Le Top 5 des articles du Rugbynistère en 2013 selon Clément

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Top 5 des articles du Rugbynistère en 2013 selon Clément
2013, c'est l'invincibilité des All Blacks, le titre de champion de France du Castres Olympique mais aussi une tournée d'anthologie des Lions britanniques et irlandais en Australie. 2013, c'est la sensation Oyonnax, le départ à la retraite de Yannick Jauzion... mais c'est aussi cinq moments forts compilés ci-dessous.

Voici mon Top 5 des articles parus cette année au Rugbynistère :

1. L'essai de George North face aux Wallabies. Il n'a que 21 ans mais compte déjà 38 test-matchs sur la scène internationale. Énorme. Cet été, le Gallois portait pour la première fois la mythique tenue des Lions, lui faisant honneur avec un essai venu d'ailleurs et lançant parfaitement les siens sur la voie du succès. La défense australienne est aux pâquerettes. Seul bémol, ce geste inutile pour chambrer Will Genia. On lui pardonne.



2. « Quand j'étais Superman », le récit poignant de Raphaël Poulain. Sans doute la vidéo qui m'a le plus marqué cette année. Ici, pas d'essai, pas de plaquage destructeur. Pas même de terrain de rugby. Les terrains, Raphaël Poulain ne les foule plus depuis plusieurs saisons. Il n'a pourtant que 33 ans. Au CNR de Marcoussis, en présence des Bleuets et de plusieurs joueurs du XV de France, l'ancien ailier du Stade Français revient sur son histoire. Émouvant.



3. L'incroyable essai de l'oiseau Nofoaluma. Il n'y a pas que le rugby à 15 dans la vie... Il y aussi le XIII, discipline méconnue en France mais pas moins spectaculaire, où l'on découvre des gestes exceptionnelles et des essais... presque magiques. En devenant le premier rugbyman volant de l'histoire, l'ailier des Tigers David Nofoaluma m'a vendu du rêve. Et vous ?



4. Quand Sir Jonny console le petit Owen. A mes yeux, le geste de l'année qui rappelle au mieux l'esprit rugby. Souvenez-vous : fin avril, le RCT défie les Saracens à Twickenham. L'occasion de voir s'affronter Jonny Wilkinson et son successeur à l'ouverture du XV de la Rose, Owen Farrell. Un duel qui tournera à l'avantage de l'aîné. D'un drop dont il a le secret, Wilko scelle la victoire de son équipe. Farrell, au contre, baisse la tête... et se fait consoler par son adversaire. That's rugby !



5. Des scolaires néo-Z nous offrent le tampon de l'année. Comment ne pas finir ce top par un énorme plaquage, qui rendrait chèvre le plus courageux des rugbymen ? A mes yeux, c'est Ruslan Casey qui a infligé la plus belle cartouche made in 2013. Comme souvent dans ces cas-là, l'image se passe de commentaire... mais rassurez-vous, tout est bien qui finit bien.


Clément Suman

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • thomas
  • il y a 6 ans

Magnifique choix.

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News
News
News