Ecrit par vous !
5 bons plans gratuits à Tokyo à expérimenter pendant la Coupe du monde 2019
Tokyo est une ville gigantesque ! Crédit photo : Olivier Stoiche
Tokyo est une ville qui regorge d'activités. On peut difficilement s'ennuyer dans la capitale nippone. Mais nul besoin de casser son livret épargne pour s'amuser.

Vous venez de dépenser tout votre argent de poche dans un bar pour fêter la dernière victoire ou oublier la défaite de votre équipe ? Plus un seul yen en poche pour découvrir Tokyo ? Pas de panique, la capitale regorge d’activités gratuites à consommer sans modération ! Je vous propose dans cet article ma sélection de visites bons plans, à condition d’avoir encore assez d’argent pour se payer un ticket de métro ;-) !

Un grand merci à Olivier du blog Japan kudasai – Blog de voyage sur le Japon et qui intervient sur https://jipangu.fr/ pour ce conseil Japon ! Retrouvez-le sur Facebook et Instagram !

Découvrir le gigantisme de Tokyo

Pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur pour admirer la ville tentaculaire depuis les étages ? Tokyo propose aux visiteurs de nombreux observatoires mais le tarif n’est pas toujours donné. Pour une visite 100% gratis, rendez-vous au Tokyo Metropolitan building dans le quartier de Shinjuku pour grimper à l’oeil dans l’une des tours jumelles. Une visite à ne pas manquer pour les fans du film « Lost in traslation » pour la vue que l’observatoire offre sur l’hôtel « Park Hyatt » du film. Impressionnant de jour comme de nuit !

Visiter le temple Senso-ji

Situé en plein cœur du quartier historique d’Asakusa, le temple Senso-ji est comme une petite perle antique encerclée par les buildings de la modernité. C’est clairement le site traditionnel le plus représentatif de Tokyo, avec son allée commerçante typique qui mène de la porte de la foudre (Kaminarimon) jusqu’à l’enceinte du temple en lui-même. Archi-bondé en journée, le site n’en reste pas moins un incontournable que je vous recommande pour son ambiance unique. N’hésitez pas à arpenter les ruelles latérales à la recherche de plus de calme ou préférez un passage en fin de journée. A partir de 18h, tous les touristes partent en masse et les boutiques ferment, mais il vous restera le calme des lieux et les illuminations de nuit. Magique !

Prendre sa dose de nature au sanctuaire Meiji

De confession shintoïste (la religion originelle de l’archipel), le sanctuaire Meiji est dédié à l’empereur du même nom. C’est l’un des nombreux poumons verts de Tokyo qui permet de se ressourcer à quelques mètres de l’agitation de la ville. On se sent ici tout petit dans ses allées d’arbres immenses ! Ne manquez pas la porte sacrée en bois, le torii, qui marque l’entrée du sanctuaire, symbolisant la limite entre le monde des hommes et celui des dieux.

Saluer les chats porte-bonheur au Gotokuji

Rendez-vous dans le quartier de Setagaya à l’Ouest de Shibuya pour arpenter les rues de cette zone résidentielle située aux portes de la capitale. J’adore les petites maisons et les immeubles à taille humaine, les pâtisseries et autres petits commerces de proximité qui donnent clairement une autre image de la vie qu’on peut imaginer à Tokyo. Calme et posé, le quartier accueille surtout le temple Gotokuji dédié au maneki neko, le chat porte bonheur. Des centaines de statuettes du chat son offertes au temple par les visiteurs. Un spot gratuit complètement original et hyper photogénique. Les statuettes de chats peuvent aussi faire un souvenir original car ils sont à la vente dans le bureau principal du temple (premiers prix à 500 yens).

Collectionner les tampons 

Ça vous dirait de jouer à l’ancêtre de Pokemon Go ? Je ne vous propose pas de capturer les célèbres créatures de Nintendo mais de collectionner… des images de tampons. Chaque gare et station de métro de la capitale dispose en effet d’un tampon à son effigie qui représente le quartier dans lequel il est situé, avec ses spécialités. D’excellente qualité, ils sont en général aussi beaux que des timbres poste. Le principe ? Trouver le tampon dans la gare (généralement disposé sur une petite table vers le guichet) et l’appliquer ensuite dans un carnet souvenir. Ensuite, vous l’aurez compris, le jeu consiste à passer dans une autre gare, et rajouter son tampon dans la collection. C’est superbe, gratuit, amusant pour les enfants, à faire uniquement au Japon… et hautement addictif !

Pas besoin de se ruiner pour découvrir Tokyo !Tokyo - Top 5 des activités insolites pour épicer votre séjour pendant la Coupe du monde

Olivier Stoiche
Olivier Stoiche
Cet article est rédigé par Olivier Stoiche, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore moins cher : il y a en France des dizaines de joueurs qui collectionnent les tampons tous les week-ends sur les terrains de rugby.

@lelinzhou

dans les vestiaires des filles aussi

bon, je sors...

@LaGuiguille

Un commentaire saignant mais tu tires un peu trop sur la ficelle: Il ne doit pas y avoir beaucoup de joueurs qui vont récupérer des tampons dans les vestiaires des filles.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News