VI NATIONS. Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur l'Écosse (22-16)

VI NATIONS. Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur l'Écosse (22-16)
VI NATIONS. Les 5 points à retenir de la victoire de la France sur l'Écosse (22-16)

France - Écosse (22-16), Tournoi des VI Nations, 12/02/2017, Stade de France.


Un match assez faible techniquement

On avait encore des étoiles dans les yeux après le splendide match entre le Pays de Galles et l’Angleterre hier. Cet après-midi au Stade de France, on s’attendait à voir du grand spectacle entre deux équipes portées sur le jeu. Au final, on peut dire qu’on a été déçus… même si les intentions étaient présentes des deux côtés, on a assisté à une rencontre particulièrement hachée et à un festival d’erreurs techniques. Comparé au match de Cardiff, il y avait clairement une division d'écart.


Vakatawa passe au travers en défense

En attaque, il peut être ce « facteur X » qui créé le danger sur chaque prise de balle, ce finisseur dont une équipe de France en manque d’efficacité a bien besoin. Mais s’il fait peur aux adversaires en attaque, Virimi Vakatawa terrifie aussi ses supporters en défense. Placement approximatifs, air-plaquages, le Fidjien n’est pas encore au point et cela s’est vu sur les deux essais écossais sur lesquels il est fautif. Son remplacement dès la 52ème minute de jeu sonnait clairement comme une punition. Le problème est qu’il n’a vraiment l’occasion de parfaire sa défense en jouant plus régulièrement à XV. 

On saluera quand même que le joueur, très humble, a fait son mea culpa sur les réseaux sociaux après le coup de sifflet final.



Les écossais ont été des poisons dans les rucks

C’est devenu un cliché de dire que les Écossais sont pénibles dans les regroupements. Mais cela s’est encore vérifié ce dimanche sur la pelouse du Stade de France. Les hommes de Vern Cotter ont ralenti toutes les sorties de balle et empêché les Bleus de mettre de la fluidité dans leur jeu. Séduisant en Angleterre, Baptiste Serin a du coup paru plus quelconque aujourd’hui. On notera aussi (et cela semble être un problème récurrent) des problèmes de soutien côté français. Un point qu'il faudra corriger face aux Irlandais, qui sont également très difficiles à prendre sur cette phase de jeu.


Heureusement, la mêlée était là

On savait qu’en l’absence de leur pilier WP Nel, les Écossais seraient en souffrance en mêlée fermée sur ce Tournoi. Cela s’est confirmé dès les premières minutes de jeu cet après-midi. Le pack français a largement dominé son adversaire dans cet exercice et cela a largement pesé sur le résultat de la rencontre. On notera tout de même un petit excès de confiance à la 69ème minute, alors que le score était de 16-16, quand les Français ont décidé de ne pas taper une pénalité facile pour jouer une mêlée. Résultat ? Une pénalité pour poussée illicite de Xavier Chiocci

Enfin une victoire (mais sans la manière)

On commençait à en avoir marre des « défaites encourageantes ». Aujourd’hui, Guy Novès et ses hommes ont donc innové en nous offrant une victoire décourageante. Bon, on exagère un peu. Le XV de France restait sur 3 défaites consécutives et avait absolument besoin de gagner pour pouvoir travailler plus sereinement. C’est désormais chose faite. Mais la manière n’était pas vraiment là, avec un jeu offensif qui a semblé beaucoup moins huilé que face à l’Angleterre à Twickenham. Pour réussir à gagner en Irlande le 25 février prochain, il va falloir clairement élever son niveau de jeu.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
L'équipe type de la 1ère journée de Champions Cup
News L'équipe type de la 1ère journée de Champions Cup 18 octobre 2017 à 13:00
VIDÉO. Juan Smith met un terme à sa carrière de manière prématurée
Vidéos VIDÉO. Juan Smith met un terme à sa carrière de manière prématurée 18 octobre 2017 à 12:00

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
VIDÉO. Champions Cup : Camille Lopez fait danser Dan Biggar pour mettre Scott Spedding sur orbite
Vidéos VIDÉO. Champions Cup : Camille Lopez fait danser Dan Biggar pour mettre Scott Spedding sur orbite 18 octobre 2017 à 10:35
VIDÉO. Champions Cup. Face à Nadolo, Henshaw a explosé mais s'est superbement rattrapé
Vidéos VIDÉO. Champions Cup. Face à Nadolo, Henshaw a explosé mais s'est superbement rattrapé 17 octobre 2017 à 20:00

Charger les commentaires