vivait une petite île de pêcheurs sans personne pour jouer avec lui. Aussi, à l'instar d'un Jonny Wilkinson, il s'est entraîné à la seule chose qu'il pouvait faire tout seul : les coups de pied. Le ballon est ainsi devenu son seul ami. En rentrant au lycée, il espère se rendre utile et se faire des amis. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est déjà plus réaliste qu'Invictus

  • Seyfr
    3951 points
  • il y a 9 mois
@Imblairable Connord

Bah Invictus c'était pas tellement sur le rugby. Il servait de toile de fond surtout.

@Seyfr

Je sais bien, mais c'est toujours drôle

En dessin.

@Team Viscères

Rapide

Derniers articles

Transferts
News
News
Sponsorisé Guides
News
Vidéos
News
News
News
News
News