Les Baby Boks champions du monde

Les Baby Boks champions du monde

Publié le 23-06-2012 à 09h35 - Mis à jour le 23-06-2012 à 10h02 // Par

Comme dirait Christian Jeanpierre, c'est HI-STO-RIQUE. Après 4 ans de domination dans la catégorie des -20 ans, les Néo-Zélandais ont enfin été détrônés lors des championnats du monde juniors en Afrique du Sud. Leurs bourreaux, justement, auront été les Baby Boks, qui ont été sacrés devant leur public au stade Newlands du Cap.

Les Suf-Africains reviennent pourtant de loin. Battus pour leur match d'ouverture face à l'Irlande à Stellenbosch (19-23), ils auraient bien pu passer à la trappe dès les phases de poule. Deux victoires face à l'Italie (52-3) et l'Angleterre (28-15) les ont remis en coursee. Des Anglais qu'ils peuvent d'ailleurs remercier puisque c'est la victoire des jeunes Roses contre les Irlandais (20-15) qui a permis aux Boks de se qualifier pour la suite de la compétition. En demi-finales, les jeunes sud-africains ont été bien plus convaincants en ne faisant qu'une bouchée de l'Argentine (35-3).

En finale, les Néo-Zélandais ont été les premiers à passer la ligne d'en-but, grâce à un essai de l'ailier Keresoma, après une initiative de l'arrière McKenzie bien relayée par le talonneur Nathan Harris (35e) . Mais les Sudaf, dominateurs, ont repris l'avantage en début de seconde période grâce à un essai opportuniste du demi de mêlée Van der Watt. Après un double rouge pour Paul Willemse et Ofa Tu’ungafasi, impliqués dans une bagarre, l'ouvreur Andrew Pollard creusait l'avantage en inscrivant un drop (60e). Les Baby Boks allaient plier le match dans la foulée grâce à une superbe action du N°6 et capitaine Wian Liebenberg, qui servait Booysen après contact. Le N°8 remettait à l'intérieur pour son trois quart centre Jan Serfontein (élu meilleur joueur de la compétition) qui filait à dame après résisté à une série de plaquages.
Victoire finale 22 à 16 pour les sud-africains, qui semblent posséder une nouvelle génération en or...



Les noms des jeunes champions du monde. A retenir...

Piliers : Allan Dell, Ollie Kebble, Steven Kitshoff, Nicolaas van Dyk
Talonneurs : Mark Pretorius, Jason Thomas
Secondes ligne : Ruan Botha, Marvin Orie, Braam Steyn, Paul Willemse
Troisièmes ligne : Shaun Adendorff, Fabian Booysen, Pieter-Steph du Toit, Khaya Majola, Wiaan Liebenberg (c)
Demis de mêlée : Abrie Griesel,Vian van der Watt
Ouvreurs : Tony Jantjies, Handrè Pollard
Centres : Patrick Howard, Paul Jordaan, Jan Serfontein, William Small-Smith
Ailiers :Travis Ismael,Tshotso Mbovane, Raymond Rhule
Arrières : Dillyn Leyds, Marais Schmidt


Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez


N'oubliez pas le top des articles à ne pas manquer :
Fait N°1 : Il est plus facile de laisser un commentaire que de retourner Census Johnston. Essayez !

Aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.



Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.