VIDEO. Champions Cup - Toulon. Mathieu Bastareaud fait des trous dans la défense des Scarlets avec ses charges dévastatrices

VIDEO. Champions Cup - Toulon. Mathieu Bastareaud fait des trous dans la défense des Scarlets avec ses charges dévastatrices
Champions Cup - Toulon. Mathieu Bastareaud a fait de sérieux dégâts.

Dimanche, le centre de Toulon, Mathieu Bastareaud, a largement participé à la victoire varoise sur les Scarlets en Champions Cup.

Une mi-temps, c'est ce qu'il a fallu à Mathieu Bastareaud pour faire taire une partie des critiques et surtout lever certains doutes qu'il pouvait encore avoir à son sujet. Lui comme beaucoup d'autres se demandaient notamment s'il pourrait évoluer aux côtés de Ma'a Nonu. Lequel ne fait pas non plus dans la demi-mesure lorsqu'il s'agit d'attaquer la ligne d'avantage. Face aux Scarlets, les deux centres ont montré qu'ils savaient travailler en ensemble et qu'ils pouvaient être complémentaires.

Juste avant la pause, un déboulé de l'ancien Parisien a failli débouché sur un essai du All Black, venu parfaitement au soutien. À propos de son coéquipier, Jocelino Suta racontait à L'Équipe : "il lui a dit qu’on verrait sa puissance face aux Scarlets, qu’il allait créer des brèche, cela a dû le motiver." Il, c'est Mike Ford, le nouvel entraîner varois depuis quelques semaines. Comme d'autres avant lui, il sait de quoi est capable l'international. "Quand on affrontait la France avec l’équipe d’Angleterre, il nous posait toujours des problèmes. Il a été énorme, fantastique." S'il ne fait pas partie des plans du sélectionneur du XV de France, Guy Novès, Mathieu Bastareaud a bien sa place à Toulon.

D'ailleurs quand Maxime Mermoz est entré en fin de match, c'est Nonu qui est sorti. Le Kiwi a certes apporté de la vitesse face aux Gallois, mais celui qui a fait la différence, c'est "Bastarocket". Il a été un véritable poison pour ses homologues dans le premier acte pour un total de 63m parcourus (contre 17.11 m/matchs en Top 14), 5 défenseurs battus et 2 offloads. Sur sa première prise de balle à la 5e minute de jeu, il a fait exploser le rideau défensif pour seulement être repris devant la ligne. Une percée qui débouchera sur l'essai de Gorgodze. Vingt minute plus tard, un nouveau travail de démolition voyait Halfpenny pointait en terre promise. "Quelques mecs de chez eux vont faire des cauchemars cette nuit", commentait l'ouvreur Pierre Bernard à l'issue de la rencontre.
Le résumé de la rencontre :



Charger les commentaires