VIDEO. Pro D2 - Aviron Bayonnais. Le bel hommage de Jean-Dauger pour la der de Jean-Jo Marmouyet

VIDEO. Pro D2 - Aviron Bayonnais. Le bel hommage de Jean-Dauger pour la der de Jean-Jo Marmouyet
Pro D2 - Jean-Jo Marmouyet a toujours été fidèle à Bayonne.
Admirez en vidéo le bel hommage de Jean-Dauger pour la der du troisième ligne Jean-Jo Marmouyet après 19 années passées au club.

Ce vendredi, Jean-Jo Marmouyet a joué son 186e match sous les couleurs de Bayonne. Son dernier dans l'enceinte de Jean-Dauger. Après 19 années de bons et loyaux services sous les couleurs bayonnaises et douze saisons chez les pros, le 3e ligne a décidé de raccrocher les crampons à la fin de la saison. Laquelle s'achèvera à Narbonne, l'Aviron n'ayant pas réussi à se qualifier pour les phases finales de Pro D2. Les supporters n'ont cependant manqué de le remercier pour tout ce qu'il a fait pour le club durant toutes ces années lors de sa sortie à la 63e face à Colomiers.

Marmouyet, 33 ans, arrête "principalement pour des raisons médicales. J’ai une arthrodèse sur les cervicales, un rétrécissement du canal au-dessus et les départs nerveux qui vont vers les épaules qui sont un peu touchés." Via Sud Ouest, il ajoute : "ça ne vaut pas le coup de risquer quelque chose". Il part avec de nombreux souvenirs dans la tête comme la finale d'accession remportée contre Aurillac en 2016, mais aussi son premier match de Top 14 dix ans plus tôt contre Castres et la première fois qu'il a foulé la pelouse de Jean-Dauger en tant que titulaire. C'était face à Perpignan en 2007. Les derbys contre Biarritz, la descente en 2014-2015, il aura vécu énormément de moments marquants. Au sortir du match, il avait du mal à cacher ses émotions. Crédit vidéo : Sud Ouest

Sortie réussie pour Jean-Jo Marmouyet et le centre Thibault Lacroix, qui prendra aussi sa retraite, puisque Bayonne a dominé Colomiers, non sans se faire quelques frayeurs. Ils ne menaient que 16 à 15 à la 71e malgré deux essais par Van Loll et Davis. Ils ont finalement pris le large avec un essai de pénalité à la 79e. Malgré le rouge de Rawaca, leur huit points d'avance leur ont permis de résister au retour des Columérins.

Lien Vidéo