VIDÉO - L'épopée décalée des Rochelais en Sibérie

VIDÉO - L'épopée décalée des Rochelais en Sibérie
Jolmes ou Beyoncé ? Les supporters russes n'ont pas su choisir.
La Rochelle est allée se frotter au froid sibérien chez les Russes de Krasnoïarsk dans le cadre de la Challenge Cup.

Nous vous avons concocté un petit résumé maison de l'épopée russe de La Rochelle en Sibérie, à Krasnoïarsk. Pour info, il y a deux clubs dans la plus grande ville de Sibérie. L'autre, Krasny Yar, le Stade Français y avait été défait en 2014, toujours en Challenge Cup.

Crédit vidéo : Stade Rochelais


JEUDI

  • 5h39 : départ de la gare de La Rochelle

Oui, il y a une gare à La Rochelle et oui les joueurs de rugby savent également se lever tôt. 1er petit-déjeuner pour Vincent Pelo.

  • 7h20 : changement à Poitiers 

Le Futuroscope c'est sympa, mais à cette heure-ci pas sûr que tes yeux acceptent le futur du trajet. 2e petit-dêjeuner pour Pelo.

  • 9h45 - 12h30 : attente à l'aéroport Charles de Gaulle

Bagarre entre Marc Andreu et Alexis Bales, les autorités recherchent les parents au micro, une plante serait tombée, c'est le chaos. Vincent Pelo profite de la confusion pour se faire une collation avec 9 clubs sandwichs. Sans manger la croûte, #healthylife avant tout ! Dany Priso se détend en jouant les "69 Marzukas" de Chopin au piano-gare.

  • 12h30 - 16h55 : Paris - St-Petersbourg 

Non ce n'est pas un titre de Julien Doré ou de Gabriel Lacroix, je ne sais plus qui est qui à force. Paul Jordaan fait des selfies dans le cockpit tandis que Xavier Garbajosa surprend Pelo avec des bichocos dans les toilettes d'en face, porte ouverte. 13e défaite de Vito à la coinche qui s'entête à crier "KEUMS!". Priso finit "L'art de la guerre" de Chavancy tout en répondant à Roudil qui demande "Quand est-ce qu'on arrive ?"

  • 19h40 - 4h30 : St-Petersbourg - Krasnoïarsk 

Romaric Camou est persuadé que c'est le code Wi-Fi de l'avion jusqu'à ce que Vincent Rattez lui explique que c'est des petits gâteaux suédois. Échauffourée entre Pelo et Sila Puafisi au sujet des plateaux repas, réglé par Balès qui se retrouvait sur le siège du milieu.


VENDREDI

  • 4h30 : arrivée à Krasnoïarsk 

Les bagages d'Alexis Balès sont introuvables. Il partagera deux slips avec un membre du staff médical tout le week-end. "J'avais le plan de jeu dedans", a-t'il déclaré. Priso engage une discussion sur la modification de la végétation en Sibérie avec une hôtesse russe.

  • 6h : arrivée à l'hôtel russe à l'effigie de Vladimir Vladimirovitch Poutine

Je ne peux rien dire.

  • 12h30 : brunch

Oui oui, La Rochelle brunch en déplacement comme un groupe d'étudiantes parisiennes en droit en city-trip à Londres. Puafisi adore le concept, un petit déj' et un repas en même temps ! Selfie brunch pour Paul Jordaan : "It's for my followers" #pornfood

  • 15h : mise en place 

N'ayant pas encore reçu la dot d'hiver, la mise en place a été compliquée comme l'explique Balès aux nombreux journalistes russes arrivés en char.

  • 17h30 - "Pause Culture" dans le bus avec Rattez, Andreu et Timani

Tout est dit, non ?

  • 19h30 : repas et soirée

18h15 pour Vincent Pelo qui attend sagement l'ouverture du buffet à table en souriant à toutes les serveuses. Jordaan just eat a salad à cause des pictures qu'il doit faire à 22h15 pour son #shapeoftheday. Les joueurs vont se coucher, laissant Pelo à table et Gourdon se faire le bandeau pour le lendemain. Priso étudie les étoiles qu'on ne peut voir de La Rochelle.


SAMEDI

  • 10h10 : réveil Musculaire 

Paul Jordaan, lui, s'est réveillé très tôt pour sa #morningroutine commençant par 2 footing entrecoupés de #bowlcake et de séance de gainage aérienne. Scène surréaliste de la répétition des touches sans ballon, comme une préparation de bobsleigh ou de natation artistique hors de l'eau.

  • 15h : coup d'envoi donné par un ours 

Le déroulé du match est simple et n'est qu'une formalité pour les joueurs Rochelais. Félicitation à Balès qui en plus d'avoir passé le week-end avec un slip n'est même pas rentré sur le terrain. Les autres joueurs Rochelais se demandent comment un stade ne peut pas être à guichet fermé.

  • 17h : fin du match

Pris pour Beyoncé, Thomas Jolmes enchaîne les photos avec le public russe. Les joueurs remontent dans le bus en chantant Sweet Caroline de Neil Diamond pendant que Priso joue de la harpe au fond du bus. Une de ses nombreuses passions. Ils enchaîneront par une réception au "Beer Club", qui deviendra "Bear Club" lorsqu'ils seront tous rentrés. 


DIMANCHE

  • 2h30 : retour pour Paris 

Dans l'avion, Timani se prend pour Kimpembe avec une baffle digne des plus grands clubs house du Languedoc. Fin du séjour russe pour nos amis rochelais qui nous auront bien fait rire.