Lucas Amorosino casse la baraque à Montpellier

Lucas Amorosino casse la baraque à Montpellier

Publié le 08-07-2012 à 11h00 - Mis à jour le 08-07-2012 à 11h00 // Par

Coupe du monde, 73ème minute du match Argentine-Ecosse. Les Pumas sont menés 6 à 12 et risquent l’élimination du mondial, quatre ans après leur brillante troisième place en 2007. Le miracle arrive finalement et il a un nom : Lucas Amorosino. En une prise de balles et quelques crochets, il offre un quart de finale de Coupe du monde à l’Argentine et se fait une place et un nom chez les Pumas.

Débusqué par un Fabien Galthié au nez creux, le joueur débarque à Montpellier après deux années à Leicester. Un choix payant : Bien intégré par la colonie d’Argentins déjà présents sur place, Amorosino prend ses marques rapidement et s’impose comme l’un des joueurs clés du MHR. Rapide, technique et doté de très bons appuis, il cause de nombreux dégâts dans les défenses du Top 14. L’Argentin termine avec un bilan flatteur de sept essais en Top 14, en 18 matchs de Top 14 (17 titularisations).

A 27 ans, ses meilleures années sont devant lui. Le Four Nations devrait lui donner une nouvelle possibilité d’exprimer tout son talent. Il manquera alors cruellement à Montpellier…


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
4 Commentaires sur « Lucas Amorosino casse la baraque à Montpellier »
CedricH
11 820 points 65% avis positifs
c'est quoi ?
le 08.07.2012 à 19h54

Oui, il s'est bien amusé, contre le BO...!

Dieu-elissalde
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.07.2012 à 14h29

A 2:30, la défense passoire de Biarritz, ça devrait être interdit ça.. !

Max58
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.07.2012 à 12h03

a 1:30 le tampon que se prend Tomas!!

MrMamukator
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 08.07.2012 à 11h54

Le meilleur arriere du top14 d'apres moi.

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.