Sean Fitzpatrick, Morné du Plessis et Hugo Porta au service de la jeunesse pour la Fondation Laureus
Sean Fitzpatrick, Morné du Plessis et Hugo Porta inspirent la jeunesse. / Crédit Photo : Laureus Sport for Good Foundation

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Trois légendes du rugby Sean Fitzpatrick, Morné du Plessis et Hugo Porta ont rendu visite à ce qui pourrait être la prochaine génération de talents de l'ovalie.
Le 21 septembre dernier, trois légendes du rugby mondial, le All Black Sean Fitzpatrick, le Springbok Morné du Plessis et l'ancien capitaine des Pumas Hugo Porta ont rendu visite à ce qui pourrait être la prochaine génération de talents de l'ovalie lors d'un événement organisé à Londres par Laureus. Une fondation dont l'objectif est d'aider les jeunes à surmonter par le sport et notamment le rugby des obstacles comme la pauvreté, la guerre, la violence, l'abus de drogues, la discrimination ou encore le sida. Depuis 10 ans, Laureus supporte un programme mondial de projets communautaires pour aider les enfants d’horizons divers et variés à relever ces défis.

Sean Fitzpatrick, Morné du Plessis et Hugo Porta au service de la jeunesse pour la Fondation Laureus
Crédit image : Laureus

C'est ainsi que trois jours après le coup d'envoi de la Coupe du monde, ces trois anciens internationaux, qui sont également membres de la Laureus World Sports Academy, ont consacré un peu de leur temps pour discuter avec des enfants des programmes supportés par Laureus, et leur donner quelques précieux conseils.

Crédit vidéo : Laureus

Parmi les 150 projets soutenus par Laureus à travers le monde, tous ne tournent bien évidemment pas qu'autour du ballon ovale. Aussi, Morné du Plessis était content d'y prendre part : " En 15 ans d'investissement, nous avons seulement participé à 4 ou 5 projets sur le rugby. C'était vraiment agréable d'être ici" Comme lui, l'ancien buteur de l'Argentine Hugo Porta est heureux de voir à quel point ce sport peut venir en aide à ceux qui en ont besoin. "Alors que le plus grand événement dans le monde du rugby se déroule dans cette ville merveilleuse, il est formidable de rencontrer et de parler avec ces jeunes qui sont inspirés par la puissance du rugby aujourd'hui" commente Sean Fitzpatrick.

Sean Fitzpatrick, Morné du Plessis et Hugo Porta au service de la jeunesse pour la Fondation Laureus
Crédit image : Laureus

Ils gardent bien évidemment un œil sur ce qu'il se passe à côté. Pour l'ancien talonneur de la fougère argentée, "ce sera la Coupe du monde la plus difficile à remporter" et ce, même si la Nouvelle-Zélande a selon lui "les 31 meilleurs joueurs de la compétition, à tous les postes". Le récent revers de l'Afrique du Sud invite en effet à la prudence. L'Irlande pourrait avoir son rôle à jouer, tout comme l'Angleterre, même si "elle ne possède pas de joueurs de top classe mondiale". Et la France dans tout ça ? "Ce qui me fait peur avec les Français c'est qu'ils ont énormément développé leur puissance physique", avec notamment de solides piliers capables de porter le ballon, mais surtout un Louis Picamoles affûté comme jamais. "Je n'aimerais pas les rencontrer en quart de finale, parce qu'on sait très bien ce qu'ils ont fait aux All Blacks par le passé."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils sont tous traumatisés les néo-zélandais encore?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News