Top 14 - Porté par un Teddy Thomas en feu, le Racing passe 50 points à la Rochelle

Top 14 - Porté par un Teddy Thomas en feu, le Racing passe 50 points à la Rochelle
Top 14 - Racing 92. Teddy Thomas a marqué un triplé contre le Stade Rochelais.
Le premier match de la 18e journée de Top 14 entre le Racing 92 et La Rochelle a donné lieu a un festival offensif.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 12e - Le Racing en feu (19-0). Les locaux en veulent à l'image de cet action initiée dans les 22m qui les voient remonter tout le terrain avec Thomas à la conclusion suite à un joli une-deux manoeuvré par Szarzewski.

Lien Vidéo

  • 23e - Joseph en puissance (24-0). Libéré par le staff de France U20, le jeune 3e ligne a été en vue dans le premier acte. Après une interception, il envoie voltiger West avant d'accélérer.
  • 73e - Sinzelle entretient un mince espoir (29-14). La Rochelle a la main sur le ballon et fait reculer la défense. Servi en bout de ligne, Sinzelle y va de son doublé.
  • 63e - Le triplé pour Thomas (36-14). L'ailier international s'est rappelé aux bons souvenirs du sélectionneur en inscrivant un triplé où il a laissé Vito sur place après un crochet et un raffut.
  • 81e - Le calice jusqu'à la lie (50-14). Et de huit pour le Racing 92 qui termine très bien son match avec la réalisation d'Imhoff après un jeu au pied de Dulin puis celle de Chavancy très en vue dans cette partie.

Le Top 3 du rédacteur :

  • Teddy Thomas : Mention spéciale pour Chavancy qui a été un des leaders dans ce match côté Racing mais l'ailier a parfaitement terminé les actions franciliennes. très en cannes, il a puni la défense rochelaise.
  • Teddy Iribaren : le demi de mêlée a mené l'attaque du Racing de main de maître en faisant preuve d'alternance. Il a aussi trouvé de très belles touches.
  • Victor Vito : le Néo-Zélandais, comme l'arrière Murimurivalu, a semblé être un des seuls Rochelais à pouvoir faire la différence dans cette partie. Il a tenté mais sans grand succès.

Le tweet:

Le bilan :

Malgré une belle réaction en fin de première période puis au début du second acte, avec deux essais par Sinzelle, la Rochelle n'a pas été en mesure de s'imposer à la Défense. Après la défaite à domicile contre le Stade Français, les visiteurs voulaient se retrouver sur l'envie et le combat. Si le début du second acte s'est déroulé dans ce sens, sur l'intégralité de la rencontre, les Rochelais auront beaucoup de choses à revoir. De son côté, le Racing 92 n'avait pas le droit à l'erreur en vue de la qualification pour les phases finales. Les Franciliens ont réalisé une excellente première période qui leur a permis de prendre l'ascendant psychologique mais surtout au tableau d'affichage. Les locaux ont globalement gagné leur duel, joué de manière inspiré avec des passes dans le bon timing et du soutien. Malgré une baisse de régime dans le second acte, ils ont été en contrôle dans cette partie et relèvent la tête après trois revers de rang.

Les compositions :

Racing 92 :

Dulin - Thomas, Vakatawa, Chavancy, Imhoff - (o) Russell, (m) Iribaren - Chouzenoux, Joseph, Palu - Nakarawa, Bird - Tameifuna, Szarzewski (cap.), Ben Arous. 

La Rochelle :

Murimurivalu - Retière, Doumayrou, Sinzelle, Boudehent - (o) Lafage, (m) Bales - Kieft, Vito (cap.), Gourdon - Demotte, Sazy - Atonio, Bourgarit, Pelo

La fiche de la rencontre :

Racing 92 vs La Rochelle 50-14 (MT : 29-7)

Evolution du score : 7-0 ; 12-0 ; 19-0 ; 24-0 ; 24-7 ; 29-7 ; 29-14 ; 36-14 ; 43-14 ; 50-14

UBB : 
8E Bird (5e), Thomas (7e, 11e, 63e), Joseph (23e), Russell (38e), Imhoff (70e), Chavancy (81e) ; 3T Russell (6e, 12e), Iribaren (65e), Volavola (71e, 81e)

Montpellier : 
2E Sinzelle (30e, 43e) ; 2T West (32e, 44e)