Rugby No Limit 2017 - Présentation des équipes : Les Boulons & Les Pineurs
Le Rugby No Limit is coming.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'équipe de Launaguet sera bien présente au Rugby No Limit 2017 avec une équipe de choc composée de Maxime, Lucas, Pouya... Voici la présentation !

Le Rugby No Limit est le tournoi officiel du Rugbynistère qui se déroulera à Launaguet - à côté de Toulouse - le 30 juin (entreprises), le 1er et le 2 juillet 2017.

Nom d’équipe ?

Les boulons / Les pineurs


Pourquoi ce nom d’équipe ?

Parce qu’on est un peu marteau dans nos têtes. On ne sait pas vraiment et parce que Fino est notre idole


De quel endroit de la France venez-vous ?

DU SUD. Tous étudiant, nous faisons partis d’une équipe universitaire de Montpellier, le Rugby Isem Club, mais la moitié des joueurs viennent directement de Perpignan.


Quel est votre joueur/joueuse le plus dangereux dans les deux premières mi-temps ?

Il s’agit sans aucun doute de Philippe Vezinhet dit « La Vez ». Il allie à la fois vitesse de pointe, force surpuissante et met le doute à ses adversaires comme ses coéquipiers à chaque prise de ballon. Attention ça peut faire mal, il attaque bille en pointe. Grand businessman, on espère qu’il pourra lâcher le téléphone le temps d’un match.


Lequel est le plus dangereux en 3e mi-temps ?

Encore une fois sans contestation possible, le plus dangereux est Zakaria Snaoui. Une pile électrique sur le dancefloor, il est prêt à mettre le feu au rythme de ses pas de danses « coupé-décalé ». De plus, il est littéralement capable d’ingurgiter 3 litres de Fanta, 2 de Coca et 1 litre de boisson énérgisante en seulement quelques heures.


Quelle a été la meilleure excuse de celui qui n’est pas venu ?

Gabriel Cargol n’a pas pu venir car le camping et les tentes, d’après lui c’est pas confortable. Dormir à la belle étoile, c’est pas pour lui et son dos fragile. Il va nous manquer notre talonneur habituel, heureusement qu’il n’y aura pas de lancers en touche.


Quel joueur de rugby rêverais-tu de rencontrer au Rugby No Limit ?

Thierry Dusautoir ou Census Jonhston pour essayer de leur mettre quelques timbres biens placés et leur montrer ce que c’est le rugby à la catalane. On a voulu rajouter Henry Tuilagi mais en fait, il suffit de sortir en boite dans les PO pour le croiser.


On a préparé un Parcours Ninja, qui sera votre représentant Maître Splinter ?

Nous avons sélectionné Jean Baptiste, notre numéro 9 transféré en cours de saison dans vos provinces toulousaines. Agile comme un singe dès qu’il s’agit de monter sur un bar, on ne doute pas de sa capacité à réussir ce parcours avec brio. Il aurait encore été plus performant avec une épreuve de l’hélico...

Voici quelques joueurs qui composeront l'équipe pour le 1er et 2 juillet 2017 :

  • Maxence Andreu

Dit Monsieur Macron car notre nouveau Président lui ressemble. Il vient avec des certitudes sur son jeu et espère retrouver le niveau qui était le sien il y a quelques années lorsqu’il était aux portes d’une feuille de match en 4ème série.

  • Florian Warth

Dit la calve par sa ressemblance extraordinaire avec Gérald Merceron, ancienne star du rugby français. Attention à ses accélérations et ses passes aux pieds dignes de Jean-Charles Orioli. Il sera également très présent pour sa dangerosité en 3ème mi-temps.

  • Rafael Bargues

Dit Merguez, car c’est lui le maitre de la grillade. De par sa ressemblance avec Ed Sheeran, il sera sûrement apte à pousser à chansonnette seul sur scène. Ambiance garantie avec ce showman abonné du Fizz.

  • Sylvain Vaillé

Attention à lui, il est arrivé en cours de saison mais s’est directement imposé à son poste de pilier de bar. Il jouera quasiment à domicile, l’apport de tous ses fans autour du stade sera un élément essentiel pour qu’il réalise de bonnes performances.

  • Maxime Baixeras

Le fox-terrier, il court partout, il crie, aboie et mord, un vrai numéro 9. Un des plus jeunes du groupe mais qui saura se faire sa place par sa tchatche légendaire.

  • Lucas Redondy

Transfuge du XIII, il a longtemps fait le yoyo entre les deux rugby. Avec sa vista incroyable et sa lecture du jeu a la Gilbert Montagné, il peut faire basculer le match par ses passes au cordeau. Mais sa vitesse à la Xavier Chiocci l’empêche d’éclater au niveau mondial.

  • Alexandre Duran

Coach de l’équipe universitaire, travailleur infatigable, le ballon semble pour lui une balle de ping-pong tellement il le manie avec excellence malgré ses origines toulonnaises... Attention aussi à ses bras tentaculaires capables de capter des ballons sur la lune. Merci à lui et à MSP pour sa participation.

  • Benjamin Sanjaime

Si ses repas sont convenablement conçus et équilibrés avec beaucoup de légumes et de poulet, cet adepte du triathlon et du crossfit vous fait gagner le tournoi tout simplement. Pour vous mesdames, il sera le gentleman de la soirée et sortira surement sa petite chemise.

  • Pouya Tavakoli Nimehvari

Comme son nom l’indique, c’est un international fidjien (ou iranien on ne sait plus) à VII passé par les Etats Unis et le Canada. Sa science poussé de l’offload lui permet de débloquer toutes les situations.

  • Guillaume Monville :

Elevé au coeur de l’arène de Nîmes où il découvre le rugby, il saura faire le spectacle pour tout le public présent sur place. A priori, Sonny Gui Monville est dans la place.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News