Tournoi des 6 Nations - Qui est Matthieu Jalibert le futur ouvreur du XV de France à seulement 19 ans ?

Tournoi des 6 Nations - Qui est Matthieu Jalibert le futur ouvreur du XV de France à seulement 19 ans ?
Matthieu Jalibert sera-t-il titulaire avec le XV de France face à l'Irlande ?
En l'espace de quelques mois, le jeune ouvreur de l'UBB Matthieu Jalibert a découvert le Top 14 et la Coupe d'Europe et s'apprête à participer au 6 Nations.

Nombreux ont été les supporters à l'avoir découvert en juin dernier lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans. Et il est légitime de penser que sans la blessure de Romain Ntamack lors du deuxième match de poule, le Bordelais n'aurait pas eu autant de temps de jeu. Comme on peut dire que les absences de Simon Hickey et Tian Schoeman à l'ouverture du côté de l'UBB ont accéléré son ascension vers le plus haut niveau. Mais si Jacques Brunel, alors entraîneur de l'Union Bordeaux-Bègles, lui a fait confiance, c'est qu'il a décelé en lui un gros potentiel et la maturité nécessaire pour mener l'attaque girondine. En l'espace de quelques mois, et à seulement 18 ans, Matthieu Jalibert a découvert le Top 14 (11 matchs, 9 titularisations) et la Coupe d'Europe (4 matchs, 4 titularisations) avec beaucoup de réussite. "Matthieu a grandi plus vite que prévu", confie le nouveau sélectionneur des Bleus via L'Équipe.
VIDÉO. Top 14 - UBB. Matthieu Jalibert continue d'apprendre mais le potentiel est làEn novembre dernier, il a même été sélectionné avec les Barbarians français, preuve que le staff du XV de France mené par Guy Novès l'avait déjà dans le viseur. De son propre aveu via Sud Ouest, "cela va super vite". A 19 ans et trois mois, et alors qu'il est encore sous contrat Espoirs jusqu'en 2021, il pourrait très bien connaître sa première sélection face à l'Irlande au Stade de France. Dire que celui qui a découvert le rugby treize ans plus tôt grâce à son père rugbyman et militaire en Nouvelle-Calédonie n'a pas été retenu dans les sélections de jeunes. Il n'est pas non plus passé par le pôle France de Talence. "C’était à un moment où, au niveau de la détection, on voulait rattraper le retard qu’on avait sur les Anglais, où l’on recherchait des gros gabarits et des mecs qui courent vite en oubliant que les petits, avec de l’anticipation et une bonne vision du jeu, s’en sortent aussi très bien", fait remarquer le jeune ouvreur.
VIDÉO. Incisif, Matthieu Jalibert décisif pour sa première européenne avec l'UBBLorsqu'il a intégré le centre de formation de l'UBB en 2016 après avoir fait toutes ses classes à Bègles à partir de 9 ans, son directeur David Ortiz n'a pas mis longtemps à se rendre compte qu'il était au-dessus. "Il pense toujours un coup avant tout le monde. Matthieu s’est construit en parallèle de la filière fédérale et il a su grandir tout seul." Il a également beaucoup appris en jouant à 7. "Il a des qualités rugbystiques assez exceptionnelles, confie l’ancien entraîneur des U20 Thomas Lièvremont à RMC Sport. Il est rapide, adroit de ses mains, et de ses pieds n’en parlons pas !" Via L'Équipe, le manager de la Section Paloise Simon Mannix ne tarit également pas d'éloge à son sujet : "J'ai rarement vu un joueur aussi bon à ce niveau, à son âge et à son poste". Observateur averti du match de l'UBB contre Newcastle en Challenge Cup, l'ancien international Ben Kay est dithyrambique à son sujet : "C'est vraiment le talent le plus excitant que j'ai jamais vu en 40 minutes. Il a très bien su faire jouer ses coéquipiers. Il a tout le bagage technique d'un Danny Cipriani". Crédit vidéo : Michael Storan

Le modèle de Jalibert est bien anglais. Ce n'est pas Cipriani mais Owen Farrell. N'en déplaisent aux supporters français, "c’est un des meilleurs dix du monde avec Beauden Barrett. Je regarde des vidéos de lui sur YouTube pour voir comment il attaque la ligne, comment il se tient parfois en retrait, comment il joue aux échecs avec ses adversaires. Il sait très bien alterner les moments où il fait jouer les autres et ceux où il joue pour lui. En plus, défensivement, c’est un bloc." Tout ce qu'on lui souhaite c'est d'avoir une carrière aussi riche que celle du joueur des Saracens. Si le Bordelais a un très gros mental, qui lui a notamment permis de passer outre sa pénalité de la gagne manquée contre Toulouse, il ne faudrait pas le griller trop vite. Mais Jacques Brunel a semble-t-il tout prévu puisqu'il a rappelé l'expérimenté Morgan Parra. "J’aime le leadership, les responsabilités. Avec le neuf, on a les clés du camion." Tout le monde est désormais impatient de savoir où Matthieu Jalibert va le conduire.Crédit vidéo : France 3 Nouvelle-Aquitaine