Vous n'aimez pas la pub ? Vous devriez ! Voilà pourquoi.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Vous n'aimez pas la pub ? Vous devriez ! Voilà pourquoi.
Si vous êtes ici, c'est que vous râlez ou que vous vous posez des questions sur la pub. Alors bon déjà, merci de râler, ça montre que Le Rugbynistère compte pour vous, si vous vous en moquiez vous ne râleriez pas. Donc merci pour cette déclaration d'amour !

Mise à jour JUIN 2015 : Si vous êtes sur mobile ou tablette, et que des publicités intempestives vous bloquent et vous redirigent vers l'app store (souvent des jeux à la con...), merci de nous contacter, et si possible d'envoyer une copie d'écran. Ce sont des publicités non sollicitées, abusives, qui ne nous rapportent absolument rien. Ces pubs ne sont pas pour autant dangereuses et ne contiennent pas de virus. Elles sont simplement extrêmement désagréables et n'ont rien à faire sur le site.

Quand on ne sait pas comment ça marche, et que ça ne nous plait pas, on râle. C'est souvent comme ça. C'est le cas pour l'arbitrage, les plus gros râleurs étant généralement aussi ceux qui connaissent le moins les règles, et on se rend compte que par ignorance certains lecteurs ne comprennent pas le fait que nous ayons de la publicité sur le site, et vont même jusqu'à nous demander de l'enlever ! Je vois déjà sourire ceux qui sont plus familiers avec le mode de fonctionnement des sites et médias en général.

Cet article apporte des réponses aux questions qui nous sont posées sur la pub et le site. Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas à nous en faire part par l'intermédiaire des commentaires, et nous les rajouterons dans l'article.

La situation du Rugbynistère


Le Rugbynistère est à l'origine un site amateur, qui postait un article par jour (en 2008). Pour ceux qui croiyaient le contraire : non, le site n'appartient pas à un grand groupe média avec les reins solides et un portefeuille garni.

Le site a bien grossi, et nous avons commencé à rêver de pouvoir vivre de notre passion grâce à lui. Ce rêve se réalise, on n'est pas gros, mais on grossit à notre rythme, le site se porte bien, est parmi les plus gros sites de rugby français en termes de trafic. On est rentables sur presque tous les mois de l'année, et on est heureux de pouvoir passer nos journées à s'occuper du Rugbynistère !

C'est un fait : tenir un site internet coûte cher


Nous comprenons que les points suivants ne soient pas évidents pour les non-initiés :

  1. Héberger un site comme le Rugbynistère, avec parfois plusieurs centaines de milliers de connexions par jour, et bien ça coûte quelques milliers d'euros à l'année.

  2. Pour écrire des articles, il faut des gens. Ces gens, sont des rédacteurs, parfois des stagiaires, et même si on les bat régulièrement, ils ont l'audace de demander un salaire contre leur travail. On s'est donc résignés à les payer, et ça aussi, ça coûte cher ;)

  3. Idem pour entretenir le site, et faire en sorte qu'il marche : ça coûte de l'argent pour que vous consultiez un site qui fonctionne, pour ajouter des fonctionnalités, pour améliorer le confort de lecture, etc.


Bref, tout ça sans même penser à investir pour faire des choses encore plus géniales sur le site. Mais juste pour le faire fonctionner, nous devons au minimum payer les factures et les gens qui travaillent si on veut qu'ils continuent à le faire :)

Pour ce faire, il y a deux options :

  1. Bloquer l'accès au site, et vous faire payer pour lire les articles : c'est une méthode de plus en plus utilisée par les médias (ce qu'on appelle un pay wall en particulier), mais ce n'est pas la solution que nous avons choisie de mettre en place aujourd'hui. Et si c'est possible, nous resteront gratuits à vie ! On fait tout pour, et à priori, pas de problème pour que ça continue.

  2. Financer l'activité du site par de la publicité, et proposer l'accès aux contenus gratuitement. C'est l'option que nous préférons évidemment.


Les différents formats de publicité


Il y a différents types de publicités sur le site :

  • Les bannières, que vous voyez autour des articles, entre 4 et 5 bannières par page.

  • Les interstitiels vidéos : en clair, les vidéos qui s'ouvrent au milieu de l'écran quand vous ouvrez une page.

  • L'habillage de site : pour faire simple, c'est quand on met "l'arrière plan" du site aux couleurs d'une marque.

  • Le contenu sponsorisé et le native advertising : il s'agit d'articles rédigés pour le compte d'annonceur. Une façon intelligente de faire de la publicité, avec du contenu qui plait aux utilisateurs. C'est la manière la moins intrusive de faire de la publicité, mais nous vendons encore trop peu de ce type de contenu pour pouvoir en faire une source de revenus régulière.


Naturellement, plus un format est intrusif, plus il est rémunérateur. Vous l'avez compris, les interstitiels, le sont plus que les bannières. En d'autres termes, il ne sert à rien de nous demander de supprimer les vidéos interstitielles, car elles permettent d'équilibrer les revenus. EDIT 2015 : nous avons maintenant supprimé ce format ! Nous compensons par d'autres, et nous ne le réactiverons que si nous ne pouvons pas faire autrement. Soyons francs, il y a 99% de chances que vous ne le revoyez jamais sur vos ordinateurs : il est trop intrusif, et nous ne l'aimons pas non plus car il dégrade l'expérience utilisateur.

Les formats publicitaires que nous refusons


Il existe toute une farandole de formats publicitaires, que vous avez déjà dû croiser au cours de votre navigation sur le web. Nous avons fait le choix de ne fonctionner qu'avec des formats qualitatifs, et de refuser les formats bas de gamme, bien que parfois très rémunérateurs, comme par exemple les deux suivants, très répandus :

  • Les pop-under et les pop-ups : ces sites qui s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre, devant ou derrière la fenêtre courante. Ca paye, mais l'expérience utilisateur est très dégradée.

  • Les slide-ins : ces formats de bannières qui glissent vers l'intérieur du site, passant devant le contenu.


Conclusion


Vous l'avez compris, la pub vous permet de bénéficier gratuitement d'un service qui coûte de l'argent : dans le cas présent, l'animation et la maintenance du Rugbynistère. Sans la pub, il n'y aurait clairement plus de Rugbynistère, c'est aussi simple que ça.

Nous avons trouvé un équilibre publicitaire objectivement bon, avec des formats de qualité, et d'ailleurs utilisés par de grands médias français. La pression publicitaire sur le site est tout à fait satisfaisante, et dans la moyenne basse. Tout est normal, il n'y a pas d'excès, nous conserverons donc tous les formats actuels car ils sont nécessaires au bon fonctionnement du Rugbynistère. Inutile donc de râler, tout est normal et maîtrisé sur le Rugbynistère, allez donc embêter un peu les gros médias en leur disant qu'il y a trop de pub chez eux, vous verrez s'ils prennent le temps de vous répondre :)

 
Nico
Nico
Cet article est rédigé par Nico, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News