Un week-end 100% Gaillard à Brive

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Un week-end 100% Gaillard à Brive
Un week-end 100% Gaillard à Brive

A l’initiative de l’office de tourisme de Brive, l’équipe du Rugbynistère était invité à passer un week-end dans la ville du CAB. Nicolas qui a préféré se tordre lamentablement la cheville en poussant un ballon rond devait déclarer forfait pour la « Limousin Party ». C’est donc seul que je prenais la direction de la Corrèze pour rejoindre le webmaster de Blogosports.com, Ludovic Bonnet, venu de Paname.

Un week-end 100% Gaillard à BrivePas besoin de parcourir des kilomètres de marche en crampons pour constater que le rugby coule dans les veines de nombreux brivistes. La charmante Clémentine Fréchinos, qui nous a accueilli en terre coujoux, n’a pas échappé à la fièvre ovale puisqu’elle est la fille d’un ancien joueur et médecin au CAB. Et quand le rugby n’est pas passé par les liens du sang, il revient au galop à l’image de Stéphane Canarias. Le directeur de l’office de tourisme, élevé au rang de star locale, est passé du tatami à l’aile d’une équipe à 15 pour enfin connaître l’atmosphère d’un vestiaire qui sent le camphre jusque dans les douches.

Le Printemps qui pointait le bout de son nez nous invitait logiquement à se promener dans le centre ville de la sous préfecture de la Corrèze. Une petite halte au magasin Otago s’imposait d’autant plus que M. Bothier, le fondateur de la marque, nous attendait à l’intérieur. Quelques échanges autour de la stratégie et de l’historique de la marque, qui équipe notamment le MTG Montauban, et nous nous dirigeons vers le Stade Municipal… la pression monte.

Un week-end 100% Gaillard à BriveVainqueurs d’un Stade Français (26 – 14) apathique, les petits fours avaient meilleur goût pour Vincent Forgues et Jérôme Bonvoisin qui occupaient la même loge que nous. Au coup de sifflet final, il était temps d’arrêter le champagne pour aller féliciter les joueurs de Brive dans leur vestiaire. Les jeux idiots sous les douches et les chansons paillardes ont laissé place à la musique et à un rafraichissement dans une euphorie mesurée. Après quelques paroles échangées avec les capitaines et l’éminent Roger Fite, il était temps de profiter de l’Espace Derichebourg où la réception d’après match était organisée. Nous avons ainsi partagé un très bon repas en compagnie de Fabrice Estebanez, auteur d’un excellent match. L’occasion était trop belle pour faire monter la pression avant le concours de pénalités le lendemain matin face à celui qui venait de sortir un 100% au pied.

Une fois le ventre plein, la soif se faisait sentir, c’est pourquoi nous avons commencé le tourisme de la 3ème mi-temps. Après une étape au Post’Café (Steve Thompson et Péjoine sont propriétaires), nous prenions la direction du Toulzac (tenu par Bruno Marty, ancien 9 du CAB) avant de lâcher les ballons de rugby et terminer cette belle soirée à La Charrette. Une tournée des grands ducs pour altérer notre concentration avant d’affronter Fabrice Estebanez à l’aube le lendemain… Tremble Fabrice !

Un week-end 100% Gaillard à BriveUne courte nuit pour Fabrice, comme pour nous, ne nous empêchait pas de chausser les crampons et d’endosser le maillot tout noir de Brive le lendemain matin. Après quelques astuces délivrées par Fabrice Estebanez, il était temps de commencer le concours de pénalités. Moi qui ai joué la plupart de mes matchs à l’aile de la 3ème ligne, le jeu au pied n’est évidemment pas mon fort. Mais à croire que les conseils de Fabrice étaient excellents… je commençais à rentrer des pénalités à 5m de la ligne de touche (des anabolisants s’étaient-ils glissés dans mon verre lors de la soirée ?). Mais celui qui était convoqué dans le groupe France en début de tournoi des 6 Nations remettait de l’ordre dans la baraque en assurant l’essentiel, me coiffant ainsi sur le poteau avec une pénalité d’écart. Un grand merci à Fabrice Estebanez, qui se prêtait au jeu d’une vidéo canular à l’accent ariégeois dans le vestiaire pour clôturer la matinée.

Un week-end 100% Gaillard à BriveLes calories laissées sur le Stadium se devaient d’être comblées par un bon repas au Post’Café où l’on croisait François Duboisset comme Simon Gillham (Directeur Général du club). Quelques minutes plus tard, c’est Ludovic Valbon qui débarquait à notre table pour partager un repas avec nous. L’ancien centre international qui est largement revenu sur ses vagabondages rugbystiques (Banlieue parisienne, Chalon, Istres,…) exprimait son regret quant à sa dernière expérience au Racing Métro 92. Ludovic Valbon a coupé avec le ballon ovale et s’est désormais recyclé dans une formation d’agent immobilier avec le désir de rester dans sa ville d’adoption.

Quoi de mieux que rencontrer Pierre Besson à l’heure de la digestion. Grand artisan de la réalisation du livre du centenaire du CAB, celui qui figure au rang de deuxième marqueur d’essais de l’histoire du club, nous présentait en avant première le livre qui lui a couté 3 ans de sa vie. Un travail d’archive et de coordination phénoménal permet ainsi au CAB de sortir ce livre de 4kg (740 pages) à l’occasion du centenaire du club qui sera fêté le week-end de Pacques pour la réception du CSBJ Bourgoin Jallieu.

Un week-end 100% Gaillard à BriveCe livre, à offrir à la Fête des pères, nous apprenait que le meilleur marqueur de points de l’histoire du club est Alain Penaud. N’est-ce pas une excellente raison pour aller à sa rencontre ? Non seulement nous étions invités à partager notre repas avec le demi d’ouverture de l’équipe briviste championne d’Europe, mais cerise sur le gâteau, Jean-Luc Joinel et Loic Van der Linden seraient là aussi. Dans le cadre sublime du Castel Novel (à Varetz), nous avons parlé de rugby à bâtons rompus pendant de longues heures. Franchise et technique étaient au menu des discussions endiablées.
Le Week-end se terminait ainsi en beauté avec des histoires coujoux plein la tête. Je tenais à dire un grand Merci à tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de ce week-end inoubliable. Merci et à très bientôt en terre briviste.

Ps : Vous pouvez vous offrir un week-end rugby à Brive, pour cela, prenez contact avec l’Office de Tourisme de Brive. On m’avait dit qu’ils étaient 100% gaillard, ca s’est vérifié !
Max
Max
Cet article est rédigé par Max, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Mat19
  • il y a 9 ans

ALLEZ LE C.A.B !!!!!!!!!!!!!!

  • Week-end à Brive 100% Gaillard, 100% Rugby ! » Rug
  • il y a 10 ans

[...] vous invite à découvrir lerugbynistere.fr, site animé par Maxime Rouquié avec qui j’ai eu le plaisir de partager ce [...]

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News