Pourquoi Duane Vermeulen a-t-il parlé avec son sélectionneur en plein match ? [DÉSINTOX]

Pourquoi Duane Vermeulen a-t-il parlé avec son sélectionneur en plein match ? [DÉSINTOX]
Duane Vermeulen a parlé chiffons avec son coach.
Le troisième ligne des Springboks Duane Vermeulen a été filmé en train de discuter avec son sélectionneur Rassie Erasmus lors du match contre les Gallois.

L'image a fait le tour de la planète ovale et soulevé de nombreuses questions. À la 62e minute du match entre le Pays de Galles et l'Afrique du Sud, on a pu voir le troisième ligne Duane Vermeulen parler directement avec son sélectionneur Rassie Erasmus via l'oreillette du médecin. Beaucoup se sont alors interrogés sur la légalité d'une telle action sur la pelouse alors que Vermeulen jouait encore. D'autres, comme l'ancien international sud-africain Thando Manana, ont sous-entendu que Vermeulen avait directement reçu des consignes de la part de son coach. Remettant ainsi en cause le capitanat de Siya Kolisi.

Si les Springboks n'ont pas souhaité commenter ces suppositions dans un premier temps, Rassie Erasmus et Duane Vermeulen ont finalement levé le voile sur l'objet de leur conversation improvisé. Il s'avère que l'ancien Toulonnais s'est blessé à l'épaule à la 30e minute de jeu suite à la pénalité ratée par  Anscombe. À ce moment-là, il s'est luxé l'épaule. Mais il a continué à jouer jusqu'à la 64e minute de jeu avant d'être remplacé par Francois Low.Crédit vidéo : Daves tv Clips

Alors que le médecin des Boks s'occupait de plusieurs joueurs après l'heure de jeu, Erasmus a vu que son numéro 8 se tenait l'épaule. Il a alors demandé son physio, proche du troisième ligne, de lui demander si tout allait bien. Duane, ne comprenant pas pourquoi il lui demandait ça, a alors voulu parler directement avec son sélectionneur. Il lui a alors révélé qu'il ne pouvait plus continuer à jouer. Pour l'heure, World Rugby n'a pas commenté cette scène mais selon le règlement, un joueur n’est pas autorisé à porter un appareil de communication pendant un match. Il incombe ensuite à l'arbitre de demander au joueur de l'enlever, explique le site sud-africain Sport24.