Tolofua voit rouge après un déblayage cathédrale contre Trévise

Tolofua voit rouge après un déblayage cathédrale contre Trévise
On ne retourne pas ses petits camarades comme des crêpes.

Christopher Tolofua reçoit son second carton jaune après un déblayage illicite sur un joueur du Benetton Trévise... il risque plusieurs semaines de suspension.

Il y a des jours comme ça où rien ne va... face à Trévise, le jeune Christopher Tolofua a vécu un match plutôt pénible. A l'image de son équipe en première période. En effet, le Stade Toulousain s'est montré particulièrement poussif face au Benetton, avant d'appuyer sur l'accélérateur après la pause, pour l'emporter confortablement, mais sans bonus (21-33). La faute à une conquête défaillante, notamment en mêlée. Guy Novès avait beau accuser la première ligne italienne d'anticiper les entrées en mêlée, cela n'a pas empêché le Stade Toulousain de se faire sanctionner à plusieurs reprises par l'arbitre gallois du match, Leighton Hodges. Et il est arrivé ce qui devait arriver : c'est Tolofua qui a fini par payer pour tout le monde en écopant d'un carton jaune à la 33ème minute.

Un carton qui aurait pu rester anecdotique si Tolofua n'avait pas légèrement pété les plombs en fin de partie, en déblayant un joueur italien (certes hors-jeu) façon cathédrale. Sous les yeux de l'arbitre. Résultat : un second carton jaune, et donc un rouge. Un geste d'agacement un brin violent qui pourrait lui coûter plusieurs semaines de suspension, et donc sa place dans le groupe du XV de France...



Selon-vous, quelle doit-être la sanction de Tolofua ? A titre de comparaison, la saison dernière, David Marty avait écopé de 4 semaines de suspension pour un geste similaire.