Ecrit par vous !
INTERVIEW. Dan Carter : ''être créatif, c'est ce qui va permettre de surprendre l'adversaire''
Chris Masoe, Dan Carter, Conrad Smith et Ma'a Nonu présents à la boutique adidas des Champs-Elysées.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
On conclut la semaine de la créativité d'adidas avec l'interview de quatre All Blacks mythiques.

Le XV de France l'a appris à ses dépens ce samedi : c'est souvent l'équipe la plus créative qui l'emporte... Victorieux des Bleus sur le score de 38 à 18, les All Blacks ont montré aux Tricolores le chemin qu'il leur restait à parcourir avant de pouvoir les battre. À quelques kilomètres du Stade de France, et à quelques heures du coup d'envoi, c'est dans une toute autre ambiance qu'adidas réunissait quatre de ses ambassadeurs. Désormais retirés de la scène internationale, Dan Carter, Ma'a Nonu, Chris Masoe et Conrad Smith ont pu rencontrer les capitaines du #DFYPAR, event organisé par la marque aux trois bandes pour promouvoir la créativité dans le rugby.

VIDÉO. La Team Phoenix montre sa créativité et remporte le #DFYPAR organisé par adidasDisponibles et souriants, visiblement ravis de se retrouver à l'étage -1 de la boutique adidas des Champs-Elysées, les All Blacks ont participé à un atelier de skills avec les jeunes joueurs, avant de répondre à quelques questions sur le thème de cette fameuse créativité.


Le rugby moderne est de plus en plus physique : la créativité a-t-elle toujours sa place sur un terrain de rugby ?

Dan Carter : Oui, je le pense sincèrement, et on le voit d'ailleurs avec les All Blacks. Beaucoup de nations se concentrent et travaillent sur un jeu très structuré, mais parfois, tu dois jouer comme tu le sens, avoir les skills pour pouvoir le faire et c'est quelque chose qu'on encourage beaucoup en Nouvelle-Zélande. Savoir s'exprimer est essentiel, essayer des nouvelles choses, chez les jeunes et comme au sein des All Blacks. On gagne un match en marquant des points, en inscrivant des essais : être créatif, c'est ce qui va faire la différence et te permettre de rester au plus haut niveau.

Ma'a Nonu : Ça existe toujours. Dans un match de rugby, quand on est sous pression, on peut créer une situation à partir de rien, marquer un essai de 50, 60 mètres... C'est là que la créativité intervient et c'est qu'on aime voir. On veut voir arriver l'impossible, non ?

Dan, tu joues à l'ouverture, et tu restes le garant du plan de jeu, le patron de l’attaque : c’est toujours possible d’abandonner ce plan de jeu pour improviser ballon en main ?

DC : On doit le faire ! Un plan de jeu, ça évolue. L'instinct peut parler : si tu vois une opportunité, tu dois la saisir, et ne surtout pas te dire « mais ça ne fait pas partie du plan de jeu ». Sinon, tu risques de manquer une occasion de marquer. C'est de plus en plus dur d'improviser avec des analyses de l'adversaire poussées, des défenses organisées. Mais être créatif, c'est aussi ce qui va permettre de surprendre cet adversaire. Le jeu évolue sans arrêt et la créativité fera toujours partie du rugby.

Et toi Chris ? Tu es entraîneur désormais, tu pourrais dire à tes joueurs d'abandonner le plan de jeu établi avant un match ?

Chris Masoe : Dan l'a dit : on peut avoir un plan de jeu, mais quand les choses ne vont pas dans le bon sens, c'est là que tu peux t'exprimer. C'est aussi ça le rugby, avec de jeunes talents qui arrivent, avec les bonnes attitudes qui peuvent faire la différence.

Quel est le geste le plus créatif qu'on puisse faire sur une terrain de rugby ?

Conrad Smith : Oh... Je pense qu'il doit s'agir d'un geste à réaction. J'aime le rugby, car c'est un sport qui est toujours en train d'évoluer, notamment sur le plan défensif. Tu dois réfléchir à un moyen de contourner la défense et c'est avec de la créativité, pour les joueurs comme pour les coachs, qu'on y arrive. Passer cette défense, c'est faire preuve de créativité.

Selon vous, qui est le joueur le plus créatif sur la planète rugby actuellement ?

DC : Conrad !

CS : Ben Smith. Mais il ne fait pas la tournée (le All Black est en congé sabbatique, ndlr). Peut-être Beauden Barrett dans ce cas. 

MN : Lebron James. Le basket-ball est un sport très créatif !

CM : Dan Carter. Pourquoi ? Parce qu'il est assis à côté de moi (Rires). Dan is the man !

Quelles qualités faut-il pour être créatif ballon en main ?

DC : Un joueur créatif doit d'abord avoir les skills. Et beaucoup s'entraîner. Travailler dur. Sonny Bill Williams ne prend pas juste le ballon pour faire des offloads, il travaille son geste cent fois. Pareil pour le coup de pied croisé de Beauden Barrett, il ne le fait pas qu'en match... Tu dois travailler, la confiance pour tenter ces gestes vient comme ça, surtout quand tu joues à haut niveau et que tu es sous pression.

Ce mercredi, adidas organisait le DFYPAR, un évenement autour de la créativité dans le rugby pour les jeunes : qu’est-ce que tu conseillerais aux jeunes qui souhaitent percer ?

CS : Tu dois avant tout aimer le rugby pour les bonnes raisons. Il y a des hauts et des bas dans une carrière, des blessures... Si tu es là pour l'argent et la célébrité, tu n'auras pas la même motivation. Mais si tu aimes le rugby, tu te lèveras le matin avec l'envie de prendre du plaisir.

MN : Have fun ! Il faut prendre du plaisir avant tout.

DC : Je dirais pareil. Pour commencer, un jeune doit vraiment le vouloir, car il faudra beaucoup d'engagement, ça implique également de faire des sacrifices. Mais ce qui compte le plus, c'est ce plaisir, c'est pour ça qu'on joue au rugby, c'est pour ça qu'on a commencé à y jouer quand on était petits. Si tu perds ça, ça ne va pas marcher.

CM : Le plaisir. Il faut travailler très dur, oui, mais en même temps, prendre du plaisir, sinon ça ne sert à rien...

[Article sponsorisé]

Adidas
Adidas
Cet article est rédigé par Adidas, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans

Tant qu'on ne sera pas foutu de jouer debout dans les 22 adverses on ne sera jamais créatif. Tu parles au bout de deux passes ils ont la tête dans le sable.Il y a donc moins de monde disponible sans compter que le soutien est souvent à la bourre! Au niveau de la charnière actuelle il peut y avoir de la créativité avec des relais réactifs. A présent si devant ça pêche, ça devient plus difficile d'aller au bout.

Serin, Dupont, Lopez, Nakaitaci, Vakatawa, Fofana, Dulin, Picamoles, Gourdon, voire Lamerat, Danty, même Vahaamahina en 2èL... sont tous des joueurs très créatifs, certains de ceux-là parmi les plus créatifs au monde à leur post. Mais une équipe de Rugby, ce n'est pas 15 mecs qui portent la même couleur, isolés tels des îles. Il faut amener une organisation à tout ça, chose qu'on n'arrive pas à faire en France depuis Lièvremont.

  • Ahma
    95173 points
  • il y a 3 ans

Ils ont attrapé un roux...j'espère qu'ils sont plus tolérants que Viscères et Entremont, les sicaires du Ru Klux Klan.

j'aime le ; "have fun" de MN....

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 3 ans

Oui, mais ils ont raison. La demi 2007 l'a assez prouve, non ? Qu'il fallait sortir du plan de jeu quand ca ne marchait pas...

  • AKA
    50405 points
  • il y a 3 ans

"Un joueur créatif doit avoir les skills" Hé bien on n' est pas sortis du sable...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
News
News
News
News